L'organisation T.1 Piégée / Lindsey T.


Auteur(e): Lindsey T.
Parution: 2018
Nationalité: Française
Éditions: Hachette
Collection: BMR (Black Moon Romance)
Nombre de pages: 371

Ma note:

"Elle est blessée, seule. Il est fort et promet de la protéger. Mais qui est-il vraiment ?
Laissée pour morte lors d'un braquage dans la banque où elle travaille, Lori s'en sort miraculeusement. À l'hôpital, elle découvre à son chevet Ryan, chargé de sa protection. Elle accepte de le suivre dans un chalet isolé où elle doit se cacher avec lui et son collègue Marco. Sur place, malgré l'arrogance de Ryan, elle succombe à son charme, mais découvre qu'il faisait partie des braqueurs. Terrifiée, elle parvient à s'enfuir. Deux mois plus tard, elle vit cachée en ville lorsqu'elle est victime d'une nouvelle attaque. Elle n'a la vie sauve que grâce à l'intervention de Ryan. Bouleversée, Lori doit s'en remettre à cet homme à l'identité trouble. Ryan lui avoue alors qu'il fait partie d'une agence secrète, l'Organisation, œuvrant dans l'ombre pour le gouvernement."


J'ai tellement lu d'avis positifs sur ce livre sur plusieurs réseaux sociaux que je DEVAIS me faire ma propre idée et quelle surprise! J'ai de suite accroché au côté action/agent secret. Moi qui ne suis pas roman suspense habituellement, là j'ai bouffé ce premier tome. Des agents secrets sexy? Ouiiii!

Déjà, rien que par le résumé j'était conquise... même si je trouve que la quatrième de couverture dévoile un peu trop l'histoire. Je vais passer directement aux personnages: Ryan est un perso très attachant. Le genre d'homme que l'on voudrait tous connaître: courageux, sexy, sensible et... "sensuel"? bref, il sait s'occuper d'une femme. Vous voyez ce que je veux dire. Il est arrogant mais pas pour longtemps... surtout lorsqu'il se rapproche de Lori. On découvre un homme qui tient sa mission à cœur, de protéger sa belle des méchants qui la pourchassent mais pas que. Autant au départ son travail est strictement professionnel qu'au fur et à mesure, ça devient une affaire personnelle. Pour mener à bien la mission mais aussi pour sauver Lori des griffes des gens qui veulent la tuer. J'espère vraiment retrouver Ryan dans les tomes suivants! Je suis en amour! Lori m'a un peu agacée par moment. Souvent indécise mais courageuse, j'ai quand même aimé suivre son aventure. Je l'ai apprécié mais sans plus. On rencontre les autres agents de l'Organisation: Jake, Mia et Hunt, le boss du groupe. Seigneur que j'ai hâte de lire le tome de ce dernier! Omg! On le voit peu mais ça l'a de suite cliqué moi et lui. Je me suis lié d'affection pour ces agents qui sont tous bien différents mais qui sont hyper intéressants. Vivement la suite pour en savoir un peu plus sur eux!

Si vous n'êtes pas friands de romance à l'eau de rose, je pense que cette série pourrait vous plaire. Ce premier volet ne dégouline pas de romance mielleuse et douillette. Il y a une histoire d'amour, certes. Mais les opérations d'infiltrations de l'Organisation prennent beaucoup de place et sont misent à l'avant. L'écriture de Lindsey T. est juste magnifique. C'est très bien écrit, un peu poétique même. Une plume sensuelle et douce. Les scènes érotiques sont placées pertinemment sans trop en abuser non-plus. Elles sont bien dosées. Vraiment, je suis trop impatiente de lire d'autre romans de cette autrice dont la plume a été un petit coup de cœur. Le suspense a été bien ficelé et j'ai été tenue en haleine jusqu'à la fin. Je VOULAIS savoir qui était le méchant! Le dénouement m'a prit par surprise. Jackpot! Si un livre arrive à me bluffer, c'est une réussite assurée.

BREF, une excellente découverte qu'a été cette lecture! Le seul petit hic que je peux lui trouver, c'est la couverture que je trouve moyennement attrayante mais sinon j'ai tout aimé. En commençant par les personnages, en passant par le développement et pour terminer avec l'écriture de Lindsey. Je me suis trouvé une nouvelle série chouchou  Si je me fis à la fin, je sens qui va se brasser du caca dans le prochain tome! Je croise les doigts pour qu'il arrive vite vite au Québec sous peu!!! À lire!




