Moi, Christiane F, 13 ans droguée, prostituée...


Titre français:
 Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée...
Titre original: Wir Kinder vom Bahnhof Zoo
Auteur(e): Kai Hermann et Horst Riek
Parution: 1981
Éditions: Lacombe
Collection: ---
Nombre de pages: 282
Format poche: Disponible



Résumé
Ce livre terrible a connu un retentissement considérable en France et dans toute l'Europe. Ce que raconte cette jeune fille sensible et intelligente, qui, moins de deux ans après avoir fumé son premier «joint», se prostitue à la sortie de l'école pour gagner de quoi payer sa dose quotidienne d'héroïne, et la confession douloureuse de la mère font de Christiane F. un livre sans exemple. Il nous apprend beaucoup de choses, non seulement sur la drogue et le désespoir, mais aussi sur la détérioration du monde aujourd'hui.

Mon avis

Aujourd'hui, je vous présente mon livre préféré de tout les temps. Il n'est sûrement pas inconnu, beaucoup de gens le connaisse. Christiane était beaucoup trop jeune à cette époque pour pouvoir vivre ce qu'elle a vécu. Même un adulte ne sortirait pas indemne de cette histoire. 

Christiane est encore une enfant lorsqu'elle est laissé à elle-même, une mère trop occupé avec son nouveau copain, Klaus et un père qu'elle voit peu. Comme souvent dans ce genre de situation, elle s'entoure des mauvaises personnes. Ce sont ces mauvaises fréquentations qui gâcheront son enfance, son adolescence et sa vie d'adulte. C'est avec sa bande qu'elle se sent le mieux. On s'occupe d'elle, on lui prête attention. Avec Kessi, sa nouvelle amie, elle traînera à La Maison du Milieu, une discothèque pour adolescent à partir de 14 ans.. À 12 ans et demi, Christiane a déjà goûté aux joints, LSD et divers amphétamines (somnifères, stimulants en vente libre à l'époque). Quelques mois plus tard, ça sera la cocaïne, le hasch et l'héroïne. Christiane fait la rencontre de Detlev, un jeune garçon de 16 ans dont elle tombera folle amoureuse. Detlev est un héroïnomane et un prostitué. Ils se "shooteront" ensemble, vivront cette misérable vie ensemble, mais pas éternellement. Peu de temps après s'être embarqué dans les drogues dures. Christiane n'aura pas d'autres solutions que de se prostituer à son tour pour payer sa dose quotidienne de drogue. Malgré maintes efforts pour s'en sortir (centres de désintoxications, sevrage à la maison etc..), la jeune fille en bavera un maximum pour devenir "clean". Mais l'élément déclencheur qui fera en sorte qu'elle puisse voir le lumière au bout du tunnel, c'est à cause de sa meilleure amie Babsi, 

Si vous trouvez que dans mon BREF résumé, il y a des spoilers, je m'en excuse! C'est difficile de résumer ce genre de livre alors qu'il y a beaucoup beaucoup de détails, de scènes, de points importants. Vous aurez deviné que c'est un bouquin très important pour moi. La toxicomanie est un sujet qui me tient à coeur depuis longtemps. Ce livre vous retourne dans tous les sens. Vous êtes pris dans les filets de cette brillante entrevue avec une jeune adolescente déchirée et meurtrie et vous ne pouvez pas déposer le livre pendant une seule seconde. 

L'écriture est vraie, réaliste, personnelle...c'est comme si Christiane nous parlerait en face. Je me suis demandé plusieurs fois comment elle a fait pour tenir le coup aussi longtemps. C'est une fille courageuse et forte qui se dévoile sans pudeur. À la fin du livre, on a seulement envie de la serrer dans nos bras et de l'aider à s'en sortir, à l'encourager à le faire. Je suis contente que cette oeuvre ait été populaire partout dans le monde. Elle a fait réalisé aux gens les méfaits et les dangers de la drogues. Quand on y touche, ça ne s'arrête pas seulement en claquant des doigts, quand on voit les épreuves qu'elle a traversé pour tout arrêter ses consommations excessives. Contrairement à nombreux de ses amis, Christiane a eu le courage de s'en sortir et je lui lève mon chapeau....mais malheureusement, selon ce que j'ai lu sur divers sites web, elle aurait recommencé à fricoter dans le milieu de la drogue. Comme quoi, la drogue laisse de vilaines séquelles...

BREF, lisez ce livre si ce n'est pas déjà fait il en vaut le détour, croyez moi! C'est une histoire très touchante qui vaut la peine d'être connu. Si vous en avez la chance, essayez de trouver le livre des éditons Lacombe, celui avec les images en noirs et blancs au centre. Ce sont de vrais photos de l'entourage de Christiane et du  milieu dans lequel elle était. Bouleversant.

Chouette, une ride! / Agnès Abécassis


Titre français: Chouette, une ride!
Traduction anglaise: ---
Auteur(e): Agnès Abécassis
Parution: 2009
Éditions: Le livre de poche
Paru aussi chez: Calmann-Lévy 
Nombre de pages: 284
Format poche: Disponible

>> Pour l'acheter <<  

Résumé
Anoushka, auteure de thrillers, prend brutalement conscience qu'elle a déjà 36 ans, c'est-à-dire presque 40. Donc bientôt 50. Engluée dans sa vie routinière entre son métier, ses tâches ménagères, ses deux filles, son second mari et son chien, elle réalise que le temps passe. Elle décide de se rendre au mariage de sa cousine avec une amie pour un programme régression..

