Garçon manqué / Samuel Champagne


Auteur(e): Samuel Champagne
Parution: 2014
Éditions: De Mortagne
Collection: Tabou
Nombre de pages: 336
Autre(s) format(s): ePub

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:

Résumé
« Oh, la jolie petite fille ! » Je suis pas mal sûr que c'est ce qu'on a dit quand je suis né. On a regardé entre mes jambes et le sort en était jeté. Après, ça n'a plus arrêté. « Regarde ses beaux cheveux longs, comme ceux d'une poupée », disait toujours mon grand-père. Et mon frère refusait que je reste dans sa chambre quand il était avec ses amis : « Tu ne peux pas jouer avec nous, je ne veux pas d'une petite sour dans les pattes. » Puis j'entendais ma mère me complimenter : « Éloïse, regarde-toi, ma belle, tu as l'air d'une princesse dans cette robe. »
Éloïse. Je savais que c'était mon nom. Mais qui étaient la soeur, la belle, la poupée dont ils parlaient? Je ne me reconnaissais pas dans ces mots, je me sentais différent et je ne comprenais pas pourquoi. Quelque chose en moi avait mal. Les miroirs et le temps ont répondu à mes questions. J'ai vu un corps de fille. Et pourtant. Malgré mon corps féminin, je sais que ce n'est pas moi. Moi, je suis un garçon. Un gars, un homme, un ti-cul, un dude...
Ou vous pouvez tout simplement m'appeler Éloi.

Mon avis


"Garçon manqué" n'est pas un roman qui laisse le lecteur indifférent. Pour vous dire, je viens de le terminer et je me pose encore une tonne de questions sur le sujet qu'est la transsexualité. Le thème du livre peut aussi rendre les gens mal à l'aise. Lorsqu'on a mit ce nouveau Tabou sur les tablettes à mon travail, je peux vous dire que les gens chuchottaient et échangeaient des opinions diverses. Il est vrai que c'est un sujet vraiment tabou, la transsexualité. Mais, eh. C'est pour ça qu'il fait parti de la collection Tabou, non?

Depuis son enfance, Éloïse ne se sent pas à sa place dans ce corps trop féminin, trop délicat. Elle voudrait être comme son frère Joël et son père, mais la nature n'a pas bien fait son travail. Plus les années passent, plus elle se sent incomfortable avec son corps et surtout dans sa tête. Elle ne comprend pas tout de suite ce que cela signifie, mais Éloïse verra un homme habillé en femme dans le métro et entendra parler d'un certain docteur qui peut sûrement l'aider. C'est à ce moment que la jeune fille va enfin trouver les réponses à ses questions et de là pourra finalement naître Éloi, le garçon qui est toujours resté caché au fond d'elle.

En ce roman, j'y ai plus vue une autobiographie très informatisée. L'auteur, qui est lui-même en transition, s'est servit (je crois) de son expérience personnel pour créer l'histoire d'Éloi. Le lecteur a affaire a une histoire plus qu'authentique sur des renseignements et des détails bien précis. Je croyais au début en savoir pas mal sur les transsexuels, eh bien je me suis trompé! Beaucoup de détails m'ont échappés, dont le long processus de transition. je n'avais aucunes idées combien ça pouvait être long. Je ne réalisais pas combien ces gens peuvent souffrir en dedans, combien les gens de leur entourage peuvent exercer de la pression et/ou de la méchancité vis à vis leur situation. Je comprend mieux maintenant. C'est évident que je comprendrai jamais à 100% ce qu'ils vivent, mais je vois le sujet d'une façon plus éclairée et plus large.

J'ai donné une très bonne note à ce roman, car à mon avis, un livre qui te chamboule et qui te reste en tête après l'avoir lu, c'est que c'est une bonne lecture qui t'a marquée. Sans compter que c'est très bien écrit et que l'histoire est très poignante. Encore une fois, la collection Tabou m'aura fait monter une boulle dans la gorge. Je peux juste dire que c'est super. Avec un sujet qui est "hors du commun" comme celui-là, le défi aurait pu être difficile à réaliser, mais pour moi, Samuel Champagne l'a relevé haut la main.

BREF, j'ai adoré ce roman du début à la fin. Je dois tout mon respect à ces gens qui décident de franchir le pas et qui se disent qu'il est enfin temps d'être heureux et de s'accepter. Ne vous fiez pas aux avis des autres, lisez-le et brisez le tabou. :) Vous allez y découvrir un superbe roman rempli démotions de toutes sortes.


Bonne lecture!

J'aimerais remercier les Éditons de Mortagne pour cette belle découverte :)

La demoiselle des Tic-Tac / Nathalie Hug


Auteur(e): Nathalie Hug
Parution: 2014
Éditions: Le livre de Poche
Nombre de pages: 168
Autre(s) format(s): Gros format chez Calmann-Lévy (2012) 

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:
Résumé
Rosy et sa mère vivent dans un petit village de Moselle. Toutes deux allemandes, elles voient leurs conditions de vie s'améliorer lorsqu'en 1940 Hitler annexe le territoire. Mais dès novembre 1944, elles doivent se terrer dans la cave. Rosy se raccroche alors à ses souvenirs, avec pour toute compagnie une poule et des araignées.

Mon avis

Avant de rédiger ma chronique, j'aimerais tout dabord m'excuser du temps que j'ai mis à la faire auprès de l'éditeur. Maintenant que je suis complètement guérie, j'ai pu terminer ce livre d'un trait tellement j'ai été absordée par l'histoire de la petite Rosy. Absorbée...mais aussi très touchée..