    


Merci à Hachette Canada et les Éditions BMR pour l’envoi de ce livre!

L'accro du shopping T.1 Confessions d'une accro du shopping / Sophie Kinsella

Titre original: Confessions of a shopaholic
Auteur(e): Sophie Kinsella
Parution: 2002
Nationalité: Anglaise
Éditions: Pocket
Nombre de pages: 371

Ma note:

"Selon Rebecca Bloomwood, "Si l'on pouvait porter des vêtements neufs tous les jours, la dépression nerveuse n'existerait plus". Droguée au shopping, notre héroïne s'expose à un nombre de tracas aussi impressionnant que le montant du relevé de sa carte de crédit. Témoin de la riche correspondance qu'elle entretient avec son banquier... Comble de l'ironie: Beckie est journaliste à Réussir vos épargnes, où son travail consiste à expliquer à ses lecteurs comment gérer leur budget. Les dettes s'amoncellent... Un dernier shopping pour se remonter le moral ? Impossible, toutes ses cartes sont bloquées. De solutions empiriques en effroyables mensonges, c'est la panique. De quoi miner aussi son début d'histoire d'amour avec le séduisant homme d'affaires Luke Brandon. À ce stade, une issue heureuse ne tiendrait-elle pas du miracle?"


Depuis que j'ai commencé mon blog en 2012, vous savez que je voue un culte à Sophie Kinsella. C'est mon auteure préférée de tout les temps! Mais honte à moi de ne pas avoir lu un seul livre de sa série la plus connue! Ça y'est, j'ai sauté le pas et ce fut une excellente lecture. Dans ma PAL depuis... 2010 (même pas honte), il était temps que je le lise, franchement.

Becky est un personnage que j'ai tout simplement aimé d'amour. Je me suis vue en elle du début à la fin. Bon ok, je suis pas aussi drastique qu'elle dans mes choix ou dans ma manière de faire mais j'y ai vu quelques similitudes avec l'accro du shopping que je suis. Elle est si drôle, si mignonne et surtout, très créative. On ne peut pas ne PAS s'attacher à elle. Ou sinon vous n'avez pas d'âme. Luke Brandon est assez secondaire dans ce tome mais le peu que je l'ai vu, je l'ai adoré. Il est assez différent de Rebecca. Plus réfléchit, plus sérieux. C'est un personnage qui dégage quelque chose et ça l'a cliqué pour moi. J'espère qu'il sera un peu plus présent dans le second volume. À vrai dire, il n'y a pas de personnages que je n'ai pas aimé. Ils m'ont tous plu à leur façon. La plupart ont ajouté une petite touche agréable dans les aventures de Becky. Sophie Kinsella a un don pour créer des protagonistes frais et originaux. Je m'en lasse jamais!

Le livre en lui-même se lit d'un trait. C'est complètement addictif! Je regrette amèrement de ne pas l'avoir lu avant. L'histoire de Rebecca m'a fait réfléchir, émue mais m'a surtout fait rire. Aucun passages longuets et ennuyeux. Les actions s'enchaînent rapidement et les chapitres sont courts. Que demander de plus?

BREF, vous devez absolument pas manquer la plume de l'auteure. Je suis vraiment fan de son écriture, de ses univers et de son humour.  J'ai lu ce premier tome et je ne compte pas m'arrêter là! Je suis impatiente de découvrir d'autres péripéties de Becky aussi folles les unes des autres. Si vous cherchez un bon chick lit, un bon "feel good", ne cherchez plus! En plus avec l'été qui arrive, c'est le livre idéal.

PS: La chronique est un peu courte? Je sais. J'ai décidé de ne plus me forcer à écrire des critiques interminables que beaucoup d'entre vous ne devez pas lire jusqu'au bout, ah! Je mets ce qui me vient en tête sur le moment et mets le reste dans mon carnet de lecture. C'était l'idée de base lorsque j'ai crée ce blog. Lancer mes impressions positives et négatives sur mes lectures. Sans chichis. Et ça me plaisait comme ça. À force de vouloir m'insérer dans le moule et vouloir faire comme les autres (influençable que je suis), j'ai vraiment commencé à détester bloguer. Ça ne me ressemblait pas. Après un long hiatus de plusieurs mois à me demander si j'arrêtais ou non, j'ai décidé de continuer car j'aime écrire, j'aime partager... mais ça sera à ma sauce. Yep! Merci de me suivre!

