Tokyo ghoul T.1 / Sui Ishida

Titre fr: Tokyo ghoul
Titre VO: Tokyo kushu
Mangaka(s): Sui ICHIDA
Parution fr: 2013
Parution VO: 2012
Édition fr: Glénat
Nombre de pages: 224
Nombre de tomes: 13 au Japon (en cours)

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:

Résumé
À Tokyo, sévissent des goules, monstres cannibales se dissimulant parmi les humains pour mieux s en nourrir. Étudiant timide, Ken Kaneki est plus intéressé par la jolie fille qui partage ses goûts pour la lecture que par ces affaires sordides, jusqu au jour où il se fait attaquer par l une de ces fameuses créatures. Mortellement blessé, il survit grâce à la greffe des organes de son agresseur... Remis de son opération, il réalise peu à peu qu il est devenu incapable de se nourrir comme avant et commence à ressentir un appétit suspect envers ses congénères. C est le début d une descente aux enfers pour Kaneki, devenu malgré lui un hybride mi-humain, mi-goule.
Mon avis

Je ne vais pas passer par 4 chemins: J'ai a.d.o.r.é Tokyo ghoul! C'est un genre complètement différent de ce que je lis normalement en manga et je n'ai pas été déçue de cette découverte. Attention par contre aux âmes sensibles, car c'est un volume plutôt sanglant et morbide, mais ça ne m'a pas dérangé du tout.

L'histoire de Tokyo ghoul est vraiment dans le genre très en vogue du moment. qui est le thème "zombie". À la place d'être de véritable zombie, ils ont été remplacé par des ghouls...qui selon moi, se ressemblent beaucoup sauf qu'ils ont l'apparence et la gesture humaines. Les 2 mangent de la chair humaine et tuent lol donc personnellement, c'est du pareil au même.

Dans ce premier tome, nous suivons notre personnage principal (Ken Kaneki) qui, lui-même, devient mi-ghoul et mi-humain suite à une transplantation d'un rein qu'il a dû avoir d'urgence et le donneur de ce rein n'est nul autre qu'une ghoul. Alors tout au long du manga, nous suivons Ken dans sa métamorphose qui refuse sa nouvelle identité, mais malheureusement, il devra y faire face et savoir s'en accomoder difficilement.

En ce qui concerne les dessins, nous sommes loin des illustrations raffinées et douces de shojôs. C'est plutôt grossier et...très shônen. C'est d'une beauté à regarder. J'adore le style du mangaka. Après, le style de dessins va avec le thème hein!

BREF, c'est une série qui en jette! Il ne manque pas d'action, les personnages sont intéressants et je peux juste vous le conseiller. Je lirai la suite avec impatiente, c'est sûr! Jetez-vous dessus!

Bonne lecture!

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!