Je t'ai rêvé / Francesca Zappia

Titre français: Je t'ai rêvé
Titre original: Made you up
Auteur(e): Francesca Zappia
Parution: 2015
Éditions: Robert Laffont
Collection: R
Nombre de pages: 442

► Pour l'acheter 

Mon appréciation générale:
Résumé
Vous, les gens normaux, êtes tellement habitués à la réalité que vous n'envisagez pas qu'elle puisse être mise en doute. Et si vous n'étiez pas capables de faire la part des choses ? Jour après jour, elle se retrouve confrontée au même dilemme : le quotidien est-il réel ou modifié par son cerveau détraqué ? Dans l'incapacité de se fier à ses sens, à ses émotions ou même à ses souvenirs, mais armée d'une volonté farouche, Alex livre bataille contre sa schizophrénie. Grâce à son appareil photo, à une Boule Magique Numéro 8 et au soutien indéfectible de sa petite sœur, elle est bien décidée à rester saine d'esprit suffisamment longtemps pour aller à l'université. Plutôt optimiste quant au résultat, Alex croise la route de Miles, qu'elle était persuadée d'avoir imaginé de toutes pièces... Avant même qu'elle s'en rende compte, voilà que la jeune femme se fait des amis, va à des soirées, tombe amoureuse et goûte à tous les rites de passage de l'adolescence. Mais alors, comment faire la différence entre les tourments du passage à l'âge adulte et les affres de la maladie ? Tellement habituée à la folie, Alex n'est pas tout à fait prête à affronter la normalité. Jusqu'où peut-elle se faire confiance ? Et nous, jusqu'où pouvons-nous la croire ?
Mon avis

Même si j'ai eu un peu de mal à embarquer dans l'histoire au début, ce livre est une révélation. J'ai déjà lu un autre livre en référence sur la schizophrénie mais celui-ci m'a mis dans toute mes états. 

Alex raconte son quotidien avec la maladie et je ne peux être que touché par son récit. C'est un personnage très fort qui a beaucoup de volonté pour se battre contre sa schizophrénie. Si elle croyait qu'elle ne pourra jamais connaître le bonheur du premier petit-ami ni d'avoir de bons amis, c'est avec surprise que ces péripéties rencontreront vivement son chemin. Miles est celui que j'ai le plus aimé je pense. Il est le genre de personnage que j'affectionne d'amour: une brute au cœur tendre. Son histoire est aussi intéressante que celle d'Alex mais avec une touche un peu plus dramatique selon moi. Sa vie est loin d'être facile mais ensemble, ils réussiront à se construire une vie plus facile qui leur feront oublier la douleur.

Après un début un peu lent, l'histoire d'Alex s'enchaîne rapidement et ce, jusqu'à la fin. J'ai été littéralement submergé...et même un peu attristée de l'avoir déjà terminé. Ce fut vraiment plaisant de voir comment les personnages ont évolué. On commence avec des adolescents renfermés sur eux-même pour finir avec de jeunes adultes matures et qui gardent la tête haute. Ce qui a contribué à une superbe lecture est l'auteure. Le premier roman de Francesca Zappia est une réussite. Sa plume est agréable et ses mots vont tout en douceur. L'intégralité du roman est bien ciselé autant au niveau des chapitres que des personnages. Je comprends pourquoi John Green a été impressionné. Elle nous a écrit un livre rempli d'émotions, de mystères mais aussi un roman débordant d'humanité et d'espoir.

BREF, un point négatif? Je n'en vois aucun sauf les premières pages que j'ai eu du mal à cerner au début mais je m'y suis plongé rapidement. Je vous conseille de tout cœur ce roman coup de poing. Si vous avez la larme facile comme moi, ne vous surprenez pas à voir flou de temps en temps en le lisant lol C'est une méga découverte et je ne peux qu'être ravie de l'ajouter dans mon répertoire littéraire.

Bonne lecture!

Merci aux Éditions Robert Laffont pour l’envoi de ce bijou!   •   Page Facebook de la collection R

1 commentaires :

commentaires
29 décembre 2015 à 22:04 delete

Tu donnes très envie de le lire... Il est depuis peu dans ma PAL et je compte bien le sortir en début d'année! Croisons les doigts que ma demi-panne littéraire ne dure pas trop longtemps!

Reply
avatar

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!