(FERMÉ) Bulle de Papier fête ses 4 ans: Concours #2


Coucou mes cocos!
Nous avons pas fini de fêter!
Il est maintenant l'heure de vous dévoiler le concours #2 pour célébrer les 4 ans de mon blog!

C'est au tour de Bayard Canada de vous gâter :) Je les remercie énormément pour leur générosité. Pour changer du concours précédent, cette fois-ci il y aura plus d'un gagnant: pas 1, mais 3! Je suis confiante que le choix de livres va vous plaire.

Afin de voir votre nom dans ma petite jar de pige au hasard, voici ce que vous devez faire:
1. Aimer la page Facebook de Bulle de Papier
2. Aimer la page Facebook de Bayard Canada et Bayard Jeunesse Canada
3. Partager le post Facebook en mode public
4. Dites-moi en commentaire sous CET article uniquement (pas sur Facebook) lequel de ces 3 titres offerts vous fait le plus envie!
Je vous encourage fortement à suivre tous les règlements car si je pige votre nom et que ça n'a pas été fait, malheureusement je vais choisir un autre nom.

Ce concours est ouvert à l'internationale.

Vous avez jusqu'à lundi, 4 juillet 2016 à 00hrs (heure du Québec) pour participer.

Note: Je m'autorise à annuler ou reporter le concours si jamais il n'y avait pas assez de participations.
Une fois votre colis envoyé, la maison d'édition n'est pas responsable de perte ou de vol. À ce moment, votre lot ne sera pas remplacé.

Bonne chance à tous!

Phobos T.2 / Victor Dixen


Auteur: Victor Dixen
Parution: 2015
Nationalité: Française
Éditions: Robert Laffont
Collection: R
Nombre de pages: 490
Autre(s) tome(s): Phobos T.1

► Pour l'acheter 


ILS CROYAIENT MAÎTRISER LEUR DESTIN.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
ELLE CROYAIT MAÎTRISER SES SENTIMENTS
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
MÊME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE,
IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.


Je ne vous cacherai pas que je suis heureuse d'avoir enfin terminé de le lire! Je traînais ce livre en longueurs depuis janvier dernier. Oui! Janvier! Pas parce que je ne l'aimais pas (quoi que...) mais parce que pendant cette période j'ai vécu de nombreuses pannes de lectures et ça ne me laissait pas l'occasion de me plonger dedans et de suivre l'histoire. Nan. À la place je lisais 2 pages par-ci, 3 par-là...et j'ai fini par m'en désintéressé totalement. C'était avant que je le reprenne pour en voir le bout une bonne fois pour toute!

Léonor et toute l'équipe du Cupido se  prépare a atterrir sur Mars alors qu'ils sont encore ébranlés par ce qu'ils viennent d'apprendre. La télé-réalité continue tout de même mais sous certaines conditions. Si tout semblait être beau et rose pour les nouveaux pionniers martiens, leur aventure va prendre une autre tournure pour le moins dramatique. En temps normal, je vous en aurais dit davantage mais je n'ai pas envie de spoiler les jeunes gens qui n'ont pas lu le volet précédent.

Si j'ai été séduite par le premier tome, celui-ci m'a laissé un peu perplexe. Je n'ai pas retrouvé le petit "truc" que j'ai eu avec Phobos 1. Il y avait beaucoup de longueurs, des chapitres qui me semblaient pas très utiles, des héros un peu difficiles à suivre...mais malgré ces petits accrocs, l'histoire était assez intéressante pour que je veuille poursuivre. Il y a beaucoup d''actions, surtout vers la fin mais aussi plusieurs temps mort où les sujets comme la politique et la science...et ça, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé. J'aurai voulu qu'on passe rapidement par-dessus et qu'on continu avec ce qui est important: le sort de nos héros et comment ils vont se débrouiller.

