Il était une fois T.1: Nicholas / Emma Chase

Titre original: The royally series book 1: Royally screwed
Auteur(e): Emma Chase
Parution: 2018
Nationalité: Américaine
Éditions: Hugo Roman
Collection: New romance
Nombre de pages: 360

Ma note:

"Nicholas Pembrook est le prince héritier du trône de Wessco. Son Délice Royal, comme le nomment les médias est incroyablement sexy, il a un charme fou mais il est incroyablement arrogant… en même temps, comment ne pas l’être quand tout le monde s’incline constamment devant vous ?
Par une nuit froide, sous les flocons de neige à Manhattan, le prince rencontre une ravissante brune qui ne baisse pas les yeux et ne fait pas de révérence… mais qui lui envoie une tarte en pleine figure. Nicholas tombe sous le charme et est prêt à tout pour parvenir à ses fins.
Olivia Hammond, serveuse à New York se fiche de la royauté et n’avait jamais imaginé rencontrer un prince. Il était une fois une Reine austère et inflexible, un prince héritier de secours complètement instable et des paparazzis acharnés. Même si le royaume a échangé son carrosse contre une Rolls Royce et qu’aucune tête n’est tombée depuis bien longtemps, la famille royale n’entend pas accepter de roturière sur le trône.
Nicholas a grandi les yeux rivés sur lui, mais aujourd’hui c’est pire, avec l’échéance d’un mariage royal, le monde entier scrute ses moindres mouvements. Mais le plus important, au-delà de ce qu’il représente, le prince devra décider qui il veut être : un roi…ou l’homme qui aimera Olivia pour toujours."


Je ne vais pas passer par 4 chemins: ce premier tome de cette série m'en a mit plein la vue! Autant par ses personnages que pour son histoire, j'ai adoré ce roman du début à la fin. Avec une couverture aussi belle qui tape à l'oeil, comment résister? Romance + Hugo + belle couverture= il m'en faut pas beaucoup!

Ça m'a fait un peu penser à Cendrillon: l'héroïne qui part de rien mais qui va rencontrer son prince charmant qui métamorphosera sa vie en un conte de fée. Mais contrairement à Disney, tout n'est pas tout rose pour Nicholas et Olivia. On va aussi dire que c'est vraiment plus cochon que le dessin animé, ah!

J'ai aimé d'amour la totalité des personnages de ce premier opus. Son altesse royal a une place toute particulière dans mon petit coeur mais je vais vous avouer qu'Olivia m'a bluffé. D'ordinaire dans les romances, j'ai tendance a plus ou moins apprécier l'héroïne mais ici, on a à faire à une femme avec du caractère et une grande authenticité. Cette relation amoureuse entre nos deux tourtereaux est chaude chaude chaude bouillante! Ça m'a donné des chaleurs plus souvent qu'autrement mais il y a plus que du sexe entre eux. Le lecteur a droit à une histoire d'amour passionnée sur laquelle il reste scotché... et qui n'est pas facile de décrocher. Outre Nicho et Livia, Ellie, Henry et les quelques autres personnages présents sont très attachants. Ils apportent tous une petite touche agréable au roman.

Emma Chase manipule aussi bien les mots que les sentiments de ses lecteurs. Je me suis laissé porter par sa plume qui est un vrai régale. J'adore les histoires qui nous font ressentir la même chose que ce que les personnages vivent. La fleur bleue en moi est passée par toute une gamme d'émotions!

BREF, ce tome 1 est un coup de coeur! Cette lecture émoustillante a tout pour me plaire. On ne s'ennuie pas. Tout s'enchaîne rapidement et on embarque aussitôt dans l'histoire. Je recommande à 110% si vous voulez passer un excellent moment avec son délice princier et sa belle qui vous feront vibrer à coup sûr. Il me tarde de lire le tome 2 qui portera sur Henry, le petit frère de Nicholas. S'il est aussi addictif que son aîné, je sais d'avance qu'il faudra me munir d'une chaudière d'eau glacée. (#noshame). Si pendant votre lecture vous réussissez à rester indifférente à son charme, je vous lève mon chapeau! Cette série se clôt en 3 tomes et une nouvelle en VO.  Elle est géniale si vous cherchez une trilogie courte à découvrir. 



