Mots d'excuse: Les parents écrivent aux enseignants / Patrice Romain


Auteur(e): Patrice Romain
Parution: 2012
Éditions: Pocket
Genre: Humour
Nombre de pages: 160
Autres éditions: François Bourin Editeur (2010)

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:

Résumé
Plus attentifs au respect de leur progéniture qu'à celui de l'usage du participe passé, les parents d'élèves n'hésitent pas à dégainer le stylo pour affronter l'ennemi : monsieur le professeur et madame la maîtresse. Et en vingt ans de métier, Patrice Romain en a vu passé, des vertes, des pas mûres, des qui font voir rouge et d'autres rire jaune. Incroyable parfois, mais toujours vrai, ces morceaux choisis sont authentiques, et qu'importe l'orthographe. « Aprè tout, fôte avoué»...

Mon avis

Dans la même lignée que ''Cabine commune'', ce petit livre est un très bon divertissement! Ayant travaillé longtemps dans les établissements scolaire, Patrice Romain en a sûrement vu de toutes les couleurs. On pourrait croire que ce sont des élèves qui ont écrit des notes aux professeurs, eh bah non. Ce sont les parents! Ça m'a étonné de voir combien plusieurs sont mauvais en orthographe, erf! (Je fais moi-même des fautes, mais quand même...là, c'est hyper abusé!) Sans parler des demandes parfois farfelues que les enseignants reçoivent.Vous allez rigoler j'en suis sûre!

Ce petit livre est divisé en petits paragraphes, une anecdote à la fois. C'est léger, ça se laisse lire en moins de deux. Je commence vraiment à adhérer à ce genre de lecture humoristique, je vous jure! En plus que les textes sont authentiques (sauf les noms qui ont été changés bien sûr..), ce qui rend la lecture davantage plus intéressante et marrante à mon avis.

BREF, je vous suggère de lire ce roman à tout moment. Si vous êtes un tantinet triste, lisez-le, vous allez ravoir la pêche! Fous rires assurés!

(P.S: Il existe aussi la version illustrée sortie chez Pocket également!)

Bonne lecture!

Prête à succomber t.1: Soumission / Lauren Jameson


Titre français: Prête à succomber: Soumission
Titre original: Surrender to temptation part I: Tempted to submit
Auteur(e): Lauren Jameson
Parution: 2013
Éditions: Marabout
Collection: Red velvet
Nombre de pages: 96
Autre(s) format(s): Kindle

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:


Résumé

Où le désir inattendu entre deux étrangers leur fait jouer un jeu dangereux dans la quête du plaisir.

Après avoir découvert que son petit ami la trompait, Devon décide de se consoler en partant quelques jours dans une petite ville de Californie. Elle y rencontre un hommme mystérieux, Zach, dont le seul regard lui donne le vertige.
La sage jeune femme laisse alors s’exprimer sa sensualité, surtout lorsque Zach la persuade de renoncer à tout contrôle. Mais Zach est aussi fin manipulateur, et sait souffler le chaud et le froid.
Lorsque Devon se présente à Phyrefly Aviation, où elle a décroché un poste, elle découvre que son PDG, Zacharie Saint-Brenton, n’est autre que Zach, dont le magnétisme lui donnera bien du mal pour rester strictement professionnelle…

Mon avis

Je ne vais pas vous mentir, ce qui m'a attiré en premier vers ce livre en premier c'est la page couverture (que je trouve très belle!) et de deux le prix tout mini (5.95$). Ensuite, personnellement, je ne m'attendais pas à un chef d'oeuvre. De toute évidence, la vague "ero-lit" frappe encore. Bah...de temps en temps, pourquoi pas? Ça change...

Il n'y a rien de bien profond (uuhh, pas fais exprès!) dans l'histoire: une jeune femme légèrement complexée qui se rend compte que son copain couche avec une autre, pour ensuite s'installer nulle part et rencontrer tout bonnement dans un restaurant paumé l'homme au regard ténébreux et irrésistiblement craquant. On connait tous la suite, pas besoin de vous en dire plus.

J'ai été généreuse sur ce coup, j'ai donné 3/5, car ce livre est tout de même sympathique à lire. Il semble y avoir une histoire à côté de ce qui est érotique. J'ai été intrigué par la fin, je vais donc lire la suite par simple curiosité et savoir si je me trompe. Qui sait...?

