Phobos T.2 / Victor Dixen


Auteur: Victor Dixen
Parution: 2015
Nationalité: Française
Éditions: Robert Laffont
Collection: R
Nombre de pages: 490
Autre(s) tome(s): Phobos T.1

► Pour l'acheter 


ILS CROYAIENT MAÎTRISER LEUR DESTIN.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
ELLE CROYAIT MAÎTRISER SES SENTIMENTS
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
MÊME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE,
IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.


Je ne vous cacherai pas que je suis heureuse d'avoir enfin terminé de le lire! Je traînais ce livre en longueurs depuis janvier dernier. Oui! Janvier! Pas parce que je ne l'aimais pas (quoi que...) mais parce que pendant cette période j'ai vécu de nombreuses pannes de lectures et ça ne me laissait pas l'occasion de me plonger dedans et de suivre l'histoire. Nan. À la place je lisais 2 pages par-ci, 3 par-là...et j'ai fini par m'en désintéressé totalement. C'était avant que je le reprenne pour en voir le bout une bonne fois pour toute!

Léonor et toute l'équipe du Cupido se  prépare a atterrir sur Mars alors qu'ils sont encore ébranlés par ce qu'ils viennent d'apprendre. La télé-réalité continue tout de même mais sous certaines conditions. Si tout semblait être beau et rose pour les nouveaux pionniers martiens, leur aventure va prendre une autre tournure pour le moins dramatique. En temps normal, je vous en aurais dit davantage mais je n'ai pas envie de spoiler les jeunes gens qui n'ont pas lu le volet précédent.

Si j'ai été séduite par le premier tome, celui-ci m'a laissé un peu perplexe. Je n'ai pas retrouvé le petit "truc" que j'ai eu avec Phobos 1. Il y avait beaucoup de longueurs, des chapitres qui me semblaient pas très utiles, des héros un peu difficiles à suivre...mais malgré ces petits accrocs, l'histoire était assez intéressante pour que je veuille poursuivre. Il y a beaucoup d''actions, surtout vers la fin mais aussi plusieurs temps mort où les sujets comme la politique et la science...et ça, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé. J'aurai voulu qu'on passe rapidement par-dessus et qu'on continu avec ce qui est important: le sort de nos héros et comment ils vont se débrouiller.

J'ai été contente de retrouver Léonor. Elle est la seule qui a su garder la tête froide et qui est resté authentique. Je n'ai pas compris ce changement d'attitude soudain de la part des autre participants même si ce qu'ils savent est assez grave. Ça m'a un peu fait lever les yeux au ciel. Non mais qu'ils sont bêtes! Surtout qu'Alexeï commence à montrer son vrai visage, ça m'a carrément mit en rogne. Et pis il y a celui que j'aimais beaucoup: Marcus. Sérieusement...? Marcus! Pourquoi??!  Tant de questions qui sont resté en suspenses! Forcément, je n'aurai pas le choix de lire la suite pour connaître l'intégralité de cette affaire avec lui...et qu'est-c qu'il va devenir. Pauvre Léo!

Le gros point positif pour moi est encore une fois la magnifique plume de Victor Dixen. Vraiment, cet auteur continue à me bluffer tant son habileté avec les mots est incroyable. Il nous plonge encore une fois dans un univers où il y a eu sûrement beaucoup de documentations et de recherches. C'est l'une des raisons qui va me pousser à lire "Phobos: origines" et "Phobos 3" dès leur sortie car lire les créations de Victor Dixen, c'est du pure bonbon pour une lectrice comme moi.

Bref, alors que j'ai eu une ultra-méga-giga coup de cœur pour Phobos tome 1, le deuxième ne m'a pas autant marqué, malheureusement. Je m'attendais à une autre grosse bombe comme j'ai pu lire l'an dernier. Des scènes un peu longues, un personnage que je ne sais pas quel est son but dans l'histoire (Cindy) mais une intrigue toujours aussi poignante. La fin...quelle fin! Je vais lire la suite avec plaisir afin de connaître le dénouement car personnellement, je n'ai aucune idées vers quoi ça s'enligne. 


Chronique du tome 1:


Merci aux Éditions Robert Laffont pour l’envoi de ce livre!   •   Page Facebook de la collection R

2 commentaires

commentaires
28 juin 2016 à 13:44 delete

Oh, dommage qu'il t'ait déçue... C'est vrai que le rythme est assez différent du premier. Mais bon, je te rejoins totalement sur la fin de ta critique : on a tellement envie de lire la suite !!

Reply
avatar
2 juillet 2016 à 06:54 delete

J'espère que tu apprécieras autant que moi le tome 0 des Origines car il m'a vraiment beaucoup plus que les deux premiers avec certaines longueurs dans la trame de l'histoire et peu d'approfondissement sur les personnages.

Reply
avatar

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!