The elements T.1 The air he breathes / Brittainy C. Cherry

Titre original: The air he breathes
Auteur(e): Brittainy C. Cherry
Parution: 2016
Nationalité: Américaine
Éditions: Hugo Roman
Nombre de pages: 422

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n'ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s'extraire du monde. Mais Elizabeth ne l'entend pas de cette façon. Elle sait qu'ils sont tous les deux en miettes et qu'ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C'est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.


Alors là... on parle ici du premier coup de cœur de 2018! Wouaw! Ça faisait un petit moment que je n'avais pas autant accroché à un livre et je dois dire que ça fait du bien. J'avais entendu de très bonnes critiques à son propos et je partage le même enthousiasme que la plupart d'entre vous.

Je n'irai pas par quatre chemins, ce qui m'a le plus plu dans ce tome c'est Tristan. Je me suis de suite attaché à lui et à son histoire. Je ne sais pas ce que je ferai s'il m'arriverait la même chose. Je comprends pourquoi il était en phase survit. Il ne vivait pas, il survivait juste. De le voir changer au fil de ma lecture, de le voir s'épanouir a été pour moi un grand bonheur. J'ai adoré le suivre au cours de son évolution avec Elizabeth. C'est un personnage puissant qui m'a rendu complètement accro à cette histoire. Il a beau être un gros b*tard par moment, son côté plus doux m'a fait fondre. Mon coeur de lectrice a été super triste de le quitter à la fin du roman. Surtout l'épilogue. Oh mon dieu. J'en ai eu le "motton" dans la gorge tellement que ces paroles sont belles et touchantes. Vraiment, je suis tombé sous son charme. Elizabeth m'a laissé un peu plus indifférente. J'ai aimé la lire mais il n'y a pas eu ce déclic comme avec Tristan. Son histoire est tout aussi triste....mais quand même un peu moins que lui. Les personnages secondaires comme Faye (oh mon dieu qu'elle m'a fait rire avec son histoire de vent) sont intéressants. L'autrice a réussi a créer des personnages auxquels on s'attache facilement. Parlant de l'auteure, on en discute?

Brittainy C. Cherry a une plume exceptionnelle. Son écriture est poétique et je me suis laissé enivrer. Ça l'a tout de suite fait avec moi. Mon seul regret est de ne m'être pas lancé dans sa saga plus tôt. C'est une petite pépite que je rajoute à ma liste d'auteurs préférés.

L'histoire en elle-même est prenante. L'ensemble est très bien ficelé et les péripéties tiennent la route. Elizabeth et Tristan ont une histoire d'amour un peu tumultueuse, passionnée qui m'a fait passer par plein d'émotions différentes. À certains passages, je lisais sans pouvoir m'arrêter tellement je voulais savoir à TOUT PRIX ce qui allait se passer et à d'autres je voulais juste refermer le livre en me disant "Nooooooooooon c'est pas possiiiiiiiiiible!" 

BREF, je suis fière de dire que c'est mon premier coup de coeur de 2018! Un début de saga qui frappe fort! J'aurais dû le sortir de ma pile à lire bien avant, avoir su! duh! Un roman qui mélange, romance, suspense, érotisme et drame, c'est le cocktail parfait pour mes goûts à moi. Brittainy C. Cherry est toute une révélation en ce début d'année. J'ai déjà entamé le deuxième volet de la série d'ailleurs... Je ne peux que vous recommander ce chef d'oeuvre! Ça se lit très rapidement, votre petit cœur va s'emballer et se serrer à plusieurs moments..... et mesdames, vous allez tomber sous le charme de Tristan Cole. Oui oui. (p.s.: et la page couverture? elle est jolie, non? Il est beau le monsieur!)

 
J'aimerais remercier Hugo New Romance Québec pour l'envoi de ce livre!