J'ai été contente de retrouver Léonor. Elle est la seule qui a su garder la tête froide et qui est resté authentique. Je n'ai pas compris ce changement d'attitude soudain de la part des autre participants même si ce qu'ils savent est assez grave. Ça m'a un peu fait lever les yeux au ciel. Non mais qu'ils sont bêtes! Surtout qu'Alexeï commence à montrer son vrai visage, ça m'a carrément mit en rogne. Et pis il y a celui que j'aimais beaucoup: Marcus. Sérieusement...? Marcus! Pourquoi??!  Tant de questions qui sont resté en suspenses! Forcément, je n'aurai pas le choix de lire la suite pour connaître l'intégralité de cette affaire avec lui...et qu'est-c qu'il va devenir. Pauvre Léo!

Le gros point positif pour moi est encore une fois la magnifique plume de Victor Dixen. Vraiment, cet auteur continue à me bluffer tant son habileté avec les mots est incroyable. Il nous plonge encore une fois dans un univers où il y a eu sûrement beaucoup de documentations et de recherches. C'est l'une des raisons qui va me pousser à lire "Phobos: origines" et "Phobos 3" dès leur sortie car lire les créations de Victor Dixen, c'est du pure bonbon pour une lectrice comme moi.

Bref, alors que j'ai eu une ultra-méga-giga coup de cœur pour Phobos tome 1, le deuxième ne m'a pas autant marqué, malheureusement. Je m'attendais à une autre grosse bombe comme j'ai pu lire l'an dernier. Des scènes un peu longues, un personnage que je ne sais pas quel est son but dans l'histoire (Cindy) mais une intrigue toujours aussi poignante. La fin...quelle fin! Je vais lire la suite avec plaisir afin de connaître le dénouement car personnellement, je n'ai aucune idées vers quoi ça s'enligne. 


Chronique du tome 1:


Merci aux Éditions Robert Laffont pour l’envoi de ce livre!   •   Page Facebook de la collection R

L'arbre et le fruit / Jean-François Chabas


Auteur: Jean-François Chabas
Parution: 2016
Nationalité: Française
Éditions: Gallimard
Collection: Scripto
Nombre de pages: 218

► Pour l'acheter 


1980, Portland, Oregon.
Jewel ne comprend pas. Où est passée Maman?
Devra-t-elle rester avec Papa, maintenant?
Cette perspective lui fait peur. Mais il ne faut pas qu'Esther le sente. C'est sa petite sœur, elle doit la protéger. En fait, Maman est à l'hôpital psychiatrique. Parce que Papa lui fait du mal. Parce que Papa les terrorise.
En grandissant, Jewel comprend peu à peu qui si son père est malfaisant, d'autres personnes sur la terre méritent qu'on les aime et qu'on se batte.


Malgré sa centaine de pages, ce petit livre fait mal. Un papa qui maltraite sa famille psychologiquement et physiquement, ce n'est jamais facile à lire. Surtout depuis que j'ai ma petite fille, je suis beaucoup plus sensible à ce sujet. *parenthèse: ON* C'est d'ailleurs pour ça que je n'ai plus envie de lire de témoignages. Malheureusement, j'en ai plus d'une dizaine dans ma PAL. Eurf.... Juste à lire les titres et voir les pages couvertures me retournent l'estomac. *parenthèse: OFF* Ceci étant dit, même si ce livre est une fiction, il va droit au coeur. Je m'explique.

Nous sommes en 1980. Jewel vit dans une famille dysfonctionnelle: le père est professeur dans un établissement scolaire. Il a un bon job pourtant. Mais ça ne l'empêche pas de boire et de taper sa femme et sa fille en plus de les torturer psychologiquement. Sa maman, une ancienne nageuse, ne supporte plus les agressions de son mari et se fait interner à l'institut psychiatrique suite à un événement (que je ne vous citerai pas, évidemment!). La petite Jewel se retrouve donc seule avec sa petite sœur, Esther, qu'elle aime à la folie. En attendant que sa mère revienne à la maison, elle fera tout pour la protéger. Quelques années plus tard, la petite fille n'a plus 7 ans mais 15 et elle est assez grande maintenant pour décider de ce qui est bon pour elle et sa sœur quitte à affronter le paternel une bonne fois pour toute.