BREF, ce livre ce lit d'un trait et est un bon désennui. Par contre si je peux me permettre, si vous avez lu "Tout ce qu'il voudra" de Sara Fawkes, je ne pense pas qui soit nécessaire de lire cette saga. J'y ai trouvé plusieurs points similaires donc bon..à vous de voir mesdames...et messieurs (si si, j'ai vu des hommes lire ce genre de romans...ouep.). Bon divertissement et très rapide. 

Bonne lecture! :) 

(ABANDON) Putain / Nelly Arcand


Auteur(e): Nelly Arcand
Titre anglais: Whore
Parution: 2011
Éditions: Points
Nombre de pages: 186
Autre(s) édition(s): Seuil (2001)

Résumé
Enfermée dans une chambre d'où elle voit venir à elle la foule des hommes, une jeune femme, promise à qui possède assez de dollars dans sa poche pour se croire élu, transcrit entre deux clients les incantations qui la maintiennent encore en vie. S'élève alors un chant de jouissance et de mort scandaleusement intime et qui pourtant recèle quelque chose d'archaïque et d'envahissant, voire d'universel. Un livre incestueux, fantasmatique et obsessionnel, qui est autant une mise à nu, un cri, qu'un exorcisme.

J'ai abandonné!

C'est vraiment rare que je ferme un roman sans l'avoir terminé, mais là, j'en pouvais plus! À 50 pages, j'ai laissé tomber. Ça ne servait plus à rien de me forcer...plus je le voyais sur ma table de chevet qui m'attendait, plus je commençais à le détester.

La quatrième de couverture est tentante et nous donne envie de partager avec la narratrice sa vie sombre et difficile. Hélas, sa lecture m'a paru plus dure que prévu. En temps normal, je suis très intéressée à ce genre de bouquin un peu lugubre et "hard", mais avec "Putain", je trouvais ma lecture pénible, lourde, immensément déprimante...vous savez, le genre littéraire qui vous plombe le moral et qui vous donne envie de vous pendre? Oui, c'est bien de ça que je parle, ah!

En plus d'être déprimant, il ne se passe pas grand chose. Les pages sont décorées de phrases longues et interminables qui racontent l'état d'âme de la prostituée. Rien que ça. Alors je peux vous dire que les 50 premières pages que j'ai lu m'ont fait l'effet d'en avoir lu 200. Erf...

BREF, cet avis ne regarde que moi hein! Je suis certaine que plusieurs lecteurs et lectrices ont adoré ce petit livre, mais dans mon cas, je l'ai rangé à sa place et peut-être qu'un jour je m'armerai de courage et passerai à travers! Je ne le recommande pas aux gens qui ont tendance à brouiller du noir...certainement pas!

L'équation de l'amour et du hasard / Jennifer E. Smith


Titre français: L'équation de l'amour et du hasard
Titre original: This is what happy looks like
Auteur(e): Jennifer E. Smith
Parution: 2013
Éditions: Hachette
Collection: Bloom
Nombre de pages: 432
Format poche: Indisponible

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:


Résumé
Quelles étaient les probabilités statistiques pour que Graham et Ellie se rencontrent un jour ? Minimes, négligeables, voire nulles : Graham Larkin habite à Los Angeles, Ouest des Etats-Unis, tandis qu’Ellie O’Neill réside dans une petite ville du Maine sur la côte Est. Pourtant, un jour, Graham envoie par erreur un email à Ellie. Il n’en faut pas plus pour que les deux internautes commencent à échanger une série de messages drôles et touchants et, petit à petit, discutent de leur vie, leurs espoirs et leurs peurs. Mais le filtre virtuel permet aussi de cacher ses secrets… Ellie ignore que Graham est un acteur connu dans le monde entier et Graham ignore tout du sombre passé familial d’Ellie. Décidé à rencontrer la jeune fille pour tenter une relation dans le monde réel, Graham parvient à organiser son prochain tournage dans la petite ville d'Ellie. Mais est-ce qu’une star aussi connue que Graham peut réellement sortir avec une fille ordinaire comme Ellie ? Et pourquoi la mère d’Ellie veut-elle à tout prix éviter d’attirer l’attention médiatique ? Si le destin vous envoyait un email, y répondriez-vous ?

Mon avis

Ce livre est très bien! Je ne vous écrirez pas mes éternels résumés comme je le fais à l'habitude car je juge que le résumé plus haut est assez complet. On va pas jouer les perroquets hein! Passons de suite à mes impressions sur ce roman jeunesse rempli d'amour et de rêveries.