Maxime / Sarah-Maude Beauchesne

Auteur: Sarah-Maude Beauchesne
Parution: 2017
Nationalité: Québécoise
ÉditionsHurtubise
Nombre de pages: 244

"Après avoir passé l’été à servir des grilled-cheese bien fondants au resto Chez Fromage, Billie emménage avec Rosine dans leur premier appartement de jeunes femmes. Souvent, elle repense à Pierre, le cycliste prodige, ou à Erik, le skateboarder tendre, mais elle apprécie de plus en plus sa solitude. Elle est plus forte qu’avant, moins vulnérable quand il s’agit de plonger ses yeux dans ceux d’un garçon. 
Billie volera des baisers à un chanteur un peu trop sombre à son goût, tentera du mieux qu’elle peut de prendre soin de sa grande sœur Annette tout-le-temps triste, apprivoisera aussi les petits bouleversements qui secouent encore sa fragile famille... Puis il y aura Maxime. Et une meute de garçons, un Jeep festif, un bain de minuit, un tapis rouge, une buanderie romantique, des mets chinois... et de l’amour. Du vrai de vrai."


Ça m'a fait tellement plaisir de retrouver Billie dans ce nouveau tome! J'ai retrouvé ici une jeune fille devenue une jeune femme. Bille emménage à Montréal avec l'une de ses meilleures amies, commence la vie de cégepienne, un petit boulot dans une sandwicherie, une petite amourette éphémère et la rencontre du grand amour.

Ce dernier volume m'a conquise. C'est une lecture douce, moelleuse et qui fait du bien. Comme le tome précédent, je me suis replongé dans ma vie de jeune fille quand rien n'était bien important, que je vivais au jour le jour et que rien ne me stressait vraiment. Ça m'a rendu nostalgique un peu. Billie est toujours aussi attachante. Elle doute de ses capacités par moment comme la plupart de nous tous à cet âge, elle est un peu naïve quant à l'amour. J'ai souris. Son petit côté maladroit est super craquant. C'est le genre de personnage féminin à qui j'aimerais bien peindre les ongles d’orteils et faire une soirée pyjama à parler de tout et n'importe quoi. Par contre, j'ai eu un peu de mal à m'attacher à Maxime au début. Je le trouvais arrogant pour rien et pas super sympathique mais j'ai vite retourné ma veste de bord. Il est un peu mystérieux, difficile à cerner et ça m'a plu. Son histoire est intéressante et finalement, je l'aurais bien invité à ma soirée pyjama avec Billie. 

Cette série ne pouvait pas mieux se terminer. Ma lecture fut rapide et agréable. J'ai adoré me replonger dans l'univers de Billie. Dans ses états d'âmes, ses craintes, ses nouvelles expériences. Encore une fois, la plume de Sarah-Maude est une pure merveille. Son écriture familière me plait toujours autant. Je ne suis pourtant pas une grande fan de romans québécois (oups!) en général principalement à cause de nos expressions mais ce fut une exception dans ce cas-ci. Les expressions qu'a écrit l'autrice m'ont fait rire par bout. Parfois c'est drôle, d'autres fois c'est beau et à plusieurs moments, ça m'a fait réfléchir. 

BREF, "Maxime" est un excellent livre pour passer à travers un paquet d'émotions. C'est une lecture courte, certes mais c'est parfait comme ça. Il n'y a pas trop de longueurs et suivre une Billie plus mature dans ces histoires d'amour a été super le fun. C'est une trilogie que je peux que vous recommander! Elle vise plus un jeune public mais même si vous avez plus de 25 ans (comme moi, meh!) je pense que ça pourrait quand même vous plaire. Je croise les doigts pour que Sarah-Maude Beauchesne nous revienne avec un autre roman bientôt!


J'aimerais remercier les éditions Hurtubise pour l'envoi de ce livre :)

Follow me back T.1 / A.V. Geiger

Titre original: Follow me back
Auteur(e): A.V. Geiger
Parution: 2017
Nationalité: Américaine
Éditions: Robert Laffont
Collection: Collection R
Nombre de pages: 358

Follow me. Love me. Hate me.
#EricThornObsessed
"Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu'ils ne se sont jamais rencontrés...
Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l'un de ses plus gros followers, @Tessa
Eric. Au lieu de ça, la relation qu'ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu'ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar..."

