Les écorchés T.1 Ruine / Tillie Cole

Titre original: The scarred soul #1 Raze
Auteur(e): Tillie Cole
Parution: 2017
Nationalité: Anglaise
Éditions: Milady
Collection: New adult
Nombre de pages: 442

Ma note:

"Kisa est la fille du chef de la mafia russe de New York qui tient le Donjon - un ring clandestin - et la fiancée d'Alik, un tueur endurci. Un jour, elle croise par hasard un sans-abris couvert de tatouages et de cicatrices qui éveille en elle des sentiments inconnus. Quelque temps plus tard, elle le revoit en train de combattre au Donjon. Alors qu'il sème la peur et la mort sur son passage, Kisa brûle de désir pour cet homme que tout le monde appelle Ruine. Mais celui-ci poursuit un but ignoré de tous : il recherche celui qui lui a volé sa vie et souhaite assouvir sa vengeance qu'il attend depuis de trop longues années..."


Ce livre m'a fait l'effet d'une claque. Je pense qu'on peut considérer ce premier tome comme étant de la dark romance (oui?) et c'est le premier du genre que je lis. Vous imaginez ma surprise! C'est le premier Tillie Cole que je lis et je ne compte pas m'arrêter là, nope!

Je vous préviens, ce livre n'est p.a.s à mettre entre toutes les mains. Il y a des scènes assez hardcore, un langage cru qui pourraient heurter les âmes sensibles. Je suis une lectrice qui adore lire des romans qui ont du mordant alors ça m'a pas du tout dérangé, au contraire. Déjà, j'ai levé les sourcils, méga surprise, quand j'ai lu la première phrase du Chapitre 1 (ceux qui l'ont lu savent de quoi je parle XD). Non mais...! duh! Avec l'histoire de Ruine et de Kisa, on ne fait pas dans la dentelle. Lui, un homme torturé qui a vécu (presque) toute sa vie enfermée dans un "goulag" en Alaska, qui a été traité pire qu'un chien, façonné pour devenir un super combattant pour des matchs à mort, drogué, violé... retrouve enfin sa liberté pour seul but d'obtenir sa vengeance contre le seul homme qui lui a causé tout ces malheurs. Ruine ne se souvient plus de rien, ni de sa vie d'avant ni de qui il est vraiment mais un jour, il va tomber sur Kisa, fille du pakhan (chef mafieux russe) qui travaille pour son père à gérer l'argent des combats clandestins. Malgré son statut de fille du patron de la mafia, la jeune femme vit un terrible enfer avec son fiancé violent et possessif. Une grosse histoire intense va commencer entre eux remplie de passion, de possession mais aussi de tout un tas de révélations qui n'a pas manqué de me surprendre! L'univers de la mafia et des combats clandestins est une première pour moi. Ça m'a beaucoup intrigué et j'ai adoré. C'est sombre, violent, choquant mais avec une petite touche de romantisme. 

Ruine ou 818, le personnage principal masculin, est à tomber. Je me suis tellement prise d'affection pour lui! Pour tout dire, je préférais lire sa narration que celle de Kisa. Il revient de loin, il a beaucoup souffert et moi les personnages qui ont du vécu, ça me parle (je suis trèèèèès empathique faut croire). De le voir évoluer, connaître son passé, de découvrir, nous en tant que spectateur, la bête sauvage se changer en un être à part entière fut un régale. Si on se fit aux descriptions, il n'a pas l'air si moche non-plus uh! Tant qu'à Kisa, j'ai eu un peu plus de mal. Je n'ai pas toujours compris ses choix envers Alik, son bastard de fiancé. Ça m'a enragé à certains passages de la voir TROP docile, trop...molle? Je n'étais pas d'accord. C'est un personnage féminin très "fifille" qui m'a un peu agacé. Alik est le genre de perso que l'on aime détester. Il a tout les traits du parfait méchant. Vous verrez, vous allez certainement le haïr autant que moi je l'ai haïs si vous embarquez dans cette série.

BREF, la plume de Tillie Cole m'a énormément surprise. Elle écrit vraiment très bien et son écriture est addictive autant que le pitch du livre. Si ça n'a pas été un coup de cœur, c'est simplement à cause du personnage de Kisa qui m'a fait lever les yeux au ciel plus d'une fois. Parce que sinon Ruine, il est juste...awh! L'histoire originale et l'univers dark m'ont littéralement renversé. Vous avez tout ce qui faut dans ce premier tome si, comme moi, vous êtes fan de new adult. Je ne peux que vous recommander cette lecture et pis moi, bah je vais attendre sagement que le tome 2 sorte ici au Québec. C'est long...