La plume de Jean-François Chabas est vraiment très belle. Par exemple, les chapitres où Jewel n'est qu'une enfant, eh bien j'aurais cru réellement entendre une fillette me parler. Son écriture est très enfantine et est remplie de la naïveté que l'on retrouve chez les petits. C'était vraiment mignon, touchant et comique. Tandis que le chapitre suivant où nous retrouvions sa mère en clinique, j'aurai cru lire le journal intime d'une femme en détresse qui souffre énormément. On ressent le mal-être, la fatigue du personnage... et puis finalement lorsque la petite fille devient grande, les mots d'enfants se métamorphosent en une vraie combattante prête à tout pour protéger la petite Esther. L'auteur a su me transporter de personnages en personnages avec brio.

Même si j'ai adoré ce livre, il y a un petit bémol. Ce livre a pour moi beaucoup de potentiel. C'est une histoire accrocheuse qui fait vivre beaucoup d'émotions au lecteur. Par contre, j'aurais préféré que le livre soit un peu plus développé. Je suis resté sur ma faim à plusieurs reprises... alors j'aurais aimer lire une centaine de pages de plus. On lit que les gros points importants dans de minuscules chapitres sans vraiment creuser dans le vif du sujet. Et c'est bien dommage car au final, il me manquait un petit quelque chose.

BREF, j'ai passé un agréable moment de lecture en compagnie de la très brave Jewel. Je n'ai accroché uniquement qu'à ce personnage puisque eh bien le père on en parle pas hein, pour moi c'est un gros NON, la maman m'a exaspéré à un point je vous raconte même pas. Esther..bah...c'est Esther. Elle n'est pas un personnage que l'on croise souvent alors je n'ai pas pu m'y attacher. Ce livre est un beau message de détermination, d'espoir et de courage. Le titre a été bien choisi. On dit souvent d'un père et son fils (par exemple) que le fruit ne tombe jamais bien loin de l'arbre si ce dernier à des ressemblances avec le parent. Nous avons affaire avec le contraire dans ce cas-ci. Ma lecture s'est bouclée d'une fin satisfaisante mais comme je l'ai mentionné plus haut, quelque pages de plus n'auraient pas faire de mal.


J'aimerais remercier les éditions Gallimard pour cette belle découverte! 

Maybe not / Colleen Hoover


Titre original: Maybe not
Auteur: Colleen Hoover
Parution: 2016
Nationalité: Américaine
Éditions: Hugo Roman
Nombre de pages: 146
Série: Spin-off de Maybe someday

► Pour l'acheter 

Quand il a l'opportunité de s'installer en colocation avec une jolie blonde, Warren accepte sans hésiter. Ce pourrait être une expérience excitante... 

Mais peut-être pas. 
Surtout quand cette coloc est Bridgette, une fille un peu froide et très têtue. Rapidement, la tension est tellement palpable que ces deux-là ont du mal à rester dans la même pièce. Mais Warren a une théorie : quand on est capable de tant de haine pour une personne, on peut facilement transformer ces sentiments en passion. Et il a bien l'intention de le tester sur Bridgette. Réussira-t-il à réchauffer son cœur et lui apprendre à aimer ? 
Peut-être. Mais peut-être pas.


Ce spin-off est juste wahou! J'ai vraiment adoré. J'ai été littéralement "scotché" par l'histoire de Warren et Bridgette. Dans le premier tome, Maybe someday, ce duo est assez bizarre, admettons-le. On ne sait pas trop s'ils s'aiment ou pas, s'ils sont qu'amis avec "bénéfices". Surtout, je n'avais aucune idées pourquoi Bridgette avait aussi sale caractère. Heureusement, le personnage de cette ronchonneuse est complètement mit à nu et on comprend tout.

Ce livre prend place un peu avant Maybe someday, peu de temps avant que Sydney vienne s'installer à la place de Brennan. Warren fait vraiment le saut lorsqu'il tombe par hasard nez à nez avec une très belle fille. Pour lui, c'est le coup de foudre immédiat mais il va découvrir assez rapidement qu'elle a un tempérament explosif en plus d'être fermée comme une huître. Petit à petit, leur relation tantôt pleine de tendresse, tantôt cataclysmique, va évoluer et prendre un chemin bien défini. La conclusion n'est pas une surprise pour personne mais c'est un roman qui fait du bien, qui sent bon l'amour.