Mon avis

Anoushka est écrivaine de thriller, une maman de deux petites filles et une épouse. Elle se rend compte petit à petit que la quarantaine arrive à grand pas et l'effraie. Elle se fait offrir de la crème pour les rides, se fait appeler "madame" ce qui ne manque pas de la vexer car dans sa tête, elle est toujours la jeune fille pimpante qu'elle a jadis été. Elle se fait invité au mariage de sa cousine et décide d'y aller avec une amie, une célibataire un peu désespérée. Elles rencontre son cousin qu'elle a toujours aimé taquiné et un frimeur. Ils vont vivre une mésaventure qu'ils ne seront pas prêt d'oublier.


Quand j'ai vu ce livre en magasin, je me suis dit "Haha, un chick lit, c'est fait pour moi!". Aux premiers abords,  ma lecture fut agréable. Ça se lisait plutôt bien et rapidement. C'est drôle, c'est cocasse. Anoushka réagit un peu fort à certain moments mais ça va. Rendu au mariage de la fameuse cousine, c'est là que mon intérêt pour ce livre a disparu. Je n'ai pas trouver un vrai sens à cette partie du livre. C'est comme si on avait débuté un histoire et que quelqu'un d'autre avait mis sa touche personnelle au roman, pas rapport. J'ai trouvé le changement radical. Ça m'a un peu déçu...


Le personnage d'Anoushka m'a plu. Elle est drôle et vivante. C'est une femme qui a peur de perdre sa vivacité et ses traits corporels d'antan, malgré tout ça au final, elle va finir par accepté de vieillir comme tout le monde. Elle prendra ses années d'expériences comme une richesse.


BREF, je sais que ma critique semble un peu courte, mais je ne trouve pas autre choses à rajouter. Ça se lit, mais ce n'est pas le meilleur chick lit que j'ai lu, c'est certain. J'ai vu beaucoup de filles qui ont plus qu'apprécier ce roman, pourtant moi j'en ai pas gardé un grand souvenir. D'ailleurs je m'en souviens à peine. 

PS: Merci à tous ceux et celles qui me laissent des petits mots, ça fait énormément plaisir!

Ma soeur est une vampire T.1: L'échange / Sienna Mercer



Titre français: Ma soeur est une vampire: L'échange
Titre original: My Sister the Vampire book one: Switched
Auteur(e): Sienna Mercer
Parution: 2012
Éditions: ADA
Collection: jeunesse
Nombre de pages: 248
Format poche: Disponible

>> Pour l'acheter <<  

Résumé
J’ai une jumelle?
Et elle est une vampire?
Lorsqu’Olivia Abbott arrive en ville, elle est excitée à l’idée de joindre l’équipe de cheerleading et de se faire de nouvelles amies. Puis elle rencontre Ivy Vega. Au début, Ivy, pâle et toute vêtue de noir, semble être le contraire d’Olivia. Mais, quand les filles regardent plus loin que le fard à joues rose scintillant et les épaisses lignes de crayon-ligneur noir, elles découvrent qu’elles sont identiques – des jumelles identiques! Olivia et Ivy débordent de projets pour échanger leurs places et faire tous les tours de jumelles possibles. Mais, Olivia découvre bien vite qu’elle et Ivy ne sont pas totalement identiques: Ivy est une vampire. Et elle n’est pas la seule en ville.

Mon avis

Tout d'abord, j'aimerais remercier les éditions ADA pour ce partenariat qui m'a permis de découvrir ce roman et cette auteure! Merci beaucoup!

Olivia Abbott, jeune fille enjouée et excitée, subit la crainte de sa première journée d'école dans une nouvelle ville avec de nouvelles personne. En premier lieu, elle rencontre Charlotte Brown, une fille tout aussi colorée qu'elle. Olivia se réjouit de faire sa connaissance, elle pensera même s'être trouvé une nouvelle meilleure amie. Leur point en commun? Les meneuses de claque. Charlotte percevra Olivia rapidement comme une rivale. Dans la même journée, Olivia fera la connaissance d'une vampire, Ivy Vega, celle qui la protégera d'une bande de brutes nommée Les Bêtes. Ivy a une drôle de sensation lorsqu'elle est proche d'Olivia, comme un air de déjà vu. Elle se rendra compte qu'Olivia est en fait sa soeur jumelle: elles possèdent la même bague émeraude que leurs parents leur ont donné. Les deux jeunes filles vont se lié d'une grande amitié entre soeurs et n'hésiteront pas à s'amuser à échanger leur place dans des situations plus ou moins cocasses.

J'ai littéralement dévoré ce livre! Je suis entré dans l'histoire dès les premières pages. Les histoires de jumelles identiques qui changent de placent est du déjà vu, mais ça plait toujours autant. Ça fait sourire! Je dirais que ce livre est pour une tranche d'âge de 9-12 ans. Les caractéristiques du vampire lui-même ont été "minimisés" pour un public plus jeune (la crème contre les rayons UV, les verres de contacts pour protéger les yeux, pas de morsures ou de meurtres etc..). C'est une lecture facile et qui s'enchaîne. J'ai pas trouvé de longueurs et je me suis pas ennuyée une seconde.

Les personnages sont attachants! 
Olivia est la soeur toujours de bonne humeur, sociable, toujours prête à aider en cas de besoin et pratiquement accro à la couleur rose. Contrairement à sa soeur gothique qui a un faible pour tout ce qui est noir, pas très souriante, discrète, mais qui est, tout comme Olivia, serviable et gentille. J'ai vraiment aimé leur liaisons entre soeurs, c'était adorable à lire. Charlotte Brown est le type de fille clichée qu'on voit dans n'importe quels films de filles: arrogante, imbue d'elle-même, toujours suivi de ses 2 acolytes derrière et qui fait de méchants coups pour nuire à meilleure qu'elle. Le genre de personnage qu'on aimerait bien voir planter hihi! 