J'aimerais remercier Hugo New Romance Québec pour l'envoi de ce livre!Site Internet  Page Facebook

Orange T.1 / Ichigo Takano

Titre fr: Orange
Titre VO: Motenai Riyuu ga Oosugiru!!!!!
Mangaka(s): Kyôko Maki
Parution fr: 2015
Édition fr: Akata
Nombre de pages: 192

Ma note:

"Un matin, alors qu'elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu'elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu'elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu'elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les événements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d'assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c'est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…"


Ce manga a été une bouffé d'air frais. J'ai été attiré autant par le beau graphisme que l'histoire très originale. D'habitude, les récits épistolaires ne sont pas ma tasse de thé. Les lectures surréalistes ne sont pas quelque chose que j'aime beaucoup. Ici, ça l'a très bien passé et après ce premier tome, je demande la suite!

Le pitch me parlait pas tant que ça mais à lire plusieurs avis positifs et surtout que je n'avais pas ouvert un manga depuis longtemps, je me suis dit pourquoi pas. Quelle surprise! Dès les premières pages, le mystère autour d'une Naho du futur m'a scotché. Une Naho d'une dizaine d'années plus tard qui conseille son "elle" du passé pour réparer les moments dont elle regrette le plus dans sa vie. Ça m'a beaucoup plu de changer d'époque entre le futur et le passé. On découvre notre petit groupe d'amis adultes, différents et plus mature, forcément. 

L'histoire de Kakeru promet d'être assez émouvante au fil des tomes. C'est le petit nouveau qui arrive a sa nouvelle école et qui semble ne pas avoir eu une vie facile. Il cache un lourd secret et lutte tant bien que mal de cacher son vrai visage. Franchement, ça m'a brisé le cœur.

Les personnages sont tous forts attachants. Les 5 amis ont des traits de caractères vraiment différents mais mon préféré de tous est sans aucun doute Suwa. Il est très proche de Naho, la protège de toutes circonstances, il est mignon et n'hésite pas une seule seconde à faire passer le bonheur de son amie avant le sien. J'adore ce genre de perso. Le prince sur son cheval blanc! Je sais que le dernier tome de la série lui est consacré. Il me tarde de le lire!

BREF, en somme, ce fut un vrai régal les suivre dans leur quotidien. Un premier tome qui introduit bien les personnages, qui met en place le concept épistolaire et un premier tome qui m'a épaté par son originalité. Les dessins sont exquis! C'est le genre de graphisme qui me plait énormément dans les mangas. Un brin poétique, un peu mystérieux avec une touche de douceur, cette série est à découvrir! Ce fut un plaisir découvrir un shôjo pas trop enfantin ni trop à l'eau de rose qui tient bien la route. Si vous n'avez pas encore fait connaissance avec Naho et ses amis, je vous conseille fortement de vous acheter les tomes 1 et 2 en même temps... quand vous aurez lu le premier, vous voudrez la suite sans plus attendre. Je vous l'dis!



  
J'aimerais remercier les éditions Akata & Interforum Editis pour l'envoi de ce livre!

L'organisation T.1 Piégée / Lindsey T.


Auteur(e): Lindsey T.
Parution: 2018
Nationalité: Française
Éditions: Hachette
Collection: BMR (Black Moon Romance)
Nombre de pages: 371

Ma note:

"Elle est blessée, seule. Il est fort et promet de la protéger. Mais qui est-il vraiment ?
Laissée pour morte lors d'un braquage dans la banque où elle travaille, Lori s'en sort miraculeusement. À l'hôpital, elle découvre à son chevet Ryan, chargé de sa protection. Elle accepte de le suivre dans un chalet isolé où elle doit se cacher avec lui et son collègue Marco. Sur place, malgré l'arrogance de Ryan, elle succombe à son charme, mais découvre qu'il faisait partie des braqueurs. Terrifiée, elle parvient à s'enfuir. Deux mois plus tard, elle vit cachée en ville lorsqu'elle est victime d'une nouvelle attaque. Elle n'a la vie sauve que grâce à l'intervention de Ryan. Bouleversée, Lori doit s'en remettre à cet homme à l'identité trouble. Ryan lui avoue alors qu'il fait partie d'une agence secrète, l'Organisation, œuvrant dans l'ombre pour le gouvernement."


