La page blanche / Pénélope Bagieu & Boulet


Auteur(e): Pénélope Bagieu & Boulet
Parution: 2013
Éditions: Le livre de Poche
Nombre de pages: 208
Format poche: Disponible
Éditions grand format: Delcourt (2012)

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:


Résumé
« Tout va bien se passer… J’ai une adresse, des tickets de métro, un plan de Paris... D’ici une minute, tout va me revenir. » Une jeune femme se réveille dans Paris. Elle ne se souvient ni de son nom, ni de ce qui l’a amenée là. Son passé a disparu. Avec humour et sensibilité, Pénélope Bagieu et Boulet racontent sa quête d’identité.

Mon avis
Pénélope Bagieu & Boulet nous raconte dans cet album l'histoire d’Éloïse Pinson, une jeune femme qui se retrouve sur un banc de parc, seule et sans souvenirs. Elle a beau fouiller dans le sac à côté d'elle (qui est le sien) et penser très fort, elle ne se rappelle de rien du tout. Éloïse a oublié son nom, son adresse, ses amis, son travail, même sa famille. C'est alors un combat à chaque jour pour la jeune amnésique afin de retrouver un indice, aussi mince soit-il pour recouvrer la mémoire. Amis, docteur, photos, rien n'y fait. On se demande alors, lecteurs que nous sommes, comment la belle Éloïse va finir par s'en sortir, mais surtout: va-t-elle retrouver la mémoire ou est-elle condamnée à se refaire une vie?

Comme avec tous les dessins de Pénélope Bagieu, c'est vraiment agréable de tourner les pages une à une. Franchement, je vous dirais que cette bande dessinée nous tiens en haleine du début à la fin. On veut savoir à tout prix ce qui est la cause de son amnésie et si elle va guérir. La petite touche d'humour fait aussi son effet.  C'est une histoire un peu triste tout de même, mais les deux auteurs réussissent à nous faire décrocher un petit sourire malgré tout (surtout les pages 104-105, pouah! j'ai vite reconnu ma situation au travail).

Plus on avance, plus Éloise fait connaissance avec la vie qu'elle a perdue...et ça ne lui plait pas forcément. Comme ses amis par exemple. Désemparée par sa situation, elle fait appel à Sonia, sa collègue chez Grambert. Pourtant, il semble que ce soit une personne qui lui était un peu indifférente, mais avec qui elle va finir par s'entendre très bien et qui lui offrira son aide. À l'inverse, elle rencontre ses vrais amis avec lesquels elle sort habituellement et puis elle les porte pas du tout dans son coeur. C'est peut-être une nouvelle vie qui commence pour elle, et pour le meilleur en fin du compte.

BREF, c'est une bande dessinée qui a du style et qui m'a énormément plu. Malgré ses 208 pages, elle se lit en un rien de temps. Si vous ne connaissez pas Pénélope Bagieu, je vous recommande fortement de partir à sa rencontre. Elle a un véritable talent et son humour est des plus agréable.

Petit bonus

Merci à Hachette Canada pour ce partenariat :)

Vivants / Isaac Marion


Titre français: Vivants
Titre original: Warm bodies
Auteur(e): Isaac Marion
Parution: 2011
Éditions: Bragelonne
Collection: Bit-Lit
Nombre de pages: 318
Format poche: Indisponible

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:

Résumé
R est un zombie. Il n’a pas de nom, aucun souvenir, pas de pouls, mais il rêve. Il est un peu différent des autres morts. Dans les ruines d’une ville abandonnée, il rencontre Julie, une jeune fille à l’opposé de tout ce qu’il connaît : chaleureuse, intelligente et pleine de vie. Pour des raisons qu’il ne comprend pas, R décide de sauver Julie au lieu de la dévorer. Il n’est plus satisfait de vivre dans une tombe. Il veut respirer et vivre. Julie est prête à l’aider. Mais pour réussir, ils vont devoir combattre la dure réalité d’un monde en décomposition….

Mon avis

C'est le premier livre sur les zombies que je lis et j'ai trouvé que c'était très différent de ce que je lis normalement...positivement huh! Wouahou!

