L'âme à vif / Corinne de Vailly

Auteur(e): Corinne de Vailly
Parution: 2014
Éditions: De Mortagne
Collection: Tabou
Nombre de pages: 240
Autre(s) format(s): ePub

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:
Résumé
La lame de l’exacto va et vient. Clic, clic ! De plus en plus vite. Je l’approche du bout de l’un de mes doigts. Des frissons me parcourent. J’anticipe la douleur de la coupure et, en même temps, elle semble tellement… libératrice ! Juste un petit trait, tout doucement, pour voir…
Je n’appuie pas trop fort, je ne veux pas mourir ! Je veux seulement contrôler ma souffrance intérieure. Comment ? Je l’enterre sous une autre souffrance : physique, celle-là. Quel sentiment de puissance ! Mais… vais-je pouvoir arrêter ?
À la suite de l’accident de son frère, dont elle se sent responsable, Angélique est submergée par le mal-être qu’elle ressentait depuis des années et que la tragédie a accentué. Elle s’isole graduellement avec sa douleur, et sa lame devient une bouée de sauvetage. Mais, inconsciemment, Angélique espère-t-elle que quelqu’un découvre ce qu’elle se fait et la sauve… d’elle-même ?
Le nombre d’adolescents en détresse qui commettent un acte d’automutilation est en constante augmentation. Ce comportement serait adopté autant par les filles que les garçons, et la plupart auraient recours à cette solution pour évacuer un surplus d’émotions qu’ils se sentent incapables de gérer. Le soulagement est immédiat, mais temporaire, et c’est pourquoi il peut être très difficile de soigner ce trouble.

Mon avis

Wow, un autre livre de la collection Tabou rempli d'émotions! Je ne m'attendais pas à autre chose qu'un roman poignant et difficile. Difficile dans le sens que ce n'est pas un sujet facile à lire. L'automutilation est un problème qui est ultra complexe. C'est en lisant ce roman que j'ai finalement me mettre à la place d'une jeune adolescente de 14 ans et j'ai pu enfin comprendre comment on en vient à se blesser soi-même, qu'est-ce qui pousse les gens à s'auto-détruire de la sorte.

Angélique est une jeune fille qui a la vie devant elle. Elle a une meilleure amie qu'elle adore, un grand frère, Théo, qu'elle affectionne tendrement, mais c'est lorsqu'il arrive un terrible accident à ce dernier, qu'Angélique ressent le besoin d'évacuer sa souffrance psychologique pour faire place à la douleur physique, un besoin d'évacuation. C'est alors que plusieurs autres problèmes (dont familliaux), certain venant du passé, font surface et c'est à ce moment qu'elle tombe dans le cercle vicieux de l'automutilation. Commence donc le combat pour en venir à bout de se protéger d'elle-même.

C'est vraiment une chose terrible. L'histoire d'Angélique m'a beaucoup touchée. Il faut vraiment souffrir pour en venir à se torturer de la sorte. Plusieurs personnes ne savent pas comment gérer un surplus d'émotions beaucoup trop intense. C'est une des raisons qui pousse les jeunes et moin jeunes à passer à l'acte. Heureusement qu'il y est toujours une solution pour s'en sortir. Le chemin vers la guérison est plutôt longue pour l'adolescente, mais c'est beaucoup de travail sur soi-même et beaucoup de maîtrise. Je lève mon chapeau à tous ceux et celles qui s'y sont arrivé. :)

BREF, c'est un autre tome de la collection que je suis contente d'avoir lu. J'en apprend davantage sur des problèmes dits "tabou" que je ne connaissais pas tant que ça au final. Si je n'ai pas donné un 4/5, c'est seulement car la fin m'a laissé un peur sur...ma faim. J'aurais préféré une conclusion plus développer sur la voie vers la guérison du personnage principal. Quelles sont les étapes vers une guérison concluante? La fin m'a paru un peu flou, mais sinon, c'est un livre que je recommande fortement de lire!

J'aimerais remercier les Éditons de Mortagne pour cette belle découverte :)

1 commentaires :

commentaires
naomi gagnon
20 octobre 2014 à 12:10 delete

l'âme a vif est le meilleur livre jamais lu pour moi ... non en fait la collection est la meilleur collection mais ce livre m,a beaucoup touché et aidé car en septembre 2011 jai commencer a me mutiler et jai ete rentre a l'hopital en fevrier 2014 mais par la suite jai recommencer a me mutiler et grace a ce livre jai arreter en juin 2014 maintenant en septembre 2014 tout sa est deriere moi

Reply
avatar

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!