J'ai tellement lu d'avis positifs sur ce livre sur plusieurs réseaux sociaux que je DEVAIS me faire ma propre idée et quelle surprise! J'ai de suite accroché au côté action/agent secret. Moi qui ne suis pas roman suspense habituellement, là j'ai bouffé ce premier tome. Des agents secrets sexy? Ouiiii!

Déjà, rien que par le résumé j'était conquise... même si je trouve que la quatrième de couverture dévoile un peu trop l'histoire. Je vais passer directement aux personnages: Ryan est un perso très attachant. Le genre d'homme que l'on voudrait tous connaître: courageux, sexy, sensible et... "sensuel"? bref, il sait s'occuper d'une femme. Vous voyez ce que je veux dire. Il est arrogant mais pas pour longtemps... surtout lorsqu'il se rapproche de Lori. On découvre un homme qui tient sa mission à cœur, de protéger sa belle des méchants qui la pourchassent mais pas que. Autant au départ son travail est strictement professionnel qu'au fur et à mesure, ça devient une affaire personnelle. Pour mener à bien la mission mais aussi pour sauver Lori des griffes des gens qui veulent la tuer. J'espère vraiment retrouver Ryan dans les tomes suivants! Je suis en amour! Lori m'a un peu agacée par moment. Souvent indécise mais courageuse, j'ai quand même aimé suivre son aventure. Je l'ai apprécié mais sans plus. On rencontre les autres agents de l'Organisation: Jake, Mia et Hunt, le boss du groupe. Seigneur que j'ai hâte de lire le tome de ce dernier! Omg! On le voit peu mais ça l'a de suite cliqué moi et lui. Je me suis lié d'affection pour ces agents qui sont tous bien différents mais qui sont hyper intéressants. Vivement la suite pour en savoir un peu plus sur eux!

Si vous n'êtes pas friands de romance à l'eau de rose, je pense que cette série pourrait vous plaire. Ce premier volet ne dégouline pas de romance mielleuse et douillette. Il y a une histoire d'amour, certes. Mais les opérations d'infiltrations de l'Organisation prennent beaucoup de place et sont misent à l'avant. L'écriture de Lindsey T. est juste magnifique. C'est très bien écrit, un peu poétique même. Une plume sensuelle et douce. Les scènes érotiques sont placées pertinemment sans trop en abuser non-plus. Elles sont bien dosées. Vraiment, je suis trop impatiente de lire d'autre romans de cette autrice dont la plume a été un petit coup de cœur. Le suspense a été bien ficelé et j'ai été tenue en haleine jusqu'à la fin. Je VOULAIS savoir qui était le méchant! Le dénouement m'a prit par surprise. Jackpot! Si un livre arrive à me bluffer, c'est une réussite assurée.

BREF, une excellente découverte qu'a été cette lecture! Le seul petit hic que je peux lui trouver, c'est la couverture que je trouve moyennement attrayante mais sinon j'ai tout aimé. En commençant par les personnages, en passant par le développement et pour terminer avec l'écriture de Lindsey. Je me suis trouvé une nouvelle série chouchou  Si je me fis à la fin, je sens qui va se brasser du caca dans le prochain tome! Je croise les doigts pour qu'il arrive vite vite au Québec sous peu!!! À lire!




    


Merci à Hachette Canada et les Éditions BMR pour l’envoi de ce livre!

L'accro du shopping T.1 Confessions d'une accro du shopping / Sophie Kinsella

Titre original: Confessions of a shopaholic
Auteur(e): Sophie Kinsella
Parution: 2002
Nationalité: Anglaise
Éditions: Pocket
Nombre de pages: 371

Ma note:

"Selon Rebecca Bloomwood, "Si l'on pouvait porter des vêtements neufs tous les jours, la dépression nerveuse n'existerait plus". Droguée au shopping, notre héroïne s'expose à un nombre de tracas aussi impressionnant que le montant du relevé de sa carte de crédit. Témoin de la riche correspondance qu'elle entretient avec son banquier... Comble de l'ironie: Beckie est journaliste à Réussir vos épargnes, où son travail consiste à expliquer à ses lecteurs comment gérer leur budget. Les dettes s'amoncellent... Un dernier shopping pour se remonter le moral ? Impossible, toutes ses cartes sont bloquées. De solutions empiriques en effroyables mensonges, c'est la panique. De quoi miner aussi son début d'histoire d'amour avec le séduisant homme d'affaires Luke Brandon. À ce stade, une issue heureuse ne tiendrait-elle pas du miracle?"


