Contrecoups / Nathan Filer

Titre français: Contrecoups
Titre original: The shock of the fall
Auteur(e): Nathan Filer
Parution: 2014
Éditions: Michel Lafon
Nombre de pages: 352

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:

Résumé
Matthew a 19 ans, et c’est un jeune homme hanté. Par la mort de son grand frère, dix ans auparavant. Par la culpabilité. Par la voix de Simon qu’il entend partout, tout le temps…
Matthew a 19 ans et il souffre de schizophrénie, une maladie qui « ressemble à un serpent ». Pour comprendre son passé et s’en libérer, Matthew dessine, écrit. Il raconte l’enfance étouffée par la perte, la douleur silencieuse de ses parents ; l’adolescence ingrate brouillée par les nuages de marijuana ; la lente descente dans la folie, l’internement… Mais aussi, avec un humour mordant, le quotidien parfois absurde et toujours répétitif de l’hôpital psychiatrique, les soignants débordés, l’ennui abyssal… Et le combat sans cesse renouvelé pour apprivoiser la maladie, et trouver enfin sa place dans le monde.
Bouleversant, tourmenté, souvent drôle, Contrecoups est un roman tendre et courageux, porté par une voix absolument unique.

Mon avis

"Contrecoups" est un livre que j'ai beaucoup aimé. C'est une lecture particulièrement touchante. Le personnage principal, Matthew, tient une sorte de journal qu'il rédige via une vieille machine à écrire lorsqu'il est à son appartement ou bien via l'ordinateur de son hôpital psychiatrique. Matthew a été un petit garçon tout ce qui a de plus ordinaire et en santé lorsqu'un jour, son frère Simon décède. Cest à partir de là que Matt va commencer à moins bien aller et à voir son frère un peu partout. Il n'a jamais réussi à passer par-dessus cet accident, alors l'écriture est pour lui une thérapie...en quelque sorte.

J'ai adoré ce roman car j'ai vraiment eu l'impression que Matthew s'adressait au lecteur et se confiait à lui. C'est un personnage pas toujours évident à suivre et à comprendre, mais il est très authentique. C'est comme si je lisais le journal d'un ami. Il a des idées bien à lui et raconte son histoire d'une grande franchise. Comme je disais, par moment j'ai eu un peu de mal à comprendre parce que à quelques reprises, Matthew plonge dans ses "délires" et je ne voyais pas très bien le rapport avec le reste du livre.

Je ne peux pas ne pas vous parlez de la plume de Nathan Filer. J'ai été charmé par son écriture! Pour un premier roman, c'est un auteur qui promet. J'ai hâte de voir ce que cet écrivain nous réserve comme prochain roman!

Même si j'ai adoré ce livre, il reste 2 petits bémols qui m'ont titillé. Le premier, c'est le personnage de Jacob. Tout en sachant que Matthew est schizophrène, je me suis longuement demandé si Jacob était un personnage réel ou bien le fruit de son imagination. J'en ai conclu qu'il a été réellement son ami, mais j'ai été dans le doute un bon moment. Deuxièmement, j'y ai trouvé plusieurs longueurs. Je pense que quelques passages auraient pu être suppirmés que ça n'aurait rien changé à l'excellence du livre.

BREF, c'est un très bon livre que je vous suggère de lire. Des personnages attachants, un sujet délicat, une petite touche d'humour, une écriture fluide et une fin agréable... vous mélangez tous ces ingrédients et vous avez l'excellent roman de Nathan Filer.

Bonne lecture!


J'aimerais remercier les éditions Michel Lafon pour cette belle découverte! :)

1 commentaires :

commentaires
18 septembre 2014 à 10:04 delete

Quel coup de coeur sublime pour ma part :3

Reply
avatar

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!