Personne n'est venu / Robbie Garner

Titre français: Personne n'est venu
Titre original: Nobody came
Auteur(e): Robbie Garner et Toni Maguire
Parution: 2009
Éditions: France Loisirs
Collection: ---
Nombre de pages: 331
Format poche: Indisponible

Résumé
Robbie Garner avait préféré oublier son enfance. Mais une macabre découverte dans l'orphelinat où il fut pensionnaire a fait ressurgir en lui de terribles souvenirs. Il les raconte dans ce livre.
Robbie Garner n'a que 5 ans lorsqu'il assiste à la tentative de suicide de son père. Le même jour, sa mère alcoolique décide de le placer dans un orphelinat, ainsi que ses deux frères et sa sœur. Tenu par des religieuses, le Sacré-Cœur est en apparence un orphelinat paisible. Pourtant, on y commet les pires abus. Privations, sévices corporels, humiliations... Robbie trouve la force de résister, mais son frère cadet Davie gardera d'importantes séquelles psychologiques. Plus tard, Robbie est transféré à Haut-de-la-Garenne, où des gardiens pervers et violents organisent en toute impunité des orgies sexuelles d'une cruauté inouïe. Certains enfants se suicident, d'autres disparaissent mystérieusement... En 2008, la médiatisation de l'affaire de " l'orphelinat de l'horreur " à Jersey a brusquement fait jaillir les terribles souvenirs de Robbie Garner. Personne n'est venu est son témoignage.

Mon avis

Alors là...je ne sais pas par ou commencer...ce livre vous met dans un tel état, je vous dis même pas. On fait la connaissance du petit Robbie d'âgé de 5 ans et déjà dans la misère avec une mère alcoolique qui reçoit ses amants dans le domaine familial et qui n'aime pas ses fils (Robbie 5 ans, John 8 ans et Davie 3 ans). Son père n'est pas souvent à la maison, mais le peu qui y est, c'est un petit moment de douceur pour les garçons.

Un jour, le paternel fait une connerie (bah je vous dis pas tout hein!), la mère se volatise (J'ai jamais su ou elle était d'ailleurs) et puis la police s'empare des 2 plus jeunes garçons, ainsi que leur petite soeur  Denise encore bébé pour les amené au Sacré-Coeur, un orphelinat mener par des Soeurs et John est envoyé à Haut-de-la-Garenne, un pensionnat pour enfants à troubles. 

C'est à partir de ce moment que Robbie et Davie vivront un enfer au Sacré-Cœur. Ils subiront les coups, des humiliations, les abus sexuels..bref la maltraitance sur tous les niveaux fait par les Sœurs et leurs acolytes  Ok ok...je vais dire mon opinions sur ce coup. Je suis resté indignée et choquée...non... plutôt révoltée face à ce scénario tout droit sorti d'un film d'horreur. COMMENT des "serviteurs" de Dieu puissent faire des actes de barbarie comme ça? Comment osent-elles traiter les enfants comme s'ils étaient des animaux? Voir pire...ça me sort pas de la tête. Devraient-elles pas aider leurs prochains et prendre soin de ces enfants? En tout cas, pour des soit-disant "religieuses", elles n'ont pas trop suivit les valeurs de leur religion, ni de leur dieu.

Déjà que le Sacré-Coeur leur ont ouvert des plaies qui ne se fermeront jamais, le pire n'est qu'à venir. Robbie sera transféré quelque années plus tard à Haut-de-la-Garenne, là ou son grand frère John est allé. Robbie a 12 ans. Il gardait espoir de pouvoir se retrouver de nouveau avec son frère, mais déjà à 15 ans, John a quitté les lieux. Le jeune Robbie se trouve seul face à ce qui allait être son pire cauchemar. 

Je ne vais pas vous mentir. J'ai lu beaucoup de faits vécus sur les enfants et tout ça, mais celui-là j'ai du fermer le livres plusieurs fois et en prendre un autre pour me changer les idées. L'auteur décrit parfaitement les scènes les plus dégueulasses et cruelles qu'il a vécu et j'ai été suffisamment écœurée. Robbie Garner est un survivant. Je ne sais pas comment il a fait pour survivre autant mentalement que physiquement. On se dit que ce genre d'atrocité ne peut pas exister, que c'est impossible faire vivre ça à des petits enfants...détrompez-vous. 

BREF, vous aurez compris que ce témoignage est poignant et très dure à lire. On en sort pas indemne, certaine scènes vous reste entre les 2 oreilles. Ne le lisez pas si vous êtes dans un moment de déprime et que tout va mal. Ça, je suis sur que vous l'avez capté :).

2 commentaires

commentaires
13 juin 2012 à 08:04 delete

En effet, oui, ça a l'air très dur. Je ne suis pas sur d'apprécier... Hum non, je vais éviter!

Reply
avatar
13 juin 2012 à 11:43 delete

Oui très dure! Ça te baisse le moral comme pas possible donc je vais attendre un ptit moment avant de relire un autre témoignage hihi :)

Reply
avatar

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!