Depuis que j'ai commencé mon blog en 2012, vous savez que je voue un culte à Sophie Kinsella. C'est mon auteure préférée de tout les temps! Mais honte à moi de ne pas avoir lu un seul livre de sa série la plus connue! Ça y'est, j'ai sauté le pas et ce fut une excellente lecture. Dans ma PAL depuis... 2010 (même pas honte), il était temps que je le lise, franchement.

Becky est un personnage que j'ai tout simplement aimé d'amour. Je me suis vue en elle du début à la fin. Bon ok, je suis pas aussi drastique qu'elle dans mes choix ou dans ma manière de faire mais j'y ai vu quelques similitudes avec l'accro du shopping que je suis. Elle est si drôle, si mignonne et surtout, très créative. On ne peut pas ne PAS s'attacher à elle. Ou sinon vous n'avez pas d'âme. Luke Brandon est assez secondaire dans ce tome mais le peu que je l'ai vu, je l'ai adoré. Il est assez différent de Rebecca. Plus réfléchit, plus sérieux. C'est un personnage qui dégage quelque chose et ça l'a cliqué pour moi. J'espère qu'il sera un peu plus présent dans le second volume. À vrai dire, il n'y a pas de personnages que je n'ai pas aimé. Ils m'ont tous plu à leur façon. La plupart ont ajouté une petite touche agréable dans les aventures de Becky. Sophie Kinsella a un don pour créer des protagonistes frais et originaux. Je m'en lasse jamais!

Le livre en lui-même se lit d'un trait. C'est complètement addictif! Je regrette amèrement de ne pas l'avoir lu avant. L'histoire de Rebecca m'a fait réfléchir, émue mais m'a surtout fait rire. Aucun passages longuets et ennuyeux. Les actions s'enchaînent rapidement et les chapitres sont courts. Que demander de plus?

BREF, vous devez absolument pas manquer la plume de l'auteure. Je suis vraiment fan de son écriture, de ses univers et de son humour.  J'ai lu ce premier tome et je ne compte pas m'arrêter là! Je suis impatiente de découvrir d'autres péripéties de Becky aussi folles les unes des autres. Si vous cherchez un bon chick lit, un bon "feel good", ne cherchez plus! En plus avec l'été qui arrive, c'est le livre idéal.

PS: La chronique est un peu courte? Je sais. J'ai décidé de ne plus me forcer à écrire des critiques interminables que beaucoup d'entre vous ne devez pas lire jusqu'au bout, ah! Je mets ce qui me vient en tête sur le moment et mets le reste dans mon carnet de lecture. C'était l'idée de base lorsque j'ai crée ce blog. Lancer mes impressions positives et négatives sur mes lectures. Sans chichis. Et ça me plaisait comme ça. À force de vouloir m'insérer dans le moule et vouloir faire comme les autres (influençable que je suis), j'ai vraiment commencé à détester bloguer. Ça ne me ressemblait pas. Après un long hiatus de plusieurs mois à me demander si j'arrêtais ou non, j'ai décidé de continuer car j'aime écrire, j'aime partager... mais ça sera à ma sauce. Yep! Merci de me suivre!

