Entrevue 0.1: Nicholas Sparks


Le 24 novembre dernier, j'ai eu le privilège de rencontrer intimement Nicholas Sparks (Les pages de notre amour, Une bouteille à la mer ...) lors du Salon du Livre de Montréal un peu avant sa session de dédicace de 15 heure pour une entrevue d'une dizaine de minutes.
De voir une personne dans un vidéo et ensuite de la voir en chair et en os, c'est une toute autre paire de manches, ah! Je devais le rencontrer dans le lobby de son hôtel pour lui poser mes questions vers 13 heure. À 12hrs50, je commençais déjà à avoir les mains qui tremblaient et les joues en feu! J'étais extrêmement nerveuse, surtout que cet entretien fut mon premier à vie (et en anglais, han!)!
Mr. Sparks a été vraiment gentil de vouloir m'accorder un peu de son temps malgré son horaire ultra chargé. Comme on peut le voir lors de ses interviews vidéos, c'est un homme très calme et à l'aise....il est un peu comme vous et moi, pas de prise de tête. J'ai énormément apprécié son attitude terre-à-terre.
Pendant les 3 premières minutes que j'étais face à cet homme jovial, j'étais impressionnée de me retrouver là, assise sur le même fauteuil que lui, mais je me suis vite mise à mon aise à force de le voir aussi décontracté et de bonne humeur.
Tout ce que je peux vous dire, c'est un moment qu'on oublie pas de sitôt. C'était vraiment génial, un rêve. Et si c'était à refaire? Je dis oui, svp!

Voici donc de quoi nous avons discuté Nicholas et moi...

(Nous nous sommes salué, évidemment...)

B: J'ai lu votre dernier roman "Le plus beau des chemins" et je l'ai trouvé tout simplement magnifique. J'ai même versé quelques larmes! Òu trouvez-vous l'inspiration pour écrire quelque chose d'aussi beau?

N.S: Eh bien merci! Au départ, j'essaie de trouver une histoire que les lecteurs vont apprécier et j'essaie d'écrire un roman différent de ce que j'ai déjà écrit auparavant. Et comme je n'ai jamais écris un livre comportant 2 histoires d'amour parallèles, j'ai essayé de faire en sorte qu'au final tout se rejoint pour surprendre les lecteurs avec quelque chose que je n'ai jamais écris. J'ai essayé de faire en sorte que les 2 histoires soient complètement différentes l'une de l'autre le plus possible. Alors au final, c'est une histoire ou les morceaux finissent par se rejoindre malgré les situations différentes que vivent les 2 couples.

B: Peut-on dire que Nicholas Sparks est aussi romantique (dans la vie de tout les jours) que ses livres?

N.S: Je fais de mon mieux! Je suis marié depuis 24 ans et ma femme est ma meilleure amie. Je l'adore! Elle aime les choses romantiques, alors j'essaie de mettre un peu de romantisme dans sa vie au quotidien.


B: Est-ce que vous avez mit un peu de votre personnalité dans les personnages de Luke et Ira?

N.S: Peut-être un peu, mais je peux pas vraiment l'affirmer. Évidemment, nous mettons un peu de nous-même dans les personnages, mais cette partie peut aussi être des gens de notre entourage. Pour le personnage d'Ira, je me suis beaucoup inspiré d'un homme formidable qui se nomme Leo Robin et je l'ai toujours un peu perçu comme mon grand-père et c'est un ami de ma grand-mère. Tout comme Ira, la personne qui m'a inspiré pour créer Luke est mon demi-frère.

B: Beaucoup de films sont basés sur vos romans et je me demandais, qu'est-ce que ça fait de voir les personnages que vous avez créez prendre vie à l'écran?

N.S: C'est toujours amusant de voir un film basé sur son roman. Je suis prévilégié. Je crois qu'il y a 8 films en rapport avec mes romans. J'ai été chanceux, surtout que les films sont biens puisqu'ils sont resté fidèles aux livres. Les acteurs qui ont tourné les films ont fait de l'excellent travail. Alors pour moi, ça toujours été une très belle expérience. C'est très excitant de voir quelqu'un d'autre avoir une vision différente de ce qu'elle pourrait être.

B: Lors d'un tournage d'un film, avez-vous déjà été déçu ou sceptique à propos d'une scène ou bien d'un script ou autre?