BREF, c'est un livre que j'ai beaucoup aimé! Je me suis surprise moi-même à l'aimé à ce point. Si vous aimez les histoires de soeur identiques séparées à la naissance et un mélange de vampire, vous passerez sûrement un agréable moment de lecture. Si ce n'est pas assez pour vous avec ce premier tome, la suite au nom d."In-croc-yable!" est présentement disponible en librairie.

Quand souffle le vent du nord / Daniel Glattauer


Titre français: Quand souffle le vent du nord
Titre original: Gut genen Norwind
Auteur(e): Daniel Glattauer
Parution: mai 2010
Éditions: Grasset
Collection: ---
Nombre de pages: 348
Format poche: Disponible

>> Pour l'acheter <<  


Résumé
Emmi Rothner se trompe d'expéditeur en voulant envoyer un mail de résiliation. C'est un certain Leo Leike qui le reçoit et lui signale son erreur. A partir de là, naît entre eux une correspondance soutenue qui les rend dépendants l'un de l'autre.

Mon avis

Comme c'est écrit dans le résumé, Emmi veut se désabonner des publications Like, mais envoie sa demande par erreur à Léo. Ce n'est pas long que de fil en aiguille, les 2 personnes commencent à s'écrire, à se connaître et à s'apprécier. Comme dans un jeu de séduction, ils vont tenter de deviner à quoi ressemble l'autre et au fur et a mesure que cette nouvelle relation naît, Léo et Emmi ne pourront plus se passer de s'écrire, jusqu'à très tard la nuit. Emmi a un époux et des enfants, mais ça ne l'empêchera pas de s'accrocher à Léo. Elle tient à tout prix à rencontré son mystérieux interlocuteur, mais pour une raison ou d'un autre, il n'est pas très friand de cette idée. Ils se parleront plus pendant un petit temps par moment, ils se disputeront, mais c'est plus fort qu'eux, ils s'offriront des excuses et continueront de s'écrire. Après plusieurs tentatives de rencontres, Emmi aura droit à quelque chose qu'elle n'attendait surtout pas. À vous de le découvrir! Je vous évite le spoiler quand même!

J'ai adoré ce roman! C'est tellement bien écrit que j'en suis resté émerveillée. C'est fluide, ça se lit en criant ciseau. Ce sont que des dialogues comme sur une messagerie en ligne. Quel beau moment de lecture! Ce livre m'a évoqué plusieurs émotions puisque j'ai connu Loulou de cette façon, mais encore plus compliqué. Ça, c'est une autre histoire. ;)

La page couverture est magnifique. Personnellement, j'adore vraiment beaucoup. Les couleurs, la police d'écriture et l'image qui représente bien l'histoire: jolis!

Les 2 personnages principaux sont charmants. Léo est un peu têtu, mais c'est un gentleman. C'est un romantique, en plus d'être mystérieux. Je trouve qu'ils vont très bien ensemble, leur histoire est touchante.On voudrait qu'il se passe quelque chose de plus! "Quand vont-ils se rencontrer pour de vrai?" Je me suis posé la question des millions de fois. Ce bouquin m'a tenu en haleine durant toute ma lecture. Ma curiosité a fait des siennes. 

BREF, Je ne sais plus quoi d'autres ajouter. Je ne trouve pas mes mots! Pour moi c'est un véritable coup de coeur. Ce livre est doux, romantique. On s'assoit et on suit Emmi et Léo de très prêt en espérant qu'il va leur arrivé le meilleur. Vraiment, je vous recommande de le lire. Vous ne le regretterez pas! Je suis impatiente de suivre à nouveaux les 2 amoureux dans la suite qui se nomme "La septième vague". L'avez vous lu?

Samantha bonne à rien faire / Sophie Kinsella


Titre français: Samantha bonne à rien faire
Titre original: The undomestic goddess
Auteur(e): Sophie Kinsella
Parution: 2005
Éditions: Pocket
Collection: ---
Nombre de pages: 409
Format poche: Disponible

>> Pour l'acheter <<  

Résumé
Samantha , la trentaine, ne vit que pour sa carrière d'avocate. Elle espère une promotion, mais, en une journée, fait perdre à son meilleur client plus de 50 millions de livres. Désespérée, elle prend le premier train pour la campagne et sur un malentendu se fait embaucher comme bonne à tout faire chez un couple d'excentriques.

Mon avis

Samantha est une des meilleure avocate de Londres. Avec de travail, elle n'a pas du tout de vie. Pas le temps de dormir, pas le temps de s'amuser. Bref, même pas de temps pour elle. Célibataire par manque de temps, Samantha a travaillé dur pour obtenir une promotion, celle d'associée au très réputé cabinet Carter Spink. Croyant sortir gagnante de cette journée tant attendue, elle trouve le jour même de la paperasse qui va tout lui faire perdre. Une erreur? Un complot? Sur le bord de péter un plomb dû à cette monstrueuse découverte, Samantha va noyer son désarroi dans l'alcool, ce qui va l'amener dans la campagne londonienne ou elle fera la connaissance de ses nouveaux futurs-patrons riches, les Geiger. La jeune femme se fait passer pour une bonne à tout faire alors qu'elle ne sait rien faire du tout, même pas faire cuire un oeuf. Elle ne sait pas dans quel pétrin elle vient de se mettre.

