Calendar girl: Mai / Audrey Carlan

Titre original: Calendar girl: May
Auteur(e): Audrey Carlan
Parution: 2017
Nationalité: Américaine
Éditions: Hugo Roman
Nombre de pages: 155

"Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa sœur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle.
C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette.
En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Tai Nikko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.
Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa sœur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances."

(certaines parties de la chronique pourraient être perçues comme étant des spoilers. faites gaffe!)

Je suis trop contente d'avoir retrouvé ma petite Mia! yééé! Si les mois de mars et avril ont été assez "soft", on est vite plongé dans un tome riche en émotions. Mia et son nouveau partenaire de travail, un beau Samoan sexy (est-ce que j'ai été la seule à imaginer Jason Momoa dans le rôle de Tai?), vont passé un mois très bien rempli (sans mauvais jeux de mots, je vous assure!) mais il y a aussi cette petite partie où on fait plus ample connaissance avec sa petite sœur. J'ai bien aimé, c'est mignon et on découvre une Mia très protectrice. Elle joue son rôle de grande sœur à fond et un peu de maman poule aussi. Ça a calmé l'histoire un peu avant de retomber sur des passages bien chauds!

C'est un secret pour personne, Wes est mon personnage masculin préféré mais Tai suit de très près derrière. Je pensais rencontrer un gros balèze tatoué qui allait se la péter un peu genre Monsieur Muscle mais non du tout. C'est un homme très sensible, très proche de sa famille et de ses traditions Samoas. Il traite Mia comme une princesse, l'inclut dans son mode de vie sur l'île et même si ce n'est pas totalement de l'amour au sens propre comme avec Wes, il l'inclut dans son cœur. Leur relation est vraiment belle. J'aurais presque apprécié qu'ils aient une vraie romance.

BREF, chronique assez courte mais qui, je crois, résume assez l'essentiel de ce que j'en ai pensé: un excellent tome qui me redonne espoir de retomber de nouveau en amour avec cette série. En y repensant, les mois de mars et avril n'ont pas été fameux alors que celui-ci m'a rendu complètement accro. Mia prend de plus en plus conscience de ce qu'elle veut faire de sa vie et gagne beaucoup en maturité. Je l'aiiiiiiiiiime! Hâte de voir ce que le tome suivant me réserve!

J'aimerais remercier Hugo New Romance Québec pour l'envoi de ce livre!

Merci pour vos commentaires! Je les lis tous!