Insaisissable, t.1: Ne me touche pas / Tahereh Mafi



Titre français: Ne me touche pas
Titre original: Shatter me
Auteur(e): Tahereh Mafi
Parution: 2012
Éditions: Michel Lafon
Collection: Jeunesse
Série: Insaisissable
Nombre de pages: 376
Format poche: Indisponible

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:



Résumé
Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse à cause d’un accident. Un crime. 264 jours sans parler, ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance. Pourquoi est-il enfermé avec elle ? Pourquoi lui pose-t-il tant de questions ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ? Le monde de Juliette est régi par un organisme tout-puissant, le Rétablissement. Il contrôle l’accès à la nourriture, à l’eau et n’hésite pas à tuer pour asservir le peuple. Avide de pouvoir absolu, le fils du leader, Warner, contrôle sa propre armée et son propre territoire. Mais ce qu’il désire par-dessus tout, c’est Juliette. Avant d’en faire sa captive, il l’a observée en cachette pendant des années. La malédiction de Juliette est pour lui une force, une arme inestimable. Mais cette dernière n’a pas l’intention de se laisser faire. Après une vie de paria, elle trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours…

Mon avis

! Risque de spoilers mes cocos !

Je ne sais pas si c'est de l'indifférence ou de la déception, mais disons que mon avis sur "Ne me touche pas" est mitigé. Je vais peut-être m'attirer les foudres des fans de la série, mais j'ai trouvé ma lecture...redondante. Je vous explique pourquoi. 

L'histoire en soi est bien. Au départ, j'ai de suite pensé à X-Men lol, mais j'ai réussi à me détacher de cette idée en lisant quelques pages. J'ai eu beaucoup de pitié pour Juliette. Elle a une sale vie pas heureuse du tout, vit dans un monde complètement anéanti, elle se fait traité pire que du bétail, bref. Elle a un "don" qu'elle aimerait bien se voir enlever: celui de tuer les gens avec ses mains (Et là on voit arriver Anna Paquin, vlan! non ok je rigole..). C'est alors que dans sa cellule d'asile, elle rencontre un nouveau compagnon avec qui elle sera forcer de vivre. Juliette se rend vite compte que l'étranger est nul autre qu'Adam Kent, un garçon qu'elle a connu plus jeune. Ça sera difficile pour elle de socialisé étant donné son horrible secret et du fait qu'elle a été constamment rejeté par les gens autour, la considérant comme un monstre. Après plusieurs jours, Juliette constate qu'Adam n'est pas le prisonnier qu'elle croyait qu'il était, mais un soldat du Rétablissement. Elle rencontre Warner, un fou-psychopathe assoiffé de pouvoir qui tient à elle plus que tout. Pourquoi vous allez me dire...mais à cause de ses mimines voyons! Juliette est l'arme parfaite pour Warner. Elle va tout faire, à l'aide d'Adam, pour se sortir de là et tenter de vivre une vie normale. Mais est-ce possible pour une fille aussi différente? *musique magistrale*

Ouais bon, je me suis laissé aller un peu dans mon bref résumé. Sinon, je vous ai dit que j'étais mitigé face à cette lecture. C'est par rapport au style de l'auteure, Tahereh Mafi, que j'aime moyen. C'est pas mauvais, loin de là, mais avec toutes ces phrases hachurées, ces répétitions de mots (attention, 3x chaque huh!) qui sont sans cesse là de pages en pages, ça me donne le tournis. En plus de ce style d'écriture très particulier, je suis perplexe devant les descriptions interminables physiques et psychologiques des personnages...de Juliette entre-autre. "Je tremble de tout mes os glacé qui ne cessent de claquer qui sont sur le point de fondre tout le long de mon corps pétrifié." Ok, oui j'en rajouté une couche, mais c'est pour vous montrer un exemple. J'aime les descriptions des états d'âmes des personnages, mais quand la moitié du livre en est remplies, ça devient un peu lourd. Je veux de l'actions, de l'avancement svp!

MAIS! Il y a de très bons points aussi. L'histoire d'amour est très bien. Il y a de la passion, de la sensualité, j'ai beaucoup aimé. Par moment je me suis dit "Elle va craquer pour le grand méchant loup!" mais c'était tout de même prévisible. Le personnage d'Adam est le stéréotype parfait du soldat dur au coeur fait de caramel mou. Ça fait rêver, n'est-ce pas les filles? C'est mon perso préféré de tout le livre. Team Adam!

BREF, peut-être parce que j'ai vu que d'excellentes critiques à son sujet, je m'attendais à beaucoup plus. Du coup, ça m'a un peu refroidi pour lire la suite. J'ai passé un agréable moment de lecture, mais les longueurs que j'y ai trouvé m'ont laissé un peu amer.. Malheureusement, ce livre risque fort de se faire oublier assez rapidement...*sniff*

Trailer


3 commentaires

commentaires
26 juin 2013 à 15:47 delete

Oh quel dommage que tu n'aies pas aimé, c'était un gros coup de coeur pour moi :(

Reply
avatar
26 juin 2013 à 17:40 delete

Ah, vois-tu, ce que toi tu as aimé est ce qui m'a moins accrochée et vice versa... pour ma part, j'ai adoré le style au départ et ensuite je l'ai trouvé plus plat, plus convenu.. J'ai le tome 2 dans ma pile... on verra!

Reply
avatar
29 juin 2013 à 10:47 delete

Bon je n'ai lu que la fin de ta chronique pour éviter les spoilers alors je ne sais pas trop pourquoi tu n'as pas aimer mais tu me fais peur, il est dans ma PAL et j’espère ne pas être déçue. ^^

Reply
avatar

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!