Moi, Christiane F, 13 ans droguée, prostituée...


Titre français:
 Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée...
Titre original: Wir Kinder vom Bahnhof Zoo
Auteur(e): Kai Hermann et Horst Riek
Parution: 1981
Éditions: Lacombe
Collection: ---
Nombre de pages: 282
Format poche: Disponible



Résumé
Ce livre terrible a connu un retentissement considérable en France et dans toute l'Europe. Ce que raconte cette jeune fille sensible et intelligente, qui, moins de deux ans après avoir fumé son premier «joint», se prostitue à la sortie de l'école pour gagner de quoi payer sa dose quotidienne d'héroïne, et la confession douloureuse de la mère font de Christiane F. un livre sans exemple. Il nous apprend beaucoup de choses, non seulement sur la drogue et le désespoir, mais aussi sur la détérioration du monde aujourd'hui.

Mon avis

Aujourd'hui, je vous présente mon livre préféré de tout les temps. Il n'est sûrement pas inconnu, beaucoup de gens le connaisse. Christiane était beaucoup trop jeune à cette époque pour pouvoir vivre ce qu'elle a vécu. Même un adulte ne sortirait pas indemne de cette histoire. 

Christiane est encore une enfant lorsqu'elle est laissé à elle-même, une mère trop occupé avec son nouveau copain, Klaus et un père qu'elle voit peu. Comme souvent dans ce genre de situation, elle s'entoure des mauvaises personnes. Ce sont ces mauvaises fréquentations qui gâcheront son enfance, son adolescence et sa vie d'adulte. C'est avec sa bande qu'elle se sent le mieux. On s'occupe d'elle, on lui prête attention. Avec Kessi, sa nouvelle amie, elle traînera à La Maison du Milieu, une discothèque pour adolescent à partir de 14 ans.. À 12 ans et demi, Christiane a déjà goûté aux joints, LSD et divers amphétamines (somnifères, stimulants en vente libre à l'époque). Quelques mois plus tard, ça sera la cocaïne, le hasch et l'héroïne. Christiane fait la rencontre de Detlev, un jeune garçon de 16 ans dont elle tombera folle amoureuse. Detlev est un héroïnomane et un prostitué. Ils se "shooteront" ensemble, vivront cette misérable vie ensemble, mais pas éternellement. Peu de temps après s'être embarqué dans les drogues dures. Christiane n'aura pas d'autres solutions que de se prostituer à son tour pour payer sa dose quotidienne de drogue. Malgré maintes efforts pour s'en sortir (centres de désintoxications, sevrage à la maison etc..), la jeune fille en bavera un maximum pour devenir "clean". Mais l'élément déclencheur qui fera en sorte qu'elle puisse voir le lumière au bout du tunnel, c'est à cause de sa meilleure amie Babsi, 

Si vous trouvez que dans mon BREF résumé, il y a des spoilers, je m'en excuse! C'est difficile de résumer ce genre de livre alors qu'il y a beaucoup beaucoup de détails, de scènes, de points importants. Vous aurez deviné que c'est un bouquin très important pour moi. La toxicomanie est un sujet qui me tient à coeur depuis longtemps. Ce livre vous retourne dans tous les sens. Vous êtes pris dans les filets de cette brillante entrevue avec une jeune adolescente déchirée et meurtrie et vous ne pouvez pas déposer le livre pendant une seule seconde. 

L'écriture est vraie, réaliste, personnelle...c'est comme si Christiane nous parlerait en face. Je me suis demandé plusieurs fois comment elle a fait pour tenir le coup aussi longtemps. C'est une fille courageuse et forte qui se dévoile sans pudeur. À la fin du livre, on a seulement envie de la serrer dans nos bras et de l'aider à s'en sortir, à l'encourager à le faire. Je suis contente que cette oeuvre ait été populaire partout dans le monde. Elle a fait réalisé aux gens les méfaits et les dangers de la drogues. Quand on y touche, ça ne s'arrête pas seulement en claquant des doigts, quand on voit les épreuves qu'elle a traversé pour tout arrêter ses consommations excessives. Contrairement à nombreux de ses amis, Christiane a eu le courage de s'en sortir et je lui lève mon chapeau....mais malheureusement, selon ce que j'ai lu sur divers sites web, elle aurait recommencé à fricoter dans le milieu de la drogue. Comme quoi, la drogue laisse de vilaines séquelles...

BREF, lisez ce livre si ce n'est pas déjà fait il en vaut le détour, croyez moi! C'est une histoire très touchante qui vaut la peine d'être connu. Si vous en avez la chance, essayez de trouver le livre des éditons Lacombe, celui avec les images en noirs et blancs au centre. Ce sont de vrais photos de l'entourage de Christiane et du  milieu dans lequel elle était. Bouleversant.

8 commentaires

commentaires
28 juin 2012 à 23:51 delete

je me souviens l'avoir lu au college, ça date du coup j'ai un peu oublié mais à l'epoque il m'avait pas mal traumatisée :/

Reply
avatar
28 juin 2012 à 23:59 delete

Très belle chronique, un livres qui a l'air saisissant...
Tu donnes envie d'aller à la rencontre de Christine.
Pour ma part éternelle émotive, il va falloir qu'il fasse soleil et que je sois dans un bon jour pour m'y attaquer.
mais ça fait du bien, de lire autre choses que des histoires romancée et irréelles!
Bravo

Reply
avatar
29 juin 2012 à 10:33 delete

Je te crois! Je l'ai lu il y a de ça quelques années et j'en reste encore touché!

Reply
avatar
29 juin 2012 à 10:34 delete

Oh merci! :)
Oui c'est vrai que pour ce genre de livre, tu dois avoir la bonne humeur sinon c'est clair que tu as le cafard lol mais ça en vaut la peine, ce livre est gé-nial!

Reply
avatar
30 juin 2012 à 02:26 delete

C'est un livre qui a marqué mon adolescence et qui a eu un sacré rôle préventif sur la consommation de drogue pour moi !!! J'y ai été exposé mais je n'y ai jamais touché !! Merci à Christiane ainsi qu'à l'auteure de l'herbe bleue !!

Reply
avatar
30 juin 2012 à 13:25 delete

J'ai déjà lu ce roman il y a plusieurs années et je me souviens qu'il m'avait vraiment touché! Belle chronique!

Reply
avatar
3 juillet 2012 à 01:50 delete

Très bonne chronique :) Dans la même veine, connais-tu l'herbe bleue ? Si ce n'est pas le cas, je te le conseille : c'est très puissant, mais c'est également un livre qui marque, irrémédiablement. Et comme dirait Pat, ces livres ont l'avantage d'avoir un très bon rôle préventif en matière de drogues...

Reply
avatar
1 juin 2014 à 11:30 delete

Je l'ai dans ma bibliothèque et il faut que je le lise !

Reply
avatar

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!