Rien qu'à lire la quatrième de couverture, ça nous donne envie d'être à la place d'Ellie, non? Un bel acteur talentueux, mignon et riche qui vous envoie par hasard un e-mail? Wouaouh! J'ai de suite embarqué dès les premières pages. J'ai trouvé intéressant de suivre immédiatement leur conversation par courriels, ça nous pousse à continuer de lire la suite, comment vont-ils finalement se rencontrer en chair et en os etc.

L'histoire en soit n'a rien de bien originale, je trouve. Une belle fille ordinaire qui tombe amoureuse d'un personnage pratiquement inaccessible pour le plus commun des humains, mais qui rencontrera plusieurs embûches à cause du statut social du jeune homme en question (qui est représenté comme l'homme parfait). Mais tout est si bien écrit et si bien décrit que ça change tout. Jennifer E. Smith est une très bonne écrivaine. J'adore son style. C'est fluide et doux. On se laisse bercer par ses phrases. Je lui lève mon chapeau!

On a l'histoire entre Graham et Ellie, mais de l'autre côté il est question de la jeune fille et de son père qu'elle n'a que très peu connu, un célèbre sénateur dont sa mère a succombé aux charmes étant plus jeune. Je m'y suis moins intéressée personnellement. J'y ai même trouvé quelque longueurs, mais pas de quoi donner envie de fermer le livre. La romantique que je suis s'est plus attardée à l'histoire d'amour du livre (eh oui....).

BREF, ce livre est un excellent divertissement. J'adore ce genre d'histoire d'amour un peu compliqué, mais qui se déroule comme un vrai conte de fée. J'y verrais assurément une suite pour leur retrouvailles parce que la fin laisse le lecteur s'imaginer la suite des choses...en quelque sorte. En plus d'avoir passé un bon moment de lecture, j'y ai découvert une auteure bourrée de talents qui écrit comme un charme. Je vous recommande chaleureusement ce livre!


Merci à Hachette Canada pour ce partenariat :)

Cabine commune / Delphine Bertholon


Auteur(e): Delphine Bertholon
Parution: 2010
Éditions: J'ai lu
Genre: Humour
Nombre de pages: 126
Autres éditions: JC Lattès (2007)

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:


Résumé
" - Cette jupette, vous ne la feriez pas chez les enfants ? En six ans ? - Je ne pense pas, madame.
L'imprimé léopard, c'est un peu sexy pour une petite fille, non... ? - Quel dommage ! J'adore quand on joue aux jumelles ! - S'il vous plaît : ce cardigan, il existe en quelles couleurs ? - Noir, blanc, rose pâle, rose indien, rose fuchsia, bleu marine, bleu ciel... Brique... Marron... Beige... Vert d'eau, vert sapin... Enfin, ils sont tous là, vous voyez. - Hum. Pas de bordeaux ? - Tu crois qu'elles sont comme ça parce qu'elles sont riches, ou qu'elles sont riches parce qu'elles sont comme ça...
? "
La vie édifiante d'une boutique de vêtements. Un portrait délirant de la société de consommation. Un concentré savoureux de toutes nos névroses.

Mon avis

En lisant le résumé, je me suis dis: "Ah, ça, c'est pour moi." Travaillant dans une boutique moi-même, je ne pouvais pas passer à côté de ce genre de lecture. Et j'ai bien fait car je me suis vite reconnue là-dedans! Je ne vend pas de vêtements, mais des livres & des jouets, mais ça revient au même. Des clients, il y en a de tous les sortes, tous les couleurs et tous les caractères. (oh que oui!) Forcément dans ma lecture, j'ai souris.

Ce roman humoristique est un vrai jeu d'enfant à lire. La police d'écriture est écrit plus grosse qu'un roman de poche standard et chaque pages est divisées en petits paragraphes, selon les clients que rencontrent les employés du magasin...alors vous avez terminé votre lecture en 1 heure facilement. Quand on a pas beaucoup le temps, mais qu'une petite session lecture s'impose, je trouve que c'est l'idéal: pas de prise de tête, on rigole et on passe rapidement à autre chose par la suite.

BREF, je vous suggère d'amener ce roman avec vous en voyage ou traînez-le dans votre sac à main...si vous vous ennuyez, je suis certaine que "Cabine commune" vous redonnera la pêche et vous fera passer un excellent moment de rire et de détente. Et tout comme moi, je pourrais parier que certaines d'entre-vous qui êtes vendeuses dans un magasin, vous allez vite vous reconnaître à travers ces pages...

Bisous!