Comme j'avais envie de regarder le film qui est sorti il n'y a pas si longtemps, je me suis dis "Livre d'abord, ensuite le film...ensuite comparaisons." Je vais donc visualiser le film ce week-end, un truc comme ça. Si vous avez envie d'y lire une critique pour comparer les 2, n'hésitez pas à me le faire savoir. :)

En ce qui concerne le livre, comme je l'ai mentionné plus haut, je l'ai littéralement dévoré. 3 bonnes heures en tout pour le lire, c'est un record perso, je lis aussi vite qu'une tortue sur le dos d'un escargot. Je suis tombé sous le charme de R, le personnage principal. C'est un mort-vivant, certes, mais il est très attachant et il est plein de bon vouloir. Au début, R est un cadavre ambulant comme nous les connaissons tous: des mangeurs de cerveaux humains, mais lorsqu'il rencontre Julie, le déclic est instantané. Un peu cliché me direz-vous...mais c'est tout de même une belle histoire d'amour entre 2 personnes totalement différentes sur tous les points (c'est le cas de le dire!), mais c'est aussi un beau roman sur l'espoir. Quand on veut, on peut et l'amour peut vous rendre meilleur...ou l'inverse (si vous le lisez, vous verrez bien la cause de l'épidémie, je vous le dis pas. Nan mais.). C'est un peu ça les messages importants du livre, je pense.

Pour un premier roman, Isaac Marion a un énorme talent d'écriture. J'ai adoré lire ses phrases bien construites, pas trop à l'eau de rose, juste ce qu'il faut. Je crois sincèrement que c'est un nouvel auteur à suivre de près. Chapeau!

BREF, j'ai passé un merveilleux moment de lecture en compagnie de R et de Julie, les Roméo & Juliette des temps modernes. Je vous le recommande vivement!

(P.S: Selon un sondage fait récemment sur un autre blog, la plupart d'entre vous lisez rarement entièrement les articles, mais seulement les dernières quelques lignes. Mmmh. Alors, je vais penser à réduire mes textes et écrire ce qui me semble essentiel. Tant pis!)

Trailer


Le film


2/20

Insaisissable, t.1: Ne me touche pas / Tahereh Mafi



Titre français: Ne me touche pas
Titre original: Shatter me
Auteur(e): Tahereh Mafi
Parution: 2012
Éditions: Michel Lafon
Collection: Jeunesse
Série: Insaisissable
Nombre de pages: 376
Format poche: Indisponible

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:



Résumé
Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse à cause d’un accident. Un crime. 264 jours sans parler, ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance. Pourquoi est-il enfermé avec elle ? Pourquoi lui pose-t-il tant de questions ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ? Le monde de Juliette est régi par un organisme tout-puissant, le Rétablissement. Il contrôle l’accès à la nourriture, à l’eau et n’hésite pas à tuer pour asservir le peuple. Avide de pouvoir absolu, le fils du leader, Warner, contrôle sa propre armée et son propre territoire. Mais ce qu’il désire par-dessus tout, c’est Juliette. Avant d’en faire sa captive, il l’a observée en cachette pendant des années. La malédiction de Juliette est pour lui une force, une arme inestimable. Mais cette dernière n’a pas l’intention de se laisser faire. Après une vie de paria, elle trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours…

Mon avis

! Risque de spoilers mes cocos !

Je ne sais pas si c'est de l'indifférence ou de la déception, mais disons que mon avis sur "Ne me touche pas" est mitigé. Je vais peut-être m'attirer les foudres des fans de la série, mais j'ai trouvé ma lecture...redondante. Je vous explique pourquoi. 

L'histoire en soi est bien. Au départ, j'ai de suite pensé à X-Men lol, mais j'ai réussi à me détacher de cette idée en lisant quelques pages. J'ai eu beaucoup de pitié pour Juliette. Elle a une sale vie pas heureuse du tout, vit dans un monde complètement anéanti, elle se fait traité pire que du bétail, bref. Elle a un "don" qu'elle aimerait bien se voir enlever: celui de tuer les gens avec ses mains (Et là on voit arriver Anna Paquin, vlan! non ok je rigole..). C'est alors que dans sa cellule d'asile, elle rencontre un nouveau compagnon avec qui elle sera forcer de vivre. Juliette se rend vite compte que l'étranger est nul autre qu'Adam Kent, un garçon qu'elle a connu plus jeune. Ça sera difficile pour elle de socialisé étant donné son horrible secret et du fait qu'elle a été constamment rejeté par les gens autour, la considérant comme un monstre. Après plusieurs jours, Juliette constate qu'Adam n'est pas le prisonnier qu'elle croyait qu'il était, mais un soldat du Rétablissement. Elle rencontre Warner, un fou-psychopathe assoiffé de pouvoir qui tient à elle plus que tout. Pourquoi vous allez me dire...mais à cause de ses mimines voyons! Juliette est l'arme parfaite pour Warner. Elle va tout faire, à l'aide d'Adam, pour se sortir de là et tenter de vivre une vie normale. Mais est-ce possible pour une fille aussi différente? *musique magistrale*