The elements T.2 The fire / Brittainy C. Cherry

Titre original: The fire between High & Lo
Auteur(e): Brittainy C. Cherry
Parution: 2017
Nationalité: Américaine
Éditions: Hugo Roman
Nombre de pages: 436

Deux amis que tout oppose en apparence, mais qui au fond se ressemblent, brisés par des relations familiales difficiles, tombent amoureux jusqu’à devenir une drogue l’un pour l’autre. Elle a toujours été la femme de sa vie, et lui pour elle, son plus douloureux échec. Parviendront–ils à vivre l’un sans l’autre ?
"Il était une fois Logan, et je l’aimais. Tout nous opposait, mais nous étions plus proches l’un de l’autre, que quiconque ne pourra jamais l’être. Il faisait partie de mon être, de toutes les manières possibles, nos vies étaient jumelles au point de ne former qu’une seule et même flamme qui se consumait. Jusqu’au jour où je l’ai perdu.
Il était une fois un garçon, et je l’aimais. Et le temps de quelques soupirs, de quelques murmures, de quelques instants, je crois qu’il m’a aimée, aussi."


J'ai tellement aimé le premier tome de cette saga que je me suis lancé dans le deuxième sans plus attendre et wow. Juste. wow. Je crois que je viens de me découvrir une nouvelle série préférée. Je suis passé à ras du coup de cœur tellement que l'histoire de Logan et Alyssa m'a conquise. Ce qui est bien avec cette quadrilogie, c'est que vous pouvez lire les 4 tomes dans le désordre. Ça n'a aucune importance puisque chaque livre a ses personnages et leur histoire à eux dans un univers complètement différent. Mais bon, personnellement, je préfère les lire dans l'ordre de sortie. C'est mon petit côté chipoteuse.

On a ici l'histoire de Logan, un jeune garçon qui vit des moments très difficiles avec sa famille. Il est laissé à lui-même, sa mère se drogue, son père est un gros malade. Il trouve du réconfort en Alyssa qui deviendra sa meilleure amie mais du réconfort aussi en son demi-frère, Kellan. Alyssa vient d'une famille aisée avec une mère très ch*nte, un père absent et une sœur au comportement...impulsif? La fille et le garçon ont des blessures communes qui les unis d'une façon ou d'une autre. Ils se complètent, fusionnent et vivent une relation en montagnes russes. On a l'histoire en 2 parties: la première, ils sont encore des adolescents et connaissent l'amour mais quelque chose va les briser, la deuxième, Lo & Hi ont 5 ans de plus (il me semble...) et ils sont maintenant adultes. J'ai adoré ce schéma. On les découvre tous jeunes et ensuite plus matures, plus réfléchis. Je ne veux pas vous en dire trop puisque perso, quand je l'ai lu, je ne savais pas de quoi ça pouvait bien parler et j'ai été époustouflée, subjuguée. Je vous laisse le soin d'en savoir davantage en le lisant. :)

Ma lecture m'a remuée dans tous les sens. Il y a des moments très durs qui m'ont fait monter les larmes. C'est assez costaud quand même. Le sujet est venu me chercher. Les personnages sont attachants au possible. Lo&Hi est l'un de mes couples chouchous de la romance, c'est dit. Malgré ses mauvais côtés, Logan est un garçon très doux au cœur tendre qui a su me ramollir. Il a un passé lourd avec des cicatrices qui ne partiront jamais. Il reviens vraiment de loin! Tandis qu'Alyssa, j'ai tellement aimé sa personne. Elle est compréhensive, elle pardonne beaucoup et elle aime tellement Logan! Leur romance est imparfaitement parfaite. Kellan et Erika sont aussi un couple qui m'a retourné. Ils vivent de grosses épreuves de leur côtés, mais wouah. Leur amour est tellement fort. C'est si beau de les suivre & de les voir évoluer ensemble.

Vraiment, l'autrice a un sacré don pour former des binômes amoureux qu'on aime d'amour. Encore une fois, sa plume m'a transporté pendant des heures et des heures de plaisir pendant ma lecture. Elle est géniale! Si ce n'est pas déjà fait, je vous conseille vivement de vous plonger dans un de ses romans. Impossible de ne pas aimer. Impossible.

BREF, je cherche des points négatifs....et j'en trouve pas. Bon signe non? Ce livre est une pépite à garder précieusement dans sa bibliothèque à côté des 3 autres. Je laisse les 2 autres volumes de côtés le temps de lire autre chose et faire durer le plaisir mais je reviendrai très prochainement pour continuer la saga. J'ai refermé ma lecture avec le cœur lourd de devoir quitter ce couple mignon! Ah! je ne l'ai pas mentionné dans le premier tome ni dans celui-ci, mais une chose que j'adore beaucoup beaucoup, c'est la partie érotique. Certes, il y en a mais pas aux 3 pages. Elles sont introduites dans l'histoire avec raison et non comme ça pour lire que du sexe. Ça ne tombe pas dans le vulgarisme ni dans le dégradant et ça, c'est juste super. Ça rajoute juste un peu de piquant et de la sensualité à l'histoire. Maintenant, foncez le lire! :) Je vous le conseille à 120%! 

The elements T.1: The air he breathes

(cliquez sur l'image pour accèder à la chronique)

J'aimerais remercier Hugo New Romance Québec pour l'envoi de ce livre!