Warren est fidèle à lui-même. Ce que j'aime ce personnage! C'est un vrai garçon sous tout ses formes. Ce qui m'a conquis chez lui est avant tout son humour. Il fait des farces et des blagues assez "neuh-neuh" mais ça m'a fait craqué. Son sens de la répartie m'a tué. Derrière son côté un peu macho, c'est un personnage très doux et sensible....pour ne pas dire romantique...à sa façon. Et si on regarde de l'autre côté, Bridgette m'a fait grincer des dents. Elle est détestable et aurait bien mérité qu'on l'a secoue et qu'on lui dise "Ça suffit! On se calme!" et elle se calme au bout d'un moment mais quand même. Entre elle et Warren, c'st le tout mignon qui le remporte haut la main. 

Pour une deuxième fois, Colleen Hoover m'a rendu accro à ses écrits. Après avoir lu Maybe someday et ensuite celui-ci, j'en reste encore bluffé. Elle a une de ses plumes! Vivement que je puisse lire d'autres de ses romans car pour ma part, son écriture est l'une des meilleures que j'ai pu lire jusqu'à maintenant. Elle a un don pour nous faire monter les larmes à certains moments, nous faire serrer les poings aux scènes frustrantes ou bien nous faire rougir aux passages chauds-chauds brûlants. 

BREF, j'ai été vraiment heureuse de retrouver Warren et Bridgette dans ce tome qui a été au-dessus de mes attentes...et pis de voir réapparaître Sydney et Ridge m'a vraiment plu. C'est un tome court...trop court hélas mais qui m'a fait passer par beaucoup d'émotions. Si vous recherchez un livre d'amour, cette lecture est de la romance pure et dure...ça va vous plaire! Pour ceux et celles qui se poserait la question "Est-ce que je dois avoir lu Maybe someday avant ou non?" Personnellement, je vous le recommande puisque ça vous aiderait à comprendre un peu mieux la relation Warren/Bridgette mais sinon en tant que tel, vous ne serez ne pas trop perdue je pense. Vous l'aurez deviné, je vous conseille fortement de lire ce livre coup de cœur. Adoratrices de "new adult", vous allez vous régaler!

(note: J'ai oublié de mentionner que ce livre n'est pas à mettre dans les mains aux moins de 18 ans. Il y a des passages osées très explicites. Je tenais à vous en avertir!)


J'aimerais remercier les éditions Hugo&Cie ainsi qu'Interforum Éditis Canada pour l'envoi de cet excellent bouquin!
      

(TERMINÉ!) Bulle de Papier fête ses 4 ans: Concours #1


Joyeux anniversaire Bulle de Papier! 
4 ans! Wouhou!
Pour cette occasion, certains éditeurs et moi-même (si si, je paie certains livres de ma poche) allons vous gâter avec une dizaine de livres. Vous avez bien lu: 10 livres! Les concours seront mis en ligne à tout les 2 semaines pour laisser la chance au gens de passer l'information et d'avoir un maximum de participations.

 Pour ouvrir le bal, les éditions Milady et La boîte de diffusion vous donne la chance de gagner un (1) exemplaire du roman de Jojo Moyes "Avant toi"(avec l'affiche du film en couverture, wow!). 

Pour tenter votre chance, voici la marche à suivre:
1. Aimer la page Facebook de Bulle de Papier
2. Aimer la page Facebook de Milady ET de La boîte de Diffusion
3. Partager le post Facebook en mode public
4. Laissez-moi un commentaire sous CET article uniquement (pas sur Facebook)
Je vous encourage fortement à suivre tous les règlements car si je pige votre nom et que ça n'a pas été fait, malheureusement je vais choisir un autre nom.

Ce concours est ouvert à l'internationale.

Vous avez jusqu'à lundi, 20 juin 2016 à 00hrs (heure du Québec) pour participer.

Note: Je m'autorise à annuler ou reporter le concours si jamais il n'y avait pas assez de participations.
Une fois votre colis envoyé, je ne suis pas responsable de perte ou de vol. À ce moment, votre lot ne sera pas remplacé.

Bonne chance à tous!