Ouais bon, je me suis laissé aller un peu dans mon bref résumé. Sinon, je vous ai dit que j'étais mitigé face à cette lecture. C'est par rapport au style de l'auteure, Tahereh Mafi, que j'aime moyen. C'est pas mauvais, loin de là, mais avec toutes ces phrases hachurées, ces répétitions de mots (attention, 3x chaque huh!) qui sont sans cesse là de pages en pages, ça me donne le tournis. En plus de ce style d'écriture très particulier, je suis perplexe devant les descriptions interminables physiques et psychologiques des personnages...de Juliette entre-autre. "Je tremble de tout mes os glacé qui ne cessent de claquer qui sont sur le point de fondre tout le long de mon corps pétrifié." Ok, oui j'en rajouté une couche, mais c'est pour vous montrer un exemple. J'aime les descriptions des états d'âmes des personnages, mais quand la moitié du livre en est remplies, ça devient un peu lourd. Je veux de l'actions, de l'avancement svp!

MAIS! Il y a de très bons points aussi. L'histoire d'amour est très bien. Il y a de la passion, de la sensualité, j'ai beaucoup aimé. Par moment je me suis dit "Elle va craquer pour le grand méchant loup!" mais c'était tout de même prévisible. Le personnage d'Adam est le stéréotype parfait du soldat dur au coeur fait de caramel mou. Ça fait rêver, n'est-ce pas les filles? C'est mon perso préféré de tout le livre. Team Adam!

BREF, peut-être parce que j'ai vu que d'excellentes critiques à son sujet, je m'attendais à beaucoup plus. Du coup, ça m'a un peu refroidi pour lire la suite. J'ai passé un agréable moment de lecture, mais les longueurs que j'y ai trouvé m'ont laissé un peu amer.. Malheureusement, ce livre risque fort de se faire oublier assez rapidement...*sniff*

Trailer


Demain j'arrête! / Gilles Legardinier


Titre français: Demain j'arrête!
Auteur(e): Gilles Legardinier
Parution: 2013
Éditions: Pocket
Nombre de pages: 398
Édition grand format: Fleuve noir (2011)

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:



Résumé
La soirée organisée pour célébrer le 3e divorce de Jérôme avait bien commencé. Dans cette ambiance détendue, un inconnu demande à Julie ce qu'elle a fait de plus idiot dans sa vie. Julie a fait des trucs stupides, mais cela n'est rien comparé aux choses délirantes qu'elle va tenter pour approcher son nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu. Chaque jour elle va prendre davantage de risques.

Mon avis

Ce roman est excellent! On passe de très bons moments avec Julie, l’héroïne du livre. Elle est drôle, délurée, mais aussi attendrissante. Voici en quelques lignes son histoire:

Julie Tournelle, 28 ans, vient de rompre avec Didier, son ancien petit-ami. Quand ce qu'elle croyait impossible arriva: elle trouve enfin l'homme de ses rêves. Aux premiers abords, c'est le nom de son nouveau voisin qu'elle remarque: Ricardo Patatras. Quel nom ridicule! Poussé par une curiosité débordante, la jeune femme va tout faire pour le croisé et voir qui est ce mystérieux petit nouveau. Apparemment, il a des secrets bien gardé! Elle va faire des boulettes et se mettre dans situations pas possibles, mais elle va finir par se rapprocher de lui et va faire sa petite enquête. Son "conte de fée" ne fait que commencer, entourée de ses amis toujours là quand il le faut.

C'est le premier roman de Gilles Legardinier que je lis et je me suis vraiment régalé de son écriture. Bizarrement, l'auteur étant un homme, il a su vraiment bien se mettre dans la tête des filles. Ça m'a impressionné! Son écriture est fluide et très plaisante. C'est frais et léger. Je me suis même surprise à rire toute seule en lisant.

Le personnage de Julie est très attachant. je dirais même que l'on peut toutes facilement se reconnaître en elle. On suit beaucoup son histoire d'amour avec Ric, mais elle très humaine. Elle a un grand coeur. Elle n'hésite pas à aider sa voisine atteinte du cancer, par exemple. J'aurais bien aimé avoir une amie comme elle, tiens!