N.S: Pas jusqu'à maintenant. Il y a toujours quelques petits changements dans les scripts ou bien au niveau des personnages. Parfois les acteurs veulent apporter un petit plus à leur personnage. Il y a toujours des changements en cours de route, mais au final avec le bon travail des réalisateurs et de toutes leur équipes, le résultat a toujours été positif. J'ai toujours été satisfait.

B: Parmi tous les livres que vous avez écrit, lequel vous rend le plus fier?

N.S: Oh pour le moment c'est "Le plus beau des chemins"! Pas seulement car c'est ce roman qui vient tout juste de sortir, mais simplement pour sa double histoire d'amour rempli de passion et le fait que j'ai réussis à écrire quelque chose d'un peu différent. Alors oui, je peux dire que c'est ce roman qui me rend le plus fier.

B: J'ai lu quelque part que votre écrivain préféré est nul autre que Stephen King... (il hoche la tête d'un geste positif) Prévoyez-vous écrire quelque chose de similaire à King prochainement?


N.S: Non, je crois pas. King a sa manière à lui bien défini d'écrire ses livres et d'en parler. Il fait un travail extraordinaire et j'admire Stephen King pas seulement pour son talent littéraire, mais aussi pour sa capacité à pouvoir écrire différents styles d'histoire: des romans à la première personne, des séries comportant plusieurs tomes. Il crée des personnages très authentiques. Ce sont des choses que j'essaie de faire moi aussi. 

B: La plupart des filles qui ont lu vos oeuvres ont toutes verser quelques larmes...dont moi-même. Y a-t-il un livre qui vous a déjà fait pleurer?

N.S: Un livre qui m'a fait pleurer. Hmm..peut-être le livre "Old Yeller". C'est un livre sur un jeune garçon et son chien. Un jour le chien se fait blessé et le petit garçon est forcé de l'abattre, puis voilà.

B: Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans une carrière d'écrivain? Y a-t-il un auteur qui vous a inspiré?

N.S: Je crois que ça commencé par la curiosité de voir sur quoi j'étais capable d'écrire et comment. Oui, la curiosité m'a poussé à voir de quoi j'étais capable. La vie est rempli d'accomplissement et de défaite. C'est une aventure et j'ai été chanceux d'avoir réussit sur cette voie et d'être ou je suis maintenant. 

B: Quel est le meilleur conseil que vous pouvez donner à une personne qui veut devenir, lui aussi, écrivain?

N.S: Le meilleur conseil que je peux donner est de lire beaucoup. Après, ça dépend si les gens veulent écrire comme moi ou non. Je ne dis pas qu'ils le devraient ou devraient pas. Pour écrire de la même façon que moi, il faut lire tout ce que je lis: suspense, surnaturel, mystère ou drame. Ceux qui veulent écrire doivent lire beaucoup de genres différents, car ils ne savent jamais de quoi ils auront besoin en écrivant. Certain ont du talent pour écrire un suspense, évoquer des sentiments etc. Je me dis que plus tu lis de genres littéraires différents, plus tu as d'outils à porter de mains quand viendra le temps d'écrire ton propre roman.


B: En 2011, la "fondation Nicholas Sparks" a officiellement vue le jour. Qu'est-ce qui vous a mené à créer cette fondation et pourquoi?

N.S: L'éducation est quelque chose de vraiment important pour moi. La fondation Nicholas Sparks a plusieurs branches d'aide, mais la principale est l'éducation des enfants afin qu'ils aient tout ce qu'ils ont besoin. Tout ce qui touche les enfants nous tient vraiment à coeur. Nous faisons notre possible pour les aider du mieux que nous pouvons.

B: Et pour finir...pouvez-vous me dire un petit quelque chose en français?

N.S: (il se met à rire) "Oui!" c'est tout ce que je sais!

B: Vraiment? Juste ça? (moi aussi j'ai rigolé hein)

N.S: "Parlez-vous français"?

Sur ce, notre petit entretien s'est terminé sur une bonne rigolade ainsi qu'une petite séance d'autographes et quelques petites photos en souvenir. Ces dizaines de minutes ont été pour moi une expérience enrichissante. Un gros, gros merci!

Pour voir la chronique du dernier livre de l'auteur

1 commentaires :

commentaires
22 décembre 2013 à 00:53 delete

Géniale cette entrevue! Tes questions sont super intéressantes et Monsieur Sparks a l'air vraiment sympa. ^^
Ah et .. chanceuse toi! ^^

Reply
avatar

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!