Rosy est une petite fille allemande qui ne demande qu'à vivre sa vie d'enfant avec sa mère, Mutti, son bon ami Andy, ainsi que sa petite poulle Cosette, mais la vie pendant la deuxième guerre mondiale n'est pas toujours une chose facile. C'est alors qu'en 1944, la maison   se terrent Rosy et sa famille est frappée par les bombardements. Planquée dans la cave, elle se retrouve prisonnière des décombres, de la noriceur...et des méchantes tic-tac. C'est en esseyant de rester forte face à la faim, la noirceur et ses blessures que la jeune fille se remémore quelques souvenirs de sa vie avant cette catastrophe. Elle nous parle de sa famille, dont sa méchante grand-mère Oma Chouchou (oui, oui...c'est bien son nom lol) , de son père qui les a abandonné des années plus tôt, son oncle Edy (son héro), de son meilleur amie Andy, l'école maintenant sous l'influence du Führer...ce ne sont que quelques sujets énumérés vite fait, car la petite en a bien d'autres en réserve.

Cette histoire m'a beaucoup touchée. En lisant ce roman, j'ai vraiment eu l'impression qu'une enfant me parlait. L'auteur a trouvé des phrases provenant tout droit de l'innocence d'une petite fille. Ce que Rosy a enduré dans cette guerre est vraiment incroyable. Le sujet n'est pas traité avec des pincettes, au contraire, tout m'a semblé véridique et authentique. Bravo à madame Hug pour ce petit bijou de 168 pages! Comme quoi l'épaisseur d'un volume ne veut rien dire. ;)

BREF, en plus d'être très instructif pour moi (on a pas trop abordé le sujet des nasis et de la guerre allemande dans mes cours d'histoires...) et très pognant, ce roman est addictif. J'ai été plus que satisfaite de la fin....et de tout le roman au complet en fait lol. Le style de l'auteur est très agréable, très fluide...j'adore! Je ne peux que vous suggèrer cette lecture remplie d'émotions qui vous fera assurément monter les larmes aux yeux!

J'aimerais remercier les éditions Le Livre de Poche pour cette belle découverte :)

L'hôtesse de l'air T.1: Le décollage de Scarlett Lambert / Elizabeth Landry


Auteur(e): Elizabeth Landry
Parution: 2013
Éditions: Libre Expression
Nombre de pages: 280
Autre(s) format(s): ePub

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:
Résumé
Scarlett, trente ans, est hôtesse de l'air. Ses amies ne cessent de lui dire qu'elle est trop exigeante envers la vie. Selon elle, ce n'est pas si ambitieux de vouloir tout : carrière, amour, famille, maison, enfants, chat et chien. Elle a bien déniché un emploi de rêve, non ? Alors le reste suivra assurément ! Cependant, la vie d'hôtesse de l'air n'est pas toujours de tout repos, avec les voyages aux quatre coins du monde, les aventures cocasses sur un vol de nuit et les histoires abracadabrantes de ses collègues. Intense, Scarlett ? Assez. Perfectionniste ? Certainement ! Le jour viendra pourtant où elle sera confrontée à une relation quasiment impossible. Dira-t-elle oui à cet amour et, dans ce cas, à quel prix ?

Mon avis

La littérature québécoise continuera toujours à m'impressionner!  Pour moi, qui disait roman québécois signifiait souvent roman du terroir/historique et lectures obligatoires à l'école (*frissons*). Je tenais pas tellement  à m'y aventurer davantage dans ce genre. MAIS! Au fil des années, plusieurs bons livres écrit par des auteurs de chez nous ont fait leur apparition sur les tablettes dans les librairies....dont le genre littéraire que je voue affectueusement un culte: la chick lit. Niveau "lecture de filles", les auteurs internationaux sont très bons, mais je dois avouer que les écrivaines québécoises sont plutôt pas mal non plus! Dont Elizabeth Landry...

En lisant ce premier tome, j'ai trouvé le style très accrocheur. C'est direct et franc. Le personnage de Scarlett Lambert est vraiment adorable et authentique. Je l'ai suivit dans son aventure de la première page jusqu'à la dernière. Dès les premiers chapitres, l'introduction pique sévèrement notre curiosité. Perso, moi je me suis dit "POURQUOI?" "Qu'est-ce qui va se passer???" Je n'ai pas regretté un seul instant d'avoir passé quelques heures avec Scarlett et ses histoires d'amours et d'amitiés.

Mais aussi ce qui m'a énormément plu, c'est le côté un peu "informatif". J'adore voyager, vraiment! Le personnage, étant agent de bord, l'auteur nous informe et explique ce qu'est le métier d'hôtesse de l'air (et sans gants blancs, svp!). J'ai trouvé ça fort intéressant et sympathique d'en apprendre un peu plus sur la profession. On ne dirait pas, mais ce n'est pas toujours évident pour ces dames. À l'avenir, je ne laisserai plus traîner mes papiers de grignotines vides à bord d'un avion par respect. Promis!

BREF, je vous suggère fortement de lire ce roman qui vous forcera à rire un bon coup. Le 2ième tome devrait voir le jour en mai 2014. Yééé! Je suis impatiente de découvrir la suite des évènements et de retrouver la très charmante Scarlett. Finalement, je suis très heureuse d'avoir découvert cette nouvelle écrivaine. Pour un premier roman, je dois dire que c'est une vraie réussite!


J'aimerais remercier les Éditons Libre Expression pour cette belle découverte :)


6/10