BREF, on suit avec plaisir les aventures de Julie sans se lasser. On en redemande toujours! La fin est plus qu'agréable et ne pouvait se terminer autrement. Une critique assez courte, certes, mais que dire de plus que c'est un très bon livre? À lire lorsque vous avez le moral à zéro ou bien simplement pour vous divertir et rire un bon coup. Merci à mr Legardinier pour ce très bon roman!

(p.s: déjà en voyant la tête que fait le chat sur la couverture, on ne peut que se dire que ça sera fun!)

Merci aux éditions Pocket pour ce partenariat!

Le faire ou mourir / Claire-Lise Marguier


Titre français: Le faire ou mourir
Auteur(e): Claire-Lise Marguier
Parution: 2011
Éditions: Rouergue
Collection: DoAdo
Nombre de pages: 103
Format poche: Indisponible

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:


Résumé
Vus de l'extérieur, ils faisaient plutôt peur, ceux de la bande à Samy, avec leurs coupes de cheveux étranges, leurs vêtements noirs, leurs piercings... Mais le jour où les skateurs s'en sont pris au nouveau du collège, Dam, avec son physique de frite molle, c'est Samy qui s'est interposé et lui a sauvé la mise. Et c'est comme ça qu'ils se sont rencontrés, et que l'histoire a commencé. Samy a essuyé le sang qui coulait de la tempe de Dam, avec sa manche noire. C'était la première fois que quelqu'un le touchait avec autant de douceur...

Mon avis

Je dois vous avouer quelque chose... je suis complètement déboussolé en ce qui concerne ce roman. Mon avis est mitigé...très. 

Damien est un jeune adolescent qui vit très mal dans sa peau, qui se fait souvent tabasser et qui ne dit jamais rien à personne. Jusqu'au jour où il fait la rencontre de Samy , un jeune gothique avec qui il va se lier rapidement d'amitié. Avec lui, la vie est différente. Pour une fois, on se préoccupe de lui, on lui donne de l'affection. Rapidement, Dam va changer son style et devenir un des leurs, ce qui ne plaira pas à son père, un homme très strict et prompt. D'abord pour s'amuser, Dam se dit homosexuel. Il échange quelques baisers avec Samy, lui tient la taille....mais ce rôle va très vite devenir une réalité qui aura du mal a encaisser. Son père n'accepte pas la nature de son fils. Étant privé de ses nouveaux amis et de Samy sous l'ordre paternel, Damien souffre plus que jamais. Il se sent seul, déchiré. On le prive de ce qui le rend le plus heureux au monde.  C'est une lutte contre la dépression, l'auto-mutilation et la solitude que Damien devra faire face. À sa manière.

Ok, je vais vous expliquer mon avis du mieux que je peux. Oui, j'ai adoré ce livre. Il est poignant, touchant...c'est un livre très intense. Il a fait surgir quelques mauvais souvenirs. C'est un livre dérangeant. Il ne laisse pas indifférent, c'est sûre. Ce petit roman de 103 pages fait comprendre bien des choses, dont la dépression chez l'adolescent. Il m'a fait l'effet d'une bombe. Par contre, j'ai eu un peu de mal à m'habituer au style de l'auteure. Les dialogues étant encrés aux paragraphes sans aucune pauses. J'ai eu l'impression d'être essoufflé en lisant. Les phrases coulent à flot comme si elles n'allaient jamais s'arrêter. C'est peut-être le but de Claire-Lise Marguier, huh. (une course? pour la vie?) Ce qui m'a le plus dérangé en fait, c'est la fin. Comme beaucoup de lectrices en fait. Il y a 2 alternatives: soit ça se termine mal ou on a la fameuse fin "Ils eurent beaucoup d'enfants et vécurent heureux jusqu'à la fin des temps." En terminant ma lecture, je suis revenu en arrière voir si j'avais manqué quelque chose, un indice afin de savoir qu'elle est la VRAIE fin. Apparemment, l'auteure nous laisse le choix. Tout simplement. Je vais peut-être paraître morbide ou cruelle, mais j'aurais préféré que ça se termine de la mauvaise façon. Pas que j'aurais voulu que Damien agisse de la sorte, mais à mon avis, c'était la fin la plus authentique. De voir comment le personnage de Dam est torturé et prêt à exploser à tout moment...c'est ce que j'aurais le plus vu comme véritable finale.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Samy. C'est un garçon aux apparences trompeuses. Il est doux, compréhensif, affectueux...tout ce que Dam n'ose pas être. Trop la trouille hein. Voir la relation des 2 garçons devenir de plus en plus sérieuse et passionné m'a fait chaud au cœur. C'est encore trop tabou de nos jours...mais bon, je ne vais pas embarquer sur le sujet, mais vous le savez tout comme moi....enfin j'espère...