Waouh, j'étais parti pour écrire tout le livre au complet lol  avec une oeuvre de Sophie Kinsella, on ne peut pas s'attendre à autre chose que du plaisir. Ce livre est très humoristique et  génial. Il fait rire et rire de nouveau. Ma libraire m'avait conseillé ce livre et je n'ai pas regretté de l'avoir écouté. On passe vraiment un bon moment!

On fait la connaissance de plusieurs autres personnages. J'ai aimé les Geiger. J'ai trouvé Trish très comique ainsi que son mari Eddie. Ils sont très gentils avec Samantha malgré les maladresses de cette dernière. Ils sont très généreux et compréhensifs. J'aimerais avoir des patrons aussi gentils! Il y a aussi Nathaniel, le beau jardinier, l'homme qui lui fera connaître l'amour et sa maman qui apprendra à Samantha à cuisiner. Ce sont 2 personnages à lesquels je me suis attaché. Ils sont simples, gentils et accueillants.

BREF, c'est une histoire qui ne manque pas d'actions, qui a son charme et qui vous met de bonne humeur. Si vous ne l'avez pas encore lu, inscrivez-le à votre wishlist!

Hell / Lolita Pille

Titre français: Hell
Traduction anglaise: Hell 
Auteur(e): Lolita Pille
Parution: 2004
Éditions: Le livre de poche
Collection: livre de poche
Nombre de pages: 156
Format poche: Disponible

>> Pour l'acheter <<  

Résumé
'Je suis une pétasse. Je suis un pur produit de la Think Pink génération, mon credo : sois belle et consomme.' Hell a dix-huit ans, vit à Paris Ouest, se défonce à la coke, est griffée de la tête aux pieds, ne fréquente que des filles et des fils de, dépense chaque semaine l'équivalent de votre revenu mensuel, fait l'amour comme vous faites vos courses. Sans oublier l'essentiel : elle vous méprise profondément... Jusqu'au soir où elle tombe amoureuse d'Andréa, son double masculin, séducteur comme elle, et comme elle désabusé. Ensemble, coupés du monde, dans un corps à corps passionnel, ils s'affranchissent du malaise qu'ils partagent. Mais les démons sont toujours là, qui veillent dans la nuit blanche de ces chasseurs du plaisir.

Mon avis

Hell est une vrai g*rce! C'est une petite fille de riche détestable, méprisante et tarée. Au début, elle raconte comment est sa "dure" (ironie) vie d'enfant gâté pourri, on fait la connaissance de ses "amies" dont elle se fiche complètement et fait les boutiques dans les boutiques les plus en vogues avec l'argent de papa et maman. On nous explique son mode de vie de fou dans les clubs, les afters, les restaurants avec les copines et les garçons. Plus on avance dans le roman, plus on se rend compte que malgré tout ce que Hell peut avoir, c'est une jeune fille extrêmement malheureuse.Elle est vide à l'intérieur. Sa vie est ennuyeuse, c'est la routine: resto, boutiques, coke, alcool, sexe, dodo. Jusqu'au jour ou elle rencontre André, une image d'elle même mais en garçon. Ils vont commencé une belle histoire d'amour et pour la première fois, Hell va comprendre que sa vie a un sens et se donnera corps et âme à Andrea pendant un petit moment. Oui petit moment car les mauvaises habitudes reprennent le dessus après 6 mois de fréquentation. La jeune fille retombe rapidement dans la drogue et les soirées arrosées et quittera l'homme qu'elle aime pour s'adonner à son ancien mode de vie. Elle le regrettera amèrement, car un malheur va tomber sur Andrea et elle ne pourra plus jamais refaire marche-arrière. 

On aime ou on aime pas. Ce roman est vulgaire tout le long et on se retrouve nous aussi dans la spiral infernale de Hell. On voit ça souvent les gens riches qui ont tout pour être heureux, mais ce sont les personnes les plus misérables et malheureux du monde entier. C'est le cas de notre héroïne. Elle se lasse de sa vie qu'elle a foutu en l'air dû à ses excès de tout genres et ne sait plus trop ou elle en est. Comme beaucoup, j'ai été irrité au début par ce personnage arrogant, mais par la suite j'ai vite compris son désarroi. Quand on a tout vu, qu'on a tout eu, qu'on a tout fait, il n'y a plus rien d'excitant dans la vie.

Les autres personnages du livre ne m'ont pas plus marqué que ça, ils étaient tous aussi détestables l'un que l'autre. Je me suis seulement intéressé à Hell, ce personnage fragile et complexe.

Ce court roman de 156 pages se lit d'un trait, c'est inévitable. J'avais ce roman dans ma PAL depuis des lunes et je regrette de ne pas l'avoir ouvert plus tôt. On se met dans la peau d'un personnage torturé qui souffre profondément et c'est quelque chose. Je croyais que la fin allait être un peu plus tragique, qu'elle allait perdre la vie dû à un overdose, non mais la quantité de coke qu'elle renifle c'est hallucinant! (O_O)!  Plus sérieusement, j'avais un mince filet d'espoir qu'Andrea et elle pouvaient se retrouver de nouveau. J'ai mon coeur de midinette quand même!

BREF, c'est un livre à découvrir. Je ne suis pas déçu de ma découverte. Lolita Pille est une très bonne écrivaine, une écriture un brin rude, mais qui a son effet. Je le recommande!