En commençant ce livre, je n'ai pas accroché immédiatement comme la plupart de ceux qui l'ont lu. Je trouvais ça un peu longuet, un peu "gnangnan" mais rendu à la moitié, là les choses ont commencées à devenir intéressantes! J'ai bien fait d'avoir persévéré et de m'être rendu jusqu'au bout parce sérieux, quelle fin. MAIS QUELLE FIN! OH.MON.DIEU. J'étais loin d'être préparé à ce "cliffhanger"!

Je dois être franche avec vous, le personnage de Tessa pour moi c'est juste un NON. Je ne l'ai vraiment pas aimé du début à la fin. Pas que je n'ai pas d'empathie pour ce genre de personnage affecté par l'agoraphobie mais qu'est-ce qu'elle a pu m'énerver! Aucune pitié de ma part. Quant à Eric, lui ça va. J'ai su l'apprécier. J'ai largement préféré lire les chapitres qu'il narrait contrairement à ceux de Tessa où j'avais l'impression qu'elle s'apitoyait constamment sur son sort.

Comme je l'ai mentionné plus-haut, ce premier tome est divisé en 2 narrateurs (Tessa et Eric) mais il y a aussi des bouts d'interrogatoire de la police de temps en temps qui expliquait un peu ce qui allait se passer dans le prochain chapitre. Ça donnait du rythme mais aussi un petit peu de suspense. L'écriture de A.V. Geiger est très bien. Sa plume est fluide et tout est bien clair, agréable à lire.

BREF, une lecture qui a commencé tout doucement pour moi mais qui a su me rendre accro rapidement! J'ai trouvé le côté "correspondance" entre une vedette et une fan très intéressant. Qui ne rêverait pas de "texter" sa star préférée? Le pitch de l'histoire est très originale et oh mon dieu, cette fin! Il me tarde de lire la suite car là, je me peux plus! Tant de questions sont restées sans réponses, c'est de la torture. Cette lecture m'a laissé bouche bée mais positivement. À quand le tome 2!?
 

Merci aux Éditions Robert Laffont pour l’envoi de ce livre!   Page Facebook de la Collection R

Calendar girl: Mai / Audrey Carlan

Titre original: Calendar girl: May
Auteur(e): Audrey Carlan
Parution: 2017
Nationalité: Américaine
Éditions: Hugo Roman
Nombre de pages: 155

"Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa sœur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle.
C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette.
En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Tai Nikko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.
Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa sœur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances."

(certaines parties de la chronique pourraient être perçues comme étant des spoilers. faites gaffe!)

Je suis trop contente d'avoir retrouvé ma petite Mia! yééé! Si les mois de mars et avril ont été assez "soft", on est vite plongé dans un tome riche en émotions. Mia et son nouveau partenaire de travail, un beau Samoan sexy (est-ce que j'ai été la seule à imaginer Jason Momoa dans le rôle de Tai?), vont passé un mois très bien rempli (sans mauvais jeux de mots, je vous assure!) mais il y a aussi cette petite partie où on fait plus ample connaissance avec sa petite sœur. J'ai bien aimé, c'est mignon et on découvre une Mia très protectrice. Elle joue son rôle de grande sœur à fond et un peu de maman poule aussi. Ça a calmé l'histoire un peu avant de retomber sur des passages bien chauds!

C'est un secret pour personne, Wes est mon personnage masculin préféré mais Tai suit de très près derrière. Je pensais rencontrer un gros balèze tatoué qui allait se la péter un peu genre Monsieur Muscle mais non du tout. C'est un homme très sensible, très proche de sa famille et de ses traditions Samoas. Il traite Mia comme une princesse, l'inclut dans son mode de vie sur l'île et même si ce n'est pas totalement de l'amour au sens propre comme avec Wes, il l'inclut dans son cœur. Leur relation est vraiment belle. J'aurais presque apprécié qu'ils aient une vraie romance.