BREF, c'est un petit livre que je recommanderais de lire aux adolescents, mais aussi aux parents. Je pense que ça pourrait les aider à comprendre leurs ados. La dépression ne touche pas seulement les adultes, mais beaucoup de jeunes aussi. Personnellement, je vous dirais de ne pas vous fier au titre. Le gros sujet n'est pas la sexualité (on en parle presque pas..), mais vous verrez en lisant les 2 fins différentes que le titre prend tout son sens. Je vous en dis pas plus (je crois même que j'en ai déjà dis plus que je n'aurais dû! oupsie!). Bonne lecture!

Oseras-tu? t.2: Le cœur perdu d'Elysabeth / Marie Gray


Titre français: Le cœur perdu d'Elisabeth
Auteur(e): Marie Gray
Parution: 2009
Éditions: Guy Saint-Jean
Collection: Oseras-tu?
Nombre de pages: 320
Format poche: Indisponible

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:



Résumé
A 15 ans, l'amour peut être merveilleux, mais quelquefois... terriblement dangereux. Depuis un an, Élysabeth vit avec Nico un amour intense, complice et réciproque. Celui qui avait été son ami d'enfance, son petit voisin préféré, s'était transformé en beau jeune homme. Leur rencontre par hasard, à la patinoire du quartier, avait fait naître un désir mutuel auquel ils ne pouvaient échapper. Ils étaient devenus des amoureux tendres et passionnés. Leurs corps s'étaient apprivoisés, explorés, leurs caresses étaient devenues de plus en plus délicieuses, langoureuses, et ils étaient si bien ensemble, n'écoutant que leur désir... Mais l'idylle s'est terminée brutalement. Meurtrie et blessée, l'adolescente s'engouffre dans une lente descente aux enfers. Même si ses amies essaient de la prévenir, les bras du jeune homme dans lesquels elle a choisi d'oublier Nico, lui font vivre une douleur beaucoup plus intense et blessante que celle qu'elle a éprouvée jusque là... Comment une fille si talentueuse, choyée par la vie et par son entourage, s'est-elle laissée envoûter par Sébas, un charmeur si perfide? Qu'est-ce qui a tout fait basculer?

Mon avis

Si vous n'avez pas lu le premier tome de cette série, il y a des risques de spoilers. Faites gaffe ;)

Eh bien c'est en fermant ce livre que je me dis que mes 16 ans n'ont pas été si pire. L'histoire d'Elisabeth n'a rien de drôle, au contraire, mais malheureusement, j'ai vu ces malheurs s’abattent sur plusieurs personnes de mon entourage. Le premier amour véritable suivit d'une douloureuse rupture qui s'enchaîne d'une violente dépression et qui se termine par de biens mauvais choix.  Ah...

Elisabeth a vu en Nico l'homme de sa vie avec lequel elle fonderait une famille et finirait le restant de ses jours à ces côtés. Ils s'aimaient, ont vécu les premières fois ensemble et se sont amouraché. Un an après, l'amour n'est plus le même pour le jeune homme vis-à-vis d'Ely. Pire, il commet l'irréparable avec une autre fille. La jeune fille pense alors que ses jours sont comptés, elle ne survivra pas à cette rupture. Quoi de plus facile que de retrouver le sourire de façon artificielle? Alcool, drogue....hello! Si vous vous rappelez dans ma chronique sur le premier volet de la série, Sarah-Jeanne a connu un tombeur au nom de Sébastien. Eh bien il n'a pas terminé de faire du mal aux filles celui-là. Sa prochaine cible est bel et bien Elysabeth. Il ne sera pas plus tendre avec elle qu'il ne l'a été avec Sarah-Jeanne. Encore une fois, Ely va avoir du mal à se relever. C'est avec l'aide de sa mère et de ces nouveaux amis du groupe de musique "Existence" qu'elle pourra enfin revoir la lumière au bout du tunnel. Je dois dire par contre, le sort qu'on goûté les deux voyous est un peu brutal. Je m'y attendais vraiment pas! Ouh!

