Le bleu est une couleur chaude / Julie Maroh


Auteur(e): Julie Maroh
Parution: 2010
Éditions: Glénat
Nombre de pages: 160
Thème: Homosexualité
Lien(s): Film -> La vie d'Adèle

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:


Résumé
La vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir et lui permet d'affronter enfin le regard des autres. Prix du public Fnac-SNCF 2011 (Festival international de la bande dessinée d'Angoulême). Adapté au cinéma par A. Kechiche sour le titre La vie d'Adèle, Palme d'or au Festival de Cannes 2013.

Mon avis

Cette bande dessinée est vraiment à fendre le coeur. L'homosexualité y est décrite sans tabou. Tout y passe: les doutes, la peur, le dégoût, la joie, le désir, la honte...Tout au long de cette histoire, Clémentine n'est pas tout à fait à l'aise avec elle-même et son homosexualité. Le regard nouveau de ses camarades de classe lui font mal. Elle n'ose rien dire à ses parents et tente de se convaincre elle-même qu'elle est ''normale'' en ayant une liaison avec un garçon. Rien à faire. Clem' n'y arrive juste pas. Elle croise par hasard la route d'Emma, une fille au cheveux bleus. Son coeur chavire: coup de foudre! C'est alors que Clémentine va découvrir le monde qu'elle redoutait le plus (le monde homosexuel) et va s'épanouir aux côtés d'Emma, sans toutefois échapper à quelques problèmes.

Personnellement, aux premières pages...j'ai un peu plissé du nez quand j'ai vu les dessins. Je n'aimais pas trop le style de Julie Maroh. C'est sombre, c'est marron si je peux dire lol, mais on s'y fait et on prend plaisir à poursuivre l'histoire des deux amantes. Ce one-shot est vraiment réaliste et très triste. On se met à la place de Clémentine et on comprend mieux ce qu'elle ressent avec tout ces regards sur elle, la peur des ont-dit. Emma est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Elle est libre et bien dans sa peau. C'est le personnage fonceur de la BD qui va donner un mini-coup de pied à Clem' afin d'avancer et arriver à s'accepter.

La fin est d'une tristesse! En lisant le début, nous sommes au courant de comment ça va se terminer, mais rien n'empêche que j'ai eu les bleus un petit moment. C'est une histoire d'amour vraiment pas comme les autres comme la plupart des romances ou tout se termine bien, au contraire. Et que dire du concept de la bande dessinée sous forme de journal intime? J'ai adoré prendre connaissance des souvenirs de Clémentine, comme si c'était une amie en chair et en os.

BREF, je vous recommande chaudement cette bande dessinée qui a tant fait jasée. N'ayez pas peur de la lire et de vous mettre à la place de la personne qui vit emprisonnée dans une tête et un corps qui ne lui colle pas car elle se dit ''pas normale''. Je vous encourage à briser le tabou qu'est l'homosexualité. Nous sommes en l'an 2013 quand même...

Bonne lecture!


J'aimerais remercier les éditions Hachette Canada pour cette belle découverte :)


1 commentaires :

commentaires
15 avril 2016 à 00:49 delete

Coucou! Je t'ai taguée sur mon blog! Vient voir ce lien avec les questions que je te pose et auxquelles tu dois repondre. Bisous!
Lune

http://leslecturesdelune.blogspot.fr

Reply
avatar

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!