Les ensorceleuses / Chloé Varin


Auteur: Chloé Varin
Parution: 2016
Nationalité: Québécoise
Éditions: Michel Lafon
Nombre de pages: 219

► Pour l'acheter 
(aucune idée pourquoi sur ce site le titre n'est pas le même, ah!)

Clémentine est française. Flavie est québécoise. Un océan les sépare et pourtant, le temps d'un été magique en Provence, elles ont tout partagé.
Mais quand le séduisant Grégoire les a trahies. elles ont décidé de le lui faire payer... Depuis, elles ne se sont plus revues.
Un an plus tard, les deux complices décident de se retrouver là où tout a basculé. Jusqu'où seront-elles prêtes à aller pour réparer le mal qu'elles ont causé ?


Salut salut! :) Aujourd'hui, je reviens vers vous pour vous "parler" d'un roman de chez moi: made in Québec! Ce livre est une très belle découverte autant par son histoire que par la plume de Chloé Varin. C'est la première oeuvre de Chloé que je lis et je ne suis pas déçue. Elle a une très belle écriture, très comique et fraîche. C'est un nom que je place sur ma liste "d'auteurs à surveiller".

L'histoire de Flavie et Clémentine titille notre curiosité. Comme le mentionne le résumé plus haut, les 2 amies se sont vengées d'un garçon bien trop sûr de lui et qui a bien finit par le payer. Au fil de ma lecture, je me disais "Mais qu'est-ce qu'elles ont bien pu lui faire?" même si je me doutais un tout petit peu et j'ai su la réponse bien assez vite. Ce n'est pas une immense surprise en soi mais ce fut une bonne révélation. La romance dans ce livre ne prend pas toute la place, au contraire. Mais c'est plutôt le thème de l'amitié qui prend les devants. Une amitié assez particulière, on s'entend, puisque que les 2 jeunes filles noue une amitié à distance. Flavie est québécoise, Clémentine est Française. Malgré les blessures que subit leur camaraderie au début du roman, des liens se tissent de nouveaux et se renforcent. Suivre ces 2 héroïnes aux caractères et aux styles différents a été un vrai plaisir pour moi. Chapeau!

Ce que j'ai aimé également, c'est que la narratrice alterne entre les chapitres. Ce qui a capté mon attention, c'est de voir les différents styles d'écriture pour chacune des filles. Les chapitres de Flavie sont écrits en québécois pure et dur tandis que ceux que Clém' sont rédigés dans la magnifique langue de Victor Hugo. Étant mariée à un Français (qui ne l'est plus tellement, bouh!), ça m'a fait sourire. On ne s'ennuie pas et c'est divertissant. Bonne idée de la part de l'écrivaine. :)

BREF, si vous êtes à la recherche d'une histoire originale, sans prise de tête et qui se lit rapidement, je vous conseille volontiers "Les ensorceleuses". J'ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de personnages hyper attachants. Le seul point négatif pour moi est que j'aurais aimé que la sorcellerie soit un peu plus approfondie et qu'elle prenne un peu plus de place dans l'histoire mais ça reste un très bon livre qui mérite d'être connu de tous!

J'aimerais remercier les éditions Michel Lafon pour cette belle découverte! :)

1 commentaires :

commentaires
21 mai 2016 à 23:01 delete

Il me fait très envie ce roman et ton avis confirme mon choix... Reste juste à me le procurer !

Reply
avatar

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!