BREF, chronique assez courte mais qui, je crois, résume assez l'essentiel de ce que j'en ai pensé: un excellent tome qui me redonne espoir de retomber de nouveau en amour avec cette série. En y repensant, les mois de mars et avril n'ont pas été fameux alors que celui-ci m'a rendu complètement accro. Mia prend de plus en plus conscience de ce qu'elle veut faire de sa vie et gagne beaucoup en maturité. Je l'aiiiiiiiiiime! Hâte de voir ce que le tome suivant me réserve!

J'aimerais remercier Hugo New Romance Québec pour l'envoi de ce livre!

Ma vie pas si parfaite / Sophie Kinsella

Titre original: My not so perfect life
Auteur(e):  Sophie Kinsella
Parution: 2017
Nationalité: Anglaise
Éditions: Belfond
Nombre de pages: 480

"La vie à Londres. Du fond de son Somerset natal, Katie en a tellement rêvé, et aujourd'hui, ça y est ! À elle les soirées branchées, les restos fashion, le job de rêve dans une grande agence de pub...
Certes, elle vit en coloc à deux heures du centre. Certes, son budget est si serré qu'elle se nourrit essentiellement de nouilles instantanées. Certes, sa boss est un cauchemar. Mais plutôt mourir que de renoncer à cette vie géniale, surtout si elle peut instagramer son mokaccino hors de prix.
Mais ce que Katie ignorait, c'est qu'à la capitale, tout va plus vite. Y compris se faire virer. Retour à la case départ : la campagne.
Pas question de se laisser abattre. Londres ne veut pas d'elle ? Katie va faire de la ferme familiale l'endroit le plus hype de tout le Royaume-Uni. Tellement hype qu'il pourrait bien attirer les hipsters de la capitale et, avec eux, de vieilles connaissances..."


Je suis joie! Trop contente d'avoir retrouvé mon auteure préférée pour de nouvelles aventures loufoques. Et ce, en faisant une lecture commune avec ma copinaute Elisa du blog L'étagère biscornue. Après avoir lu son petit dernier, je me rappelle de nouveau pourquoi Sophie Kinsella est, pour moi, la meilleure. La dernière oeuvre que j'ai lu d'elle, soit "Nuit de noce à Ikonos" m'a laissé un peu perplexe. Je n'avais pas retrouvé la petite étincelle habituelle. Alors que celui-ci, c'est de la bombe en papier. J'ai a-d-o-r-é du début à la fin. L'intrigue, les personnages, l'ambiance, l'écriture...tout! Je vous explique...

Katie rêve de vivre le vie d'une Londonienne 100% pure race. Les restaurants chics, les amis branchés, le loft de luxe, le job de ses rêves mais au final, ce n'est qu'une utopie. Bien au contraire, sa vie ne ressemblera pas à ça malgré qu'elle essai de berner tout le monde avec ses photos Instagram qui montrent soit-disant sa vie "parfaite"...quitte à prendre en photo le café coûteux d'une dame à son insu dans un bistrot hors de prix (je suis certaine que plusieurs vont se retrouver dans ça!). Elle essai tant bien que mal de suivre la cadence de cette vie mouvementée mais rien ne se passera comme prévu. Jusqu'au moment où la vérité lui arrive en plein visage et qu'un nouveau départ s'impose. Retour à la source! Hello la ferme et les meuh-meuh!

En plus d'être drôle et rafraîchissante, ma lecture m'a apporté beaucoup. L'histoire de Katie est l'histoire de beaucoup d'entre nous. Ça m'a fait réfléchir quand même! On a beau vouloir que tout soit parfait tout beau tout doux mais au final, ça ne va jamais comme on veut et on doit faire avec ce qu'on a. Vraiment, Katie est un personnage qu'on ne peut PAS ne PAS aimer. Elle est intelligente, comique mais surtout très réaliste. Elle est forte et fera tout pour obtenir ce qu'elle désire. On veut tous une Katie comme amie. Lisez-le, vous allez être d'accord avec moi.

D'autres personnages sont venus me chercher...comme Demeter. Son histoire est juste trop dingue! Je m'attendais à tout sauf ça. Pour vous dire, je la détestais énormément au départ. Sa relation avec l'héroïne est incroyable. Son évolution est remarquable. Franchement, gros coup de cœur pour ce personnage assez complexe mais si attachante. Il y a aussi Alex et Biddy qui ont eu droit à mon attention. De chouettes protagonistes!