À cause d'elle / Lucy Dawson

Titre français: À cause d'elle
Titre original: His other lover
Auteur(e): Lucy Dawson
Parution: mars 2010
Éditions: Fleuve noir
Collection: ---
Nombre de pages: 297
Format poche: Indisponible

>> Pour l'acheter <<  

Résumé
Mia a enfin trouvé l'homme de sa vie. La passion et la spontanéité du début ont cédé le pas à une relation sérieuse. Mais une nuit, Mia découvre un texto d'une certaine Liz sur le portable de Pete. Lorqu'elle s'aperçoit qu'il l'appelle quotidiennement et qu'ils ont séjourné dans le même hôtel récemment, elle décide de tirer cette affaire au clair. Premier roman.

Mon avis

Ce livre m'a été suggéré et offert par mon loulou  mais nan loulou ne lit pas de la chick lit! Et ne lit pas du tout donc bon lol Il s'est fier à la couverture un peu girly et comme il sait que je raffole de la chick-lit, il l'a choisi pour moi en librairie. C'étais l'histoire de ma vie.

C'est l'histoire de Mia, brillante femme de bureau, qui est en couple avec Pete. Ils filent le parfait amour jusqu'à temps que Mia ait des soupçons à propos de son amoureux. Il reçoit des texto, des lettres, il est souvent absent et il a changer d'attitude avec elle. Afin d'être sûre d'elle, Mia va mener sa petite enquête pour s'assurer qu'elle ne se fasse pas d'histoires. Et commence les péripéties ou notre héroine se met dans de beaux draps en se faisant passer pour une autre pour espionner, elle va suivre Pete à la trace et bien d'autres maladresses qui nous fait rire.

Personnellement, je me suis vu en Mia. On a toutes ce petit coté jaloux lorsque notre loulou entre en contact avec la gente féminine. Avouez-le! Hihi, ceci dit, j'ai adoré ce livre. Il vous rend de bonne humeur, il vous donne le fou rire! On suit Mia dans ses folles aventures sans se lasser. On veut toujours savoir ce qu'elle va trouver ou s'imaginer. C'est un personnage qui a du mordant et qui est très attachant, contrairement à Pete et Liz. Pete est un poil imbu de lui-même, macho et m'a fait grincer des dents. C'est le genre de garçon en qui on peut pas avoir confiance et je suis triste pour Mia qui elle, semble l'aimer vraiment beaucoup. Pauvre Mia...

Liz, bah elle c'est la fouteuse de trouble. Je peux pas sentir ce genre de personnage. La jeune fille qui se fait passer pour innocente alors qu'elle n'hésite pas a piquer l'homme d'une autre femme. Ça m'a fait hérisser les poils sur les bras. Oui je sais, j'embarque à fond dans l'histoire XD.

Je n'hésiterais pas à dire que la plume de Lucy Dawson est très agréable à lire. Ça se lit comme du beurre, on enchaîne rapidement. Il n'y a pas de prise de tête, tout est simple mais très bien décrit comme il le faut. je lirai ses prochains romans avec plaisir! 

BREF, c'est un excellent bouquin à lire pendant vos vacances ou dans votre bain pour relaxer et pour vous mettre un sourire sur les lèvres. Pour toutes les amatrices de chick-lit ce livre est fait pour vous!

La reine des lectrices / Alan Bennett

Titre français: La reine des lectrices
Titre original: The uncommon reader
Auteur(e): Alan Bennett
Parution: juin 2010
Éditions: Gallimard
Collection: Folio
Nombre de pages: 122
Format poche: Disponible


Résumé
Une farce sur le pouvoir subversif de la lecture. La reine d'Angleterre se découvre par hasard un goût pour la lecture. Rien n'arrête son appétit dévorant et elle en vient à négliger ses engagements. Du valet de chambre au prince Philip, tout Buckingham grince des dents tandis que cette passion royale bouscule le protocole.

Mon avis

Mon avis est plutôt mitigé sur ce livre. Je ne sais pas trop si j'ai aimé ou j'ai détesté. Ce court roman humoristique montre la reine d'Angleterre sous un autre jour si elle était une fan de la lecture. L'idée m'a bien plu, je dois l'avouer. Ça change de son air autoritaire et pincé habituels. Je ne suis pas fan de la monarchie et pour tout dire, je n'y connais rien du tout, donc parfois les dialogues et les paragraphes bourgeois, ça m'a un peu tannée. Disons, que ce n'est pas trop mon vocabulaire de tout les jours haha!

J'ai aimé certain passages, dont ceux entre la reine et Norman. Ils étaient faciles à lire pour moi. J'ai moins bien rentré dans d'autres. Parfois je trouvais le temps long pour un livre de 122 pages. J'avais lu que de bonnes critiques à son sujet, alors ça n'a pas été difficile de me lancer. Au final, je serais passé à coté de cette lecture, ça m'aurait fait ni chaud ni froid. 

Par contre, j'ai appris des choses, oh la la!! (vous comprendrez ici mon ironie hein...) Je ne savais pas que la reine avait tels ou tels devoirs et ça, très souvent. Elle n'a pas beaucoup de temps à elle. Bah, quand je vous dis que je connais rien à la monarchie lol Faut dire que je m'y intéresse pas non plus.

BREF, critique très rapide pour un livre qui n'en vaut pas trop la peine, qui m'a fait sourire 1 ou 2 fois et qui m'a fait soupirer une bonne dizaine de fois. Ou peut-être suis-je passé à coté de la plaque?

