Hell / Lolita Pille

Titre français: Hell
Traduction anglaise: Hell 
Auteur(e): Lolita Pille
Parution: 2004
Éditions: Le livre de poche
Collection: livre de poche
Nombre de pages: 156
Format poche: Disponible

>> Pour l'acheter <<  

Résumé
'Je suis une pétasse. Je suis un pur produit de la Think Pink génération, mon credo : sois belle et consomme.' Hell a dix-huit ans, vit à Paris Ouest, se défonce à la coke, est griffée de la tête aux pieds, ne fréquente que des filles et des fils de, dépense chaque semaine l'équivalent de votre revenu mensuel, fait l'amour comme vous faites vos courses. Sans oublier l'essentiel : elle vous méprise profondément... Jusqu'au soir où elle tombe amoureuse d'Andréa, son double masculin, séducteur comme elle, et comme elle désabusé. Ensemble, coupés du monde, dans un corps à corps passionnel, ils s'affranchissent du malaise qu'ils partagent. Mais les démons sont toujours là, qui veillent dans la nuit blanche de ces chasseurs du plaisir.

Mon avis

Hell est une vrai g*rce! C'est une petite fille de riche détestable, méprisante et tarée. Au début, elle raconte comment est sa "dure" (ironie) vie d'enfant gâté pourri, on fait la connaissance de ses "amies" dont elle se fiche complètement et fait les boutiques dans les boutiques les plus en vogues avec l'argent de papa et maman. On nous explique son mode de vie de fou dans les clubs, les afters, les restaurants avec les copines et les garçons. Plus on avance dans le roman, plus on se rend compte que malgré tout ce que Hell peut avoir, c'est une jeune fille extrêmement malheureuse.Elle est vide à l'intérieur. Sa vie est ennuyeuse, c'est la routine: resto, boutiques, coke, alcool, sexe, dodo. Jusqu'au jour ou elle rencontre André, une image d'elle même mais en garçon. Ils vont commencé une belle histoire d'amour et pour la première fois, Hell va comprendre que sa vie a un sens et se donnera corps et âme à Andrea pendant un petit moment. Oui petit moment car les mauvaises habitudes reprennent le dessus après 6 mois de fréquentation. La jeune fille retombe rapidement dans la drogue et les soirées arrosées et quittera l'homme qu'elle aime pour s'adonner à son ancien mode de vie. Elle le regrettera amèrement, car un malheur va tomber sur Andrea et elle ne pourra plus jamais refaire marche-arrière. 

On aime ou on aime pas. Ce roman est vulgaire tout le long et on se retrouve nous aussi dans la spiral infernale de Hell. On voit ça souvent les gens riches qui ont tout pour être heureux, mais ce sont les personnes les plus misérables et malheureux du monde entier. C'est le cas de notre héroïne. Elle se lasse de sa vie qu'elle a foutu en l'air dû à ses excès de tout genres et ne sait plus trop ou elle en est. Comme beaucoup, j'ai été irrité au début par ce personnage arrogant, mais par la suite j'ai vite compris son désarroi. Quand on a tout vu, qu'on a tout eu, qu'on a tout fait, il n'y a plus rien d'excitant dans la vie.

Les autres personnages du livre ne m'ont pas plus marqué que ça, ils étaient tous aussi détestables l'un que l'autre. Je me suis seulement intéressé à Hell, ce personnage fragile et complexe.

Ce court roman de 156 pages se lit d'un trait, c'est inévitable. J'avais ce roman dans ma PAL depuis des lunes et je regrette de ne pas l'avoir ouvert plus tôt. On se met dans la peau d'un personnage torturé qui souffre profondément et c'est quelque chose. Je croyais que la fin allait être un peu plus tragique, qu'elle allait perdre la vie dû à un overdose, non mais la quantité de coke qu'elle renifle c'est hallucinant! (O_O)!  Plus sérieusement, j'avais un mince filet d'espoir qu'Andrea et elle pouvaient se retrouver de nouveau. J'ai mon coeur de midinette quand même!

BREF, c'est un livre à découvrir. Je ne suis pas déçu de ma découverte. Lolita Pille est une très bonne écrivaine, une écriture un brin rude, mais qui a son effet. Je le recommande!

6 commentaires

commentaires
17 juin 2012 à 00:02 delete

je l'ai lu il y a déjà un petit bout de teps et il me semble qu'il ne m'avait pas emballée plus que çà ce bouquin...

Reply
avatar
17 juin 2012 à 08:31 delete

Quand on les voit, on se dit souvent "Pauvre petits gosses de riches" avec ironie, mais on n'oublie souvent que ce sont les personnes les plus malheureuses, car incapable de s'émouvoir des petits bonheur de la vie ;)

Reply
avatar
17 juin 2012 à 11:22 delete

J'ai lu ce livre il y a quelques années et j'avais vraiment adoré ! Hell m'avait vraiment touchée, et j'ai versé quelque larmes pour Andrea à la fin. Bubble gum du même auteur m'avait également beaucoup plu.
Bonne continuation

Reply
avatar
22 juin 2012 à 04:04 delete

Je l'ai acheté à la brocante 50 centimes :) !!! J'ai bien fait d'après ton avis :) !!!

Reply
avatar
30 septembre 2012 à 04:54 delete

Langage très cru je suis d'accord ! Mais il est vraiment bien ce livre ! J'ai vu le film aussi et il reste fidèle au livre.

Reply
avatar
6 août 2014 à 07:51 delete

J'étais ressortie assez scotchée de ce livre. Il est vrai qu'il est assez brut de décoffrage.
Personnellement j'avais beaucoup aimé.

Au plaisir de te lire à nouveau :)

Reply
avatar

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!