Lovelace T.1 Le pari / Isabella Mikaelson

Auteur(e): Isabella Mikaelson
Parution: 2018
Nationalité: Canadienne
Éditions: City
Collection: Eden
Nombre de pages: 285

Ma note:

Après une rupture difficile, Emma est au bord de la ruine, sans argent et sans travail. Alors un soir, désespérée, la jeune New-yorkaise décide de miser au casino ses dernières économies dans l’espoir de rembourser ses dettes.
Mauvaise idée... À la table de poker, elle est opposée à Adam Scott, un joueur au charisme envoûtant et au regard intense. Troublée par le charme de ce séducteur, Emma perd la partie et sort de ce duel sans un sou.
Quelques jours plus tard, elle décroche heureusement un poste d’assistante dans une célèbre agence de casting. Or, son patron n’est autre que l’homme qui l’a ruinée au casino ! Fair-play, Adam lui lance un défi : si elle gagne, il la rembourse. Mais si elle perd, elle sera totalement à lui pour quatre week-ends...
Dans ce jeu de bluff, qui sera mis au tapis ?


Malheureusement, ce livre a été pour moi une véritable déception. Par où commencer... déjà, j'ai relevé quelques fautes d'orthographes qui m'ont fait plisser du nez. L'erreur est humaine me direz-vous mais dans un livre, ça m'agace toujours un peu. Ensuite, l'histoire me paraissait prometteuse. L'univers du casino, tout ça tout ça... on survole quelques pages à ce sujet et c'est fini. J'aurais aimé que ce thème soit un peu mieux amené et plus exploré. Mais au final, quelle histoire? Il y en a une basique entre Emma, la nouvelle employée paumée et son patron ténébreux et arrogant qu'on voit passer un peu dans n'importe quel new adult. Je me suis lamentablement ennuyée. L'action est lente, il se passe pas grand chose. Même le jeu du chat et de la souris m'a pas emballé. On a un début longuet, un milieu très répétitif avec que du sexe et les 50 dernières pages, c'est là que tout s'enchaîne à une vitesse folle. Une finale qui m'a laissé perplexe. Du réchauffé comme on dit par chez nous.

Le seul personnage que j'ai pris plaisir à connaître est Liam. Le meilleur ami d'Emma qui ferait pratiquement tout pour elle, qui l'appelle par des petits noms doux mais comme une aveugle, elle préfère le patron qui l'envoie paître pendant plus de la moitié du roman. Mise à part lui, je me suis pas sentie proche de l'un d'eux. Emma m'a agacée tout le long avec ses réflexions juvéniles. Adam m'a fait ni chaud ni froid. Un peu plus froid que chaud quand même. Sa façon de traitée Emma comme une vulgaire catin a certains passages m'a mis en rogne. 

La plume de l'auteure ne m'a pas convaincue. Beaucoup trop de répétitions pour des mots et expressions tels que "frisson" "humide/humidité" "délicieux(se)" et j'en passe. À un moment, je ne voyais que ça! Ça m'a gâché une partie de ma lecture. Dommage... et j'y ai décelé un faux raccord. Sans trop vouloir vous spoiler, lors d'un chapitre du point de vue d'Emma, Adam porte un jean. Le chapitre suivant, du point de vue de monsieur mais dans la continuité de la scène précédente, tout à coup, il porte un bas de pyjama noir. Un détail très minime, j'en conviens. Tout comme les fautes d'orthographes, ça me dérange.

BREF, les points positifs? Une couverture sublime et le personnage de Liam que j'ai trouvé adorable. Je suis très déçue car j'avais de nombreuses attentes envers ce roman et surtout qu'il avait de bonnes notes sur Livraddict. Je ne pense pas lire la suite de cette série mais peut-être que je me laisserai tenter par un autre volume de l'autrice mais dans un autre univers. Ce premier tome m'a laissé un goût amer donc je me sens pas forcément motivée pour continuer. Cette chronique est mon avis personnel. Comme je le mentionne souvent, rien de mieux que de vous faire votre propre avis en le lisant. Peut-être que vous, vous allez adorer. Qui sait?


    
Merci à Hachette Canada et City Éditions pour l’envoi de ce livre!