Respire / Anne-Sophie Brasme

Titre français: Respire
Traduction anglaise: Breathe
Auteur(e): Anne-Sophie Brasme
Parution: 2002
Éditions: Le livre de poche
Collection: ---
Nombre de pages: 189
Format poche: Disponible

>> Pour l'acheter << 

Résumé
Elle s'appelle Charlène, elle a dix-neuf ans, elle est en prison. Une nuit de septembre, deux ans plus tôt, elle a tué Sarah, son amie d'école. Parce que Sarah, belle, brillante, magnétique, exerçait un pouvoir sur tous ceux qui l'approchaient. Parce que son amitié pour la timide Charlène fut un émerveillement, un don inespéré de la vie. Et puis vinrent les petites déceptions, les attentes, les souffrances. Et l'entraînement dramatique du désespoir et de la passion, retracé ici avec une vérité hallucinante par une romancière de dix-sept ans.

Mon avis

J'ai été très attiré par la 4ème de couverture! L'histoire me semblait intrigante et je l'ai lu. Il y a Charlène, la narratrice. C'est une jeune fille mal dans sa peau, timide, extrêmement renfermée et elle n'a pas beaucoup d'amis. Elle va faire la connaissance de Sarah, la fille que tout le monde envie. Charlène va se lier d'une amitié d'abord sincère avec celle-ci et va décidé de s'y accrocher. Mais plus le temps passe, plus Sarah change d'attitude et commence par humilier sa meilleure amie et la rabaisser devant les gens. Charlène se sent blessée et trahit par cette soit disant amie. Un bon jour, elle en a marre de se laisser écraser par Sarah et de souffrir en silence, elle passe à l'acte et tue Sarah. Sa meilleure amie. Celle avec qui elle a tout partagé, avec qui elle a rit et avec qui elle s'est senti bien pour la première une fois. Oui je sais que mon interprétation du livre reste assez évasif, mais comme je suis une pro du "gâchage de spoiler", j'en dis le moins possible pour par faire ma gourde haha!

 La couverture est très jolie je trouve, c'est le genre d'image qui me donne le goût de lire. Je suis un tantinet pointilleuse sur les couvertures, malheur à moi lol  Bon, en lisant le résumé à l'arrière du livre, on nous dévoile presque toute l'histoire, sur ce coup-là, pas de surprise.J'étais curieuse de lire un livre écrit par une si jeune auteure. Anne-Sophie avait, me semble-t-il (si je me goure, dites-le moi!) 17 ans et des poussières lorsqu'elle a écrit ce roman. Franchement, c'est très bien écrit!  Pour un premier roman, il m'a beaucoup impressionné. Cette écrivaine a un talent pour l'écriture et sait très bien s'en servir. Chapeau!

Je suis peut-être un brin maso, mais j'aime les histoires de ce genre. C'est très psychologique et un poil déroutant. On ressent clairement l'adolescence dans son apogée, les remises en questions et le mal de vivre. Je suis sûr que parmi tous les jeunes gens que nous sommes se reconnaissent un peu la-dedans hein! 

En plus d'être un très bon roman, il se lit très vite, une centaine de pages et c'est imprimé moyennement gros donc en une journée ou 1 journée et demi vous avez terminé.

BREF,  je suis bien contente d'avoir lu ce qui se trouvait au bout de la plume d'Anne-Sophie Brasme. J'ai vraiment adoré ce livre et je vous le recommande chaleureusement. C'est une jeune écrivaine à découvrir si ce n'est pas déjà fait.

Twinkle Stars T.1 / Natsuki Takaya




Titre fr: Twinkle Stars: Le chant des étoiles 1
Titre VO: Hoshi wa utau
Mangaka: Natsuki Takaya
Parution fr: 2009
Parution VO: 2008 
Éditions fr: Delcourt
Collection: Sakura
Nombre de pages: 192
Prix: 12,95$

Résumé
Fille solitaire, Sakuya Shiina vit avec Kanade, son cousin et tuteur. Quand elle se sent un peu triste, Sakuya se réconforte en contemplant les étoiles. Le jour de son anniversaire, Chihiro, un étrange garçon, fait son apparition. Bienveillant et attentionné à son égard, il disparaît aussi vite qu'il est apparu.

Mon avis

C'est la 2ème série que je lis de Natsuki Takaya et je dois dire que ce n'est pas mauvais. J'ai adoré à l'extrême la saga Fruits Basket, alors une fois cette dernière terminé, j'ai tenté le coup avec Twinkle Stars.

Pour ce qui est de l'histoire en général, j'ai trouvé cela moyen. J'y ai trouvé trop de points similaires à Fruits Basket (je ne parle pas des personnages qui sont casi pareils dans les 2 mangas...): personnage principal sans famille, solitaire qui fait semblant d'être heureuse alors que ce n'est pas le cas, le tuteur tête de cochon, les 2 amis méga protecteurs et j'en passe. L'idée que Sakuya tombe en amour avec Chihiro 2 secondes après qu'elle l'est rencontré m'a semblé un peu bidon. Mais bon, c'est un shôjo en même temps, mais ça m'a chicotté tout de même! 

Quant aux dessins, je ne vais pas passer par 4 chemins: Je sais que c'est la même mangaka, elle ne peut pas changer son style de dessin. Mais les personnages sont pratiquement identiques à Fruits Basket! Kanade ressemble à Yuki, mettez des rallonges de cheveux à Sakuya et c'est Tohru et Sei est identique à Saki. Ça serait mentir que de dire que les dessins sont laids parcontre. Ils sont très bien fait et les personnages sont beaux. Niveau graphique c'est de la bombe, ça c'est sur.

