Le joyau T.1 / Amy Ewing

Titre français: Le joyau
Titre original: The jewel
Auteur(e): Amy Ewing
Parution: 2014
Éditions: Robert Laffont
Collection: R
Nombre de pages: 452

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:
Résumé
Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d'être formée dans l'optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l'opulence et le luxe, c'est la descendance...
Achetée par la Duchesse du Lac lors de l'Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle. Désormais connue sous l'appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l'étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté.
Violet doit accepter ce sinistre quotidien... et tâcher de rester en vie. Mais c'est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au coeur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu'ils redoutaient...

Mon avis
Comment vous parler de ce roman sans vous spoiler. Hum...tout d'abord, le premier mot qui me vient en tête est "Wouahou"! Un deuxième coup de coeur en si peu de temps, c'est juste génial. Ça faisait un petit moment que je n'étais pas tombé sur des livres à couper le souffle.

"Le joyau" a tout ce que j'attend d'une bonne lecture: du suspense, de l'amour et du drame. Nous sommes loin de nous ennuyer avec l'histoire de Violet, cette jeune fille au destin peu commun: celle d'être éduqué pour devenir mère-porteuse pour la royauté. Elle a le malheur d'être acheté à la Vente aux Enchères par une duchesse vraiment pas commode qui lui réserve un enfer parsemé de bijoux et de richesse.

La première chose qui m'a séduite en ouvrant le livre, c'est la plume d'Amy Ewing. C'est d'une écriture tellement plaisante! Je ne suis pas très regardante sur les styles d'écritures et tout ça, mais impossible de passer à côté de si belles phrases. Ce qui peut sembler être un point négatif, mais qui n'en ai pas un pour moi, c'est le nombres incalculables de descriptions sur les lieux, les tenues etc, mais ça ne m'a pas déplu, bien au contraire. Je trouve que c'est un aspect qui permet aux lecteurs de s'imprégner davantage dans l'histoire et de faire comme si on y était. Moi, les descriptions de superbes robes et de repas copieux, j'aime!

Que dire des personnages qui sont tout simplement géniaux? J'ai été prise d'affection pour beaucoup d'entre eux, dont Violet, Raven et Ash. L'héroïne (Violet) a le caractère d'une battante. C'est un personnage authentique et terre-à-terre comme je les aime. Plusieurs fois j'ai été touché par ce qui lui arrivait, ce qu'elle vivait. Je me sentais révoltée par moment. De même pour Raven, sa meilleure amie ainsi qu'Ash. Ash est le personnage masculin que j'ai préféré. Il n'y en a pas dix milles me direz-vous lol mais disons que j'ai un penchant pour lui plutôt que Garnet. La romance entre Violet et Ash est ce qui a de plus adorable. Il me tarde de les voir ensemble de nouveau dans le prochain tome.

BREF, ce roman a été pour moi un véritable coup de coeur. C'est un vrai "page turner" qui vous rend complètement addicted. J'ai été touchée et à la fois captivée par ce premier tome qui, au départ, m'intriguait, mais sans plus. Tout de ce livre m'a plu sans exception.  Même les personnages les plus abominables m'ont été un plaisir à détester. L'univers dystopique qu'a créée Amy Ewing m'a conquise du début à la fin. Je suis méga impatiente que le tome 2 sorte afin de savoir où tout ça va mener nos petit amis. Sans faire un jeu de mot douteux, ce livre est un véritable petit "bijou". *wink wink*

Trailer du livre
<
Merci aux Éditions Robert Laffont pour l’envoi de ce livre.

Page Facebook de la collection R

1 commentaires :

commentaires
3 novembre 2014 à 08:14 delete

Ah comme je le pensais ce livre vaut vraiment la peine qu'on se lance à sa poursuite pour trouver un véritable petit trésor !
J'adore ta chronique elle donne encore plus envie de se le procurer même si j'étais déjà très très tentée :D (En tout cas, je te conseille les livres de la Collection R parce que je suis sure que ce sont tous des coups de coeur qui t'attendent :D)

Reply
avatar

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!