Parole d'un bad boy / Ana Paige

Auteur(e): Ana Paige
Parution: 2017
Nationalité: Française
Éditions: Hachette
Collection: Bloom
Nombre de pages: 268

"Il paraît que je suis crâneur, orgueilleux, insolent, fouteur de merde, que je ne m’intéresse qu’aux filles et aux soirées entre potes. Ah oui, et aussi que je ne pense qu’à me battre. Ce n'est pas faux... Surtout pour les filles. Et alors ?" En terminale, Tristan a une solide réputation de bad boy et fait tout pour l’entretenir. Un jour, il se retrouve en cours à côté d’une ravissante petite brune, Annabeth. Intrigué, Tristan essaye tant bien que mal d’attirer son attention, mais sa voisine l’ignore obstinément. En plus de son dédain affiché, cette fille semble capable de mettre à nu chaque blessure qu’il s’efforce de cacher. Autant de raisons pour que Tristan soit prêt à tout pour la séduire…

En décidant de reprendre le blogue (happy me!), j'ai pris une décision: je vais être transparente avec vous. Certes, mes avis ont toujours été rédigé avec la plus grande honnêteté mais souvent, je pesais mes mots pour ne pas blesser, de peur des représailles. Il m'est déjà arrivé en tant que blogueuse littéraire de me faire bouder par un partenaire car j'avais écrit un avis négatif. Ça m'a un peu blessé, on va pas se le cacher. Mais maintenant que j'ai retrouvé la MOTIVATION de me remettre à mes premières passions (lire & écrire), je vais faire comme j'ai envie. Ça ne plait pas? Tant pis. Je souhaite revenir à la source en postant des chroniques franches, nettes et à ma sauce comme j'avais l'habitude de faire au tout début. J'y trouvais un réel plaisir de partager avec vous et j'aimerais que ça puisse continuer. Parenthèse terminée, voici mon ressenti pour "Parole d'un bad boy" :)

Je me suis prise d'amour en découvrant cette superbe couverture. J'avoue, je suis faible. Même un peu superficielle quand il s'agit de l'apparence d'un livre. Mais en ce qui concerne le contenu, ça ne l'a pas fait avec moi. Le résumé est assez classique pour un "young adult" je me suis dit que ça allait être une lecture facile, sans prise de tête et ça été le cas mais malheureusement, je me suis ennuyée. Je me demande si à force de lire de la romance "new adult" un peu plus hooha, des histoires qui ont un peu plus de picante, je ne commencerais pas à me lasser de ces histoires axées plus pour la jeunesse?! Quoi qu'il en soit, la romance entre Tristan et Annabeth est lente et j'ai eu l'impression que ça n'a pas débouché à grand chose. J'aurais aimé plus de profondeur, qu'ils aient une vraie histoire d'amour, quitte à ce qui ait un vrai jeu du chat et de la souris. Cette partie, dont je croyais qu'elle allait prendre toute la place dans le livre, est abordé qu'en surface. Dommage...

Annabeth n'est pas un personnage qui m'a charmé. J'ai trouvé qu'on l'a voyait pas tant que ça. Le roman met plus l'emphase sur Tristan et son passé, sa relation avec sa famille/amis. Même à ce niveau, rien de très original. C'est souvent le même schéma uh: un garçon au passé douloureux dont le présent n'est pas mieux et qui va tomber amoureux d'une fille complètement son opposé. Il y a une hostilité au début entre les 2 protagonistes et après les choses s’adoucissent et progressent. Généralement, ça me dérange pas. En ce moment, je carbure à la "new adult" et c'est souvent ce que je retrouve dedans. Par contre ici, c'est une lecture en ligne droite. Plate. Pas de surprises & comme je l'ai mentionné au-dessus, cette relation n'est pas assez développée à mon goût. Tout ça pour ça?! Meh...

Le point positif que je peux mentionner est la plume de l'autrice. Ana Paige écrit très bien. C'est fluide, elle décrit bien les émotions de ses personnages. Je me laisserai pas abattre avec ce volume-ci... disons que je retenterai avec joie une autre lecture d'une de ces prochaines œuvres. Ah, et aussi la page couverture qui est très belle. Mais ça je l'ai déjà dit plus haut.

BREF, ce roman au titre prometteur a été une déception. Je me suis dit que ça pouvait être chouette de lire une romance dont le personnage masculin est le narrateur principal. Qu'on puisse enfin avoir la chance de vivre un young adult à travers les yeux et la tête d'un garçon. Cette façon de faire est assez rare et j'étais impatiente de commencer ma lecture. Je n'ai pas du tout accroché. Ni à l'histoire, ni aux personnages. C'était un peu longuet, pas assez d'intrigue, de grrr... une très belle plume, néanmoins. Ce n'est pas pour autant que je ne donnerai pas une seconde chance à l'auteure. Qui sait?



 
Merci à Hachette Canada pour l’envoi de ce livre!