Je vais lire le reste de la série un peu plus tard pour me faire une meilleure idée, car je suppose qu'il est trop tôt pour juger ce manga. Pour ce premier tome, je n'ai pas particulièrement accroché, mais ce n'étais pas pourri à l'os non plus. Disons que c'est entre les 2. Ça se lit, point barre.

BREF, à lire si vous êtes à courts d'idées de manga. Ce fut un agréable moment de lecture, mais sûrement pas le meilleur manga de l'année....pour le moment.

Le journal de Stefan T.1 / L.J. Smith


Titre français: Journal de Stefan tome 1
Titre original: Stefan's diaries: Origins
Auteur(e): L.J. Smith
Parution: Avril 2011
Éditions: Hachette
Collection: Black Moon
Nombre de pages: 261
Format poche: Disponible 


Résumé
Mystic Falls, 1864. Stefan Salvatore vit avec son père, qui arrange son mariage avec une jeune fille de bonne famille, Rosalyn. Malgré son sens des convenances et des traditions, Stefan a du mal à se résigner totalement à cette union qu’il ne désire pas. C’est alors qu’arrive Katherine, que le père de Stefan recueille après que la jeune fille a perdu toute sa famille dans un terrible accident. Stefan tombe aussitôt sous le charme de cette mystérieuse personne. Un charme qui va s’exercer également sur Damon, le frère de Stefan, de retour du front. Un triangle amoureux d’une dangereuse sensualité commence alors à se dessiner… Mais bientôt des événements sanglants se succèdent dans la région. On soupçonne la présence de vampires. Lorsque sa fiancée est retrouvée morte dans des conditions atroces, les soupçons de Stefan grandissent.

Mon avis

Fans de la série télé "Vampire Diaries", vous allez être comblé! Pour ceux et celles qui ne l'ont pas vu, ça ne devrait pas trop causer de problème, mais ces tomes "hors-série" (je dirais..) sont fortement inspirer de la série télévisé. Moi, on m'a dit que ça n'avait rien avoir avec la série de base "Journal d'un vampire". Après, je ne les ai pas lu. Si on m'a raconté des bobards, dites-moi le!

Comme je l'ai déjà mentionné plus haut, ce premier tome de la saga nous ramène dans les épisodes à la tivi, lors des flashback des personnages. Les 2 frères à leur vie d'humain, leur rencontre avec Katherine, le début de leur rivalité...personnellement moi, je n'ai rien appris de nouveau, mis à part le mariage forcé de Stefan à Rosalyn...d'ailleurs j'aurais bien aimé voir à dans le show (parenthèse lol). Tout ce qui se trouve dans ce tome, se retrouve à l'écran.

Malgré cela, j'ai aimé retrouver à l'écrit ces moments en compagnie des frères Salvatore. Ça m'a rappeler certaine scènes de la série. J'avais déjà en tête à quoi ils ressemblaient dans leurs habits vintage et c'était génial. Je vous vois déjà entrain de saliver, nan mais!

Le seul bémol que j'ai pu trouver dans le livre, c'est le changement radical de Stefan envers Katherine lorsque le paternel découvre la vrai nature de cette dernière. Du début à la fin, Stefan est fou amoureux d'elle: il la vénère, pense à elle sans arrêt, se dit même qu'il voudrait l'épouser et fonder une famille...mais aussitôt qu'il la voit agoniser parterre, alors là, c'est un monstre! Beurk! Hm mouais, c'est pas trop crédible sur ce coup, mais bon ça va, on le pardonne le petit Stefan.

BREF, j'ai adoré ce tome et je m'apprête bientôt à lire la suite avec impatience afin de retrouver mes 2 vampires chouchous (il y a Eric Northman aussi, maiiiis c'est pas dans la bonne saga haha!).

Team Stefan 
ou 
Team Damon?

Personne n'est venu / Robbie Garner

Titre français: Personne n'est venu
Titre original: Nobody came
Auteur(e): Robbie Garner et Toni Maguire
Parution: 2009
Éditions: France Loisirs
Collection: ---
Nombre de pages: 331
Format poche: Indisponible

Résumé
Robbie Garner avait préféré oublier son enfance. Mais une macabre découverte dans l'orphelinat où il fut pensionnaire a fait ressurgir en lui de terribles souvenirs. Il les raconte dans ce livre.
Robbie Garner n'a que 5 ans lorsqu'il assiste à la tentative de suicide de son père. Le même jour, sa mère alcoolique décide de le placer dans un orphelinat, ainsi que ses deux frères et sa sœur. Tenu par des religieuses, le Sacré-Cœur est en apparence un orphelinat paisible. Pourtant, on y commet les pires abus. Privations, sévices corporels, humiliations... Robbie trouve la force de résister, mais son frère cadet Davie gardera d'importantes séquelles psychologiques. Plus tard, Robbie est transféré à Haut-de-la-Garenne, où des gardiens pervers et violents organisent en toute impunité des orgies sexuelles d'une cruauté inouïe. Certains enfants se suicident, d'autres disparaissent mystérieusement... En 2008, la médiatisation de l'affaire de " l'orphelinat de l'horreur " à Jersey a brusquement fait jaillir les terribles souvenirs de Robbie Garner. Personne n'est venu est son témoignage.