Les écorchés T.1 Ruine / Tillie Cole

Titre original: The scarred soul #1 Raze
Auteur(e): Tillie Cole
Parution: 2017
Nationalité: Anglaise
Éditions: Milady
Collection: New adult
Nombre de pages: 442

Ma note:

"Kisa est la fille du chef de la mafia russe de New York qui tient le Donjon - un ring clandestin - et la fiancée d'Alik, un tueur endurci. Un jour, elle croise par hasard un sans-abris couvert de tatouages et de cicatrices qui éveille en elle des sentiments inconnus. Quelque temps plus tard, elle le revoit en train de combattre au Donjon. Alors qu'il sème la peur et la mort sur son passage, Kisa brûle de désir pour cet homme que tout le monde appelle Ruine. Mais celui-ci poursuit un but ignoré de tous : il recherche celui qui lui a volé sa vie et souhaite assouvir sa vengeance qu'il attend depuis de trop longues années..."


Ce livre m'a fait l'effet d'une claque. Je pense qu'on peut considérer ce premier tome comme étant de la dark romance (oui?) et c'est le premier du genre que je lis. Vous imaginez ma surprise! C'est le premier Tillie Cole que je lis et je ne compte pas m'arrêter là, nope!

Je vous préviens, ce livre n'est p.a.s à mettre entre toutes les mains. Il y a des scènes assez hardcore, un langage cru qui pourraient heurter les âmes sensibles. Je suis une lectrice qui adore lire des romans qui ont du mordant alors ça m'a pas du tout dérangé, au contraire. Déjà, j'ai levé les sourcils, méga surprise, quand j'ai lu la première phrase du Chapitre 1 (ceux qui l'ont lu savent de quoi je parle XD). Non mais...! duh! Avec l'histoire de Ruine et de Kisa, on ne fait pas dans la dentelle. Lui, un homme torturé qui a vécu (presque) toute sa vie enfermée dans un "goulag" en Alaska, qui a été traité pire qu'un chien, façonné pour devenir un super combattant pour des matchs à mort, drogué, violé... retrouve enfin sa liberté pour seul but d'obtenir sa vengeance contre le seul homme qui lui a causé tout ces malheurs. Ruine ne se souvient plus de rien, ni de sa vie d'avant ni de qui il est vraiment mais un jour, il va tomber sur Kisa, fille du pakhan (chef mafieux russe) qui travaille pour son père à gérer l'argent des combats clandestins. Malgré son statut de fille du patron de la mafia, la jeune femme vit un terrible enfer avec son fiancé violent et possessif. Une grosse histoire intense va commencer entre eux remplie de passion, de possession mais aussi de tout un tas de révélations qui n'a pas manqué de me surprendre! L'univers de la mafia et des combats clandestins est une première pour moi. Ça m'a beaucoup intrigué et j'ai adoré. C'est sombre, violent, choquant mais avec une petite touche de romantisme. 

Ruine ou 818, le personnage principal masculin, est à tomber. Je me suis tellement prise d'affection pour lui! Pour tout dire, je préférais lire sa narration que celle de Kisa. Il revient de loin, il a beaucoup souffert et moi les personnages qui ont du vécu, ça me parle (je suis trèèèèès empathique faut croire). De le voir évoluer, connaître son passé, de découvrir, nous en tant que spectateur, la bête sauvage se changer en un être à part entière fut un régale. Si on se fit aux descriptions, il n'a pas l'air si moche non-plus uh! Tant qu'à Kisa, j'ai eu un peu plus de mal. Je n'ai pas toujours compris ses choix envers Alik, son bastard de fiancé. Ça m'a enragé à certains passages de la voir TROP docile, trop...molle? Je n'étais pas d'accord. C'est un personnage féminin très "fifille" qui m'a un peu agacé. Alik est le genre de perso que l'on aime détester. Il a tout les traits du parfait méchant. Vous verrez, vous allez certainement le haïr autant que moi je l'ai haïs si vous embarquez dans cette série.

BREF, la plume de Tillie Cole m'a énormément surprise. Elle écrit vraiment très bien et son écriture est addictive autant que le pitch du livre. Si ça n'a pas été un coup de cœur, c'est simplement à cause du personnage de Kisa qui m'a fait lever les yeux au ciel plus d'une fois. Parce que sinon Ruine, il est juste...awh! L'histoire originale et l'univers dark m'ont littéralement renversé. Vous avez tout ce qui faut dans ce premier tome si, comme moi, vous êtes fan de new adult. Je ne peux que vous recommander cette lecture et pis moi, bah je vais attendre sagement que le tome 2 sorte ici au Québec. C'est long...