Parole d'un bad boy / Ana Paige

Auteur(e): Ana Paige
Parution: 2017
Nationalité: Française
Éditions: Hachette
Collection: Bloom
Nombre de pages: 268

"Il paraît que je suis crâneur, orgueilleux, insolent, fouteur de merde, que je ne m’intéresse qu’aux filles et aux soirées entre potes. Ah oui, et aussi que je ne pense qu’à me battre. Ce n'est pas faux... Surtout pour les filles. Et alors ?" En terminale, Tristan a une solide réputation de bad boy et fait tout pour l’entretenir. Un jour, il se retrouve en cours à côté d’une ravissante petite brune, Annabeth. Intrigué, Tristan essaye tant bien que mal d’attirer son attention, mais sa voisine l’ignore obstinément. En plus de son dédain affiché, cette fille semble capable de mettre à nu chaque blessure qu’il s’efforce de cacher. Autant de raisons pour que Tristan soit prêt à tout pour la séduire…

En décidant de reprendre le blogue (happy me!), j'ai pris une décision: je vais être transparente avec vous. Certes, mes avis ont toujours été rédigé avec la plus grande honnêteté mais souvent, je pesais mes mots pour ne pas blesser, de peur des représailles. Il m'est déjà arrivé en tant que blogueuse littéraire de me faire bouder par un partenaire car j'avais écrit un avis négatif. Ça m'a un peu blessé, on va pas se le cacher. Mais maintenant que j'ai retrouvé la MOTIVATION de me remettre à mes premières passions (lire & écrire), je vais faire comme j'ai envie. Ça ne plait pas? Tant pis. Je souhaite revenir à la source en postant des chroniques franches, nettes et à ma sauce comme j'avais l'habitude de faire au tout début. J'y trouvais un réel plaisir de partager avec vous et j'aimerais que ça puisse continuer. Parenthèse terminée, voici mon ressenti pour "Parole d'un bad boy" :)

Je me suis prise d'amour en découvrant cette superbe couverture. J'avoue, je suis faible. Même un peu superficielle quand il s'agit de l'apparence d'un livre. Mais en ce qui concerne le contenu, ça ne l'a pas fait avec moi. Le résumé est assez classique pour un "young adult" je me suis dit que ça allait être une lecture facile, sans prise de tête et ça été le cas mais malheureusement, je me suis ennuyée. Je me demande si à force de lire de la romance "new adult" un peu plus hooha, des histoires qui ont un peu plus de picante, je ne commencerais pas à me lasser de ces histoires axées plus pour la jeunesse?! Quoi qu'il en soit, la romance entre Tristan et Annabeth est lente et j'ai eu l'impression que ça n'a pas débouché à grand chose. J'aurais aimé plus de profondeur, qu'ils aient une vraie histoire d'amour, quitte à ce qui ait un vrai jeu du chat et de la souris. Cette partie, dont je croyais qu'elle allait prendre toute la place dans le livre, est abordé qu'en surface. Dommage...

Annabeth n'est pas un personnage qui m'a charmé. J'ai trouvé qu'on l'a voyait pas tant que ça. Le roman met plus l'emphase sur Tristan et son passé, sa relation avec sa famille/amis. Même à ce niveau, rien de très original. C'est souvent le même schéma uh: un garçon au passé douloureux dont le présent n'est pas mieux et qui va tomber amoureux d'une fille complètement son opposé. Il y a une hostilité au début entre les 2 protagonistes et après les choses s’adoucissent et progressent. Généralement, ça me dérange pas. En ce moment, je carbure à la "new adult" et c'est souvent ce que je retrouve dedans. Par contre ici, c'est une lecture en ligne droite. Plate. Pas de surprises & comme je l'ai mentionné au-dessus, cette relation n'est pas assez développée à mon goût. Tout ça pour ça?! Meh...

Le point positif que je peux mentionner est la plume de l'autrice. Ana Paige écrit très bien. C'est fluide, elle décrit bien les émotions de ses personnages. Je me laisserai pas abattre avec ce volume-ci... disons que je retenterai avec joie une autre lecture d'une de ces prochaines œuvres. Ah, et aussi la page couverture qui est très belle. Mais ça je l'ai déjà dit plus haut.

BREF, ce roman au titre prometteur a été une déception. Je me suis dit que ça pouvait être chouette de lire une romance dont le personnage masculin est le narrateur principal. Qu'on puisse enfin avoir la chance de vivre un young adult à travers les yeux et la tête d'un garçon. Cette façon de faire est assez rare et j'étais impatiente de commencer ma lecture. Je n'ai pas du tout accroché. Ni à l'histoire, ni aux personnages. C'était un peu longuet, pas assez d'intrigue, de grrr... une très belle plume, néanmoins. Ce n'est pas pour autant que je ne donnerai pas une seconde chance à l'auteure. Qui sait?



 
Merci à Hachette Canada pour l’envoi de ce livre!