Ce deuxième tome est une très belle continuité dans la ligné du premier livre. Le passage vers l'adolescence n'est jamais quelque chose de facile à traverser. Marie Gray explore toute les facettes de cette phase dans une franchise qu'on lui connait bien. Encore une fois, je me suis laissé transporter dans ces péripéties les unes après les autres. Son écriture plait toujours autant et on ne se lasse surtout pas. Bravo! 

BREF, c'est un roman très touchant et un tantinet dérangeant, mais de la bonne façon huh. Après avoir lu des romans d'amour et des histoires plus douillets, ce livre m'a vite ramené sur terre et m'a obligé à faire face à la réalité des jeunes d'aujourd'hui. La sexualité, la dépression, la dépendance et les problèmes avec les parents...rien n'y échappe! Si vous avez aimé "La première fois de Sara-Jeanne", vous allez forcément aimer celui-ci. 

Tome 1

Merci à Guy Saint-Jean pour ce partenariat!

1/10

Irrésistible alchimie t.1 / Simone Elkeles


Titre français: Irrésistible alchimie t.1
Titre original: Perfect chemistry
Auteur(e): Simone Elkeles
Parution: 2011
Éditions: De la Martinière
Collection: Jeunesse
Nombre de pages: 411
Format poche: Indisponible

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:


Résumé
«Tout le monde sait que je suis parfaite. Ma tenue est parfaite. Ma vie est parfaite. Même ma famille est parfaite. Certes, tout cela n'est qu'un mensonge, mais tant pis, je me suis démenée pour qu'on y croie. Si la vérité venait à éclater, je pourrais dire adieu à mon image de perfection absolue.»
Brittany est belle, intelligente et douce. Elle sort avec le capitaine de l'équipe de football.
Alex, terriblement séduisant, est connu pour être un membre du dangereux gang des Latino Blood. Tout les oppose jusqu'à ce cours de chimie et ce travail imposé en binôme.
Au-delà des apparences, Alex et Brittany se rapprochent et se séduisent.
Leur attirance, plus forte que les préjugés et les interdits, pourrait bien changer leur avenir... mais à quel prix?

Mon avis

Je ne m'attendais vraiment pas à aimer ce livre autant! La preuve, il fait parti de mes coups de coeur. En tenant compte à la quatrième de couverture, je trouvais l'histoire un peu trop cliché à mon goût, mais je me suis trompé.

L'histoire d'Alex et de Brittany est vraiment romantique et je suis sûre qu'on l'a tous un peu (rien qu'un peu!) envié d'avoir trouvé un garçon aussi attentionné et fort que lui! Alejandro Fuentes n'a rien d'un gros dur drogué comme il prétend être aux yeux des élèves son école. Brittany a eut beau lutter contre ses sentiments, elle a finit par craquer pour ce bel Apollon mexicain.  Évidement, rien ne sera très facile pour eux à cause de leur classes sociales qui les opposent et du fait qu'Alex fait parti d'un gang dangereux. Ha!

J'ai littéralement dévoré ce livre en 2 soirées! Je vous jure, j'étais à mon travail dans la journée et je comptais les heures qui me restaient pour rentrer à la maison et savoir ce qui allait se passer entre les 2 tourtereaux. (Un peu comme une mamie qui ne veut pas rater "Les feux de l'amour" à la télévision.). Est-ce que je vous ai dit que j'ai tellement été prise par l'émotion au cours de ma lecture que j'en ai eu les yeux TRÈS humides? Si si! J'ai eu le cœur immense lorsque j'ai fermé le livre. La fin est sublime, je ne pouvais espérer mieux.

Pas besoin de vous mentionner que j'ai rajouté Simone Elkeles parmi dans mes auteurs préférés. Sa plume est un pure délice oculaire. Elle choisit très bien ses phrases pour faire vibrer le lecteur, j'en reste encore bouche-bée. Une vrai révélation pour moi! maravilloso! (bah quoi, moi aussi je m'y mets...)

BREF, je vous recommande vivement de lire ce petit bijou littéraire si ce n'est pas déjà fait. La saga des frères Fuentes se conclue en 3 volumes (1. Irrésistible alchimie,  2. Irrésistible attraction et 3. Irrésistible fusion). J'espère de tout cœur que la suite sera aussi intéressante que ce premier volume. Avouez-le les filles, vous voudriez tous d'un Alex Fuentes dans votre vie...

Une petite vidéo juste pour le fun...


1/20