BREF, ces 480 pages ont été un vrai délice. Un chick lit à son meilleur! Ce n'est pas seulement une histoire de filles niaises qui recherchent un hommes riches à tout prix. C'est plusieurs niveaux au dessus. Sophie Kinsella s'est surpassé. Son écriture est remarquable, ses gags m'ont faire tordre de rire tandis que d'autres passages m'ont mis la boule à la gorge. J'ai passé un excellent moment de lecture que je souhaiterais vous faire découvrir. Des points négatifs? J'en ai pas trouvé, sincèrement. Vous verrez...ce roman est une belle leçon de vie. Il vous mettra un sourire sur le visage à coup sûr.

 
(image: Diglee)
Vous pouvez aller voir la chronique d'Elisa par ICI et encore merci ma belle pour le partage :)


Merci aux éditions Belfond ainsi qu'à Interforum Editis Canada pour l’envoi de ce livre!

Les petites tempêtes / Valérie Chevalier

Auteur(e): Valérie Chevalier
Parution: 2017
Nationalité: Québécoise
Éditions: Hurtubise
Nombre de pages: 214

"Raphaëlle ne croit pas aux contes de fées. Même lorsque tout va bien, elle est persuadée que la tempête n’est jamais très loin.
Pourtant, entre deux orages, sa vie se remplit de rencontres amoureuses et de précieuses amitiés. Aux côtés de son père, qui sait trouver les mots justes et les bons silences pour lui faire du bien, la vie est douce. Et grâce à Chanterelle, sa complice exubérante au nom étrange, même les jours de pluie se transforment en fêtes.
Le reste du temps, Raphaëlle enfile son tablier, attrape ses pinceaux et s’évade. Elle façonne son monde, le crée comme elle le souhaite : coloré, lumineux, intense, imparfait. À son image.
Un roman tout en fragments qui traite de l’amour qui va et vient, de la construction de soi. Un road novel rempli de surprises et de tendresse, qui part de Montréal pour nous entraîner jusqu’à Newburyport et Paris."

Quand on parle de roman "feel good", je classerais celui-ci dans cette liste. On suit la vie de Raphaëlle de petite fille à l'âge adulte. Comment elle évolue au fil du temps, son amitié avec Chanterelle mais surtout sa vie amoureuse. Ce sont avec de tout petits chapitres qui peut aller jusqu'à 2 pages que nous découvrons les alinéas de sa vie.

J'ai bien aimé ce livre, pour en avoir jamais lu de cette auteure. C'est une lecture assez calme, de détente. Ne vous attendez pas à avoir un gros suspense ou un gros "punch". Comme j'ai déjà dit à une amie, c'est une lecture "doudoune". Parfois c'est triste, parfois c'est drôle...on dirait une biographie ou bien une petite partie de son carnet d'ex petits-amis. 

La plume de Valérie Chevalier est super agréable. Dans la même trempe que Sarah-Maude Beauchesne, j'ai beaucoup apprécié ses mots et expressions "décontractes" et très québécois. Les personnages sont d'actualités et pourraient être facilement repérables chez un voisin ou chez l'un de vos amis tellement ils sont authentiques. Le côté simple de l'écriture a été pour moi un point fort positif.

BREF, si ce roman se lit très rapidement en temps normal et que je l'ai trouvé réconfortant, au début, j'ai eu un peu de mal à embarquer dans l'histoire. C'est beaucoup de la "contemplation" et de petites anecdotes. Je ne comprenais pas toujours les choix que faisaient Raphaëlle...et je commençais à me demander en dernier si elle allait terminer alcoolique ou non haha! Ce fut une bonne lecture même si je ne pense pas la garder longtemps en mémoire. L'auteur m'a séduite avec son écriture. Je pourrais certainement me laisser tenter de lire ses autres ouvrages.


Merci aux éditions Hurtubise pour cette belle découverte