Mon avis

Alors là...je ne sais pas par ou commencer...ce livre vous met dans un tel état, je vous dis même pas. On fait la connaissance du petit Robbie d'âgé de 5 ans et déjà dans la misère avec une mère alcoolique qui reçoit ses amants dans le domaine familial et qui n'aime pas ses fils (Robbie 5 ans, John 8 ans et Davie 3 ans). Son père n'est pas souvent à la maison, mais le peu qui y est, c'est un petit moment de douceur pour les garçons.

Un jour, le paternel fait une connerie (bah je vous dis pas tout hein!), la mère se volatise (J'ai jamais su ou elle était d'ailleurs) et puis la police s'empare des 2 plus jeunes garçons, ainsi que leur petite soeur  Denise encore bébé pour les amené au Sacré-Coeur, un orphelinat mener par des Soeurs et John est envoyé à Haut-de-la-Garenne, un pensionnat pour enfants à troubles. 

C'est à partir de ce moment que Robbie et Davie vivront un enfer au Sacré-Cœur. Ils subiront les coups, des humiliations, les abus sexuels..bref la maltraitance sur tous les niveaux fait par les Sœurs et leurs acolytes  Ok ok...je vais dire mon opinions sur ce coup. Je suis resté indignée et choquée...non... plutôt révoltée face à ce scénario tout droit sorti d'un film d'horreur. COMMENT des "serviteurs" de Dieu puissent faire des actes de barbarie comme ça? Comment osent-elles traiter les enfants comme s'ils étaient des animaux? Voir pire...ça me sort pas de la tête. Devraient-elles pas aider leurs prochains et prendre soin de ces enfants? En tout cas, pour des soit-disant "religieuses", elles n'ont pas trop suivit les valeurs de leur religion, ni de leur dieu.

Déjà que le Sacré-Coeur leur ont ouvert des plaies qui ne se fermeront jamais, le pire n'est qu'à venir. Robbie sera transféré quelque années plus tard à Haut-de-la-Garenne, là ou son grand frère John est allé. Robbie a 12 ans. Il gardait espoir de pouvoir se retrouver de nouveau avec son frère, mais déjà à 15 ans, John a quitté les lieux. Le jeune Robbie se trouve seul face à ce qui allait être son pire cauchemar. 

Je ne vais pas vous mentir. J'ai lu beaucoup de faits vécus sur les enfants et tout ça, mais celui-là j'ai du fermer le livres plusieurs fois et en prendre un autre pour me changer les idées. L'auteur décrit parfaitement les scènes les plus dégueulasses et cruelles qu'il a vécu et j'ai été suffisamment écœurée. Robbie Garner est un survivant. Je ne sais pas comment il a fait pour survivre autant mentalement que physiquement. On se dit que ce genre d'atrocité ne peut pas exister, que c'est impossible faire vivre ça à des petits enfants...détrompez-vous. 

BREF, vous aurez compris que ce témoignage est poignant et très dure à lire. On en sort pas indemne, certaine scènes vous reste entre les 2 oreilles. Ne le lisez pas si vous êtes dans un moment de déprime et que tout va mal. Ça, je suis sur que vous l'avez capté :).

Dans la peau d'un garçon / Chloë Rayban


Titre français: Dans la peau d'un garçon
Titre original: Virtual sexual reality 
Auteur(e): Chloë Rayban
Parution: Mars 2006
Éditions: Albin-Michel
Collection: Wiz
Nombre de pages: 268
Format poche: Disponible


Résumé
Justine accompagne son copain Chuck an salon de la réalité virtuelle et en ressort dédoublée en garçon grâce à un bug dans une cabine de relookage virtuel. Elle peut maintenant côtoyer les garçons et comprendre les méandres de la psyché masculine. Mais la situation se complique lorsqu'elle est courtisée par son double féminin...

Mon avis

En achetant ce livre, je ne m'attendais pas à quelque chose de grandiose, mais de drôle et divertissant. Challenge accepted! J'ai ris à certains passages et souris à d'autres. Justine est une adolescente haute en couleur et je me suis vite reconnue en elle quand j'avais son âge (on dirait une mémé qui parle lol). 

Justine s'attend à une sortie avec le garçon qu'elle aime en secret, mais tombe plutôt sur un rencart avec son meilleur ami Chuck et pas au meilleur endroit, mais à un salon de Réalité Virtuelle. Elle s'y rend à contre-coeur et aurait souhaité ne jamais y mettre les pieds.

 J'ai trouvé sa réaction plutôt...comment dire...bizarre lorsqu'elle s'est retrouvé dans la peau d'un garçon. Elle le prend plutôt bien! Je sais pas pour vous, mais moi j'aurais pété un plomb de peur de plus jamais retrouver ma vrai apparence de fifille. Haha! Le seul point négatif que je peux trouver, c'est la fin. Je l'ai trouvé un peu décevante, il manquait un peu d'originalité.

Les personnages sont attachants, surtout Chuck qui en crève en cachette pour Justine. Sinon je trouve que certain personnes sont survolés, on ne les voit pas trop. L'histoire se base principalement sur Justine et Chuck.

J'ai bien aimé l'écriture de l'auteure qui est très lisible et fluide. Je conseillerais ce bouquin principalement aux jeunes filles d'une moyenne d'âge de 12-16 ans, mais qui est tout aussi bien pour les adultes. J'avais peur qu'il fasse un peu trop fillette, mais non ça va quand même.

BREF, L'histoire en général m'a plu. J'ai passé un bon moment de lecture en compagnie de Justine et de ses mésaventures. Évidemment, ne vous attendez pas à de la grande littérature! C'est frais, c'est léger, c'est un bon livre pour vous remontez le moral.