Lovelace T.1 Le pari / Isabella Mikaelson

Auteur(e): Isabella Mikaelson
Parution: 2018
Nationalité: Canadienne
Éditions: City
Collection: Eden
Nombre de pages: 285

Ma note:

Après une rupture difficile, Emma est au bord de la ruine, sans argent et sans travail. Alors un soir, désespérée, la jeune New-yorkaise décide de miser au casino ses dernières économies dans l’espoir de rembourser ses dettes.
Mauvaise idée... À la table de poker, elle est opposée à Adam Scott, un joueur au charisme envoûtant et au regard intense. Troublée par le charme de ce séducteur, Emma perd la partie et sort de ce duel sans un sou.
Quelques jours plus tard, elle décroche heureusement un poste d’assistante dans une célèbre agence de casting. Or, son patron n’est autre que l’homme qui l’a ruinée au casino ! Fair-play, Adam lui lance un défi : si elle gagne, il la rembourse. Mais si elle perd, elle sera totalement à lui pour quatre week-ends...
Dans ce jeu de bluff, qui sera mis au tapis ?


Malheureusement, ce livre a été pour moi une véritable déception. Par où commencer... déjà, j'ai relevé quelques fautes d'orthographes qui m'ont fait plisser du nez. L'erreur est humaine me direz-vous mais dans un livre, ça m'agace toujours un peu. Ensuite, l'histoire me paraissait prometteuse. L'univers du casino, tout ça tout ça... on survole quelques pages à ce sujet et c'est fini. J'aurais aimé que ce thème soit un peu mieux amené et plus exploré. Mais au final, quelle histoire? Il y en a une basique entre Emma, la nouvelle employée paumée et son patron ténébreux et arrogant qu'on voit passer un peu dans n'importe quel new adult. Je me suis lamentablement ennuyée. L'action est lente, il se passe pas grand chose. Même le jeu du chat et de la souris m'a pas emballé. On a un début longuet, un milieu très répétitif avec que du sexe et les 50 dernières pages, c'est là que tout s'enchaîne à une vitesse folle. Une finale qui m'a laissé perplexe. Du réchauffé comme on dit par chez nous.

Le seul personnage que j'ai pris plaisir à connaître est Liam. Le meilleur ami d'Emma qui ferait pratiquement tout pour elle, qui l'appelle par des petits noms doux mais comme une aveugle, elle préfère le patron qui l'envoie paître pendant plus de la moitié du roman. Mise à part lui, je me suis pas sentie proche de l'un d'eux. Emma m'a agacée tout le long avec ses réflexions juvéniles. Adam m'a fait ni chaud ni froid. Un peu plus froid que chaud quand même. Sa façon de traitée Emma comme une vulgaire catin a certains passages m'a mis en rogne. 

La plume de l'auteure ne m'a pas convaincue. Beaucoup trop de répétitions pour des mots et expressions tels que "frisson" "humide/humidité" "délicieux(se)" et j'en passe. À un moment, je ne voyais que ça! Ça m'a gâché une partie de ma lecture. Dommage... et j'y ai décelé un faux raccord. Sans trop vouloir vous spoiler, lors d'un chapitre du point de vue d'Emma, Adam porte un jean. Le chapitre suivant, du point de vue de monsieur mais dans la continuité de la scène précédente, tout à coup, il porte un bas de pyjama noir. Un détail très minime, j'en conviens. Tout comme les fautes d'orthographes, ça me dérange.

BREF, les points positifs? Une couverture sublime et le personnage de Liam que j'ai trouvé adorable. Je suis très déçue car j'avais de nombreuses attentes envers ce roman et surtout qu'il avait de bonnes notes sur Livraddict. Je ne pense pas lire la suite de cette série mais peut-être que je me laisserai tenter par un autre volume de l'autrice mais dans un autre univers. Ce premier tome m'a laissé un goût amer donc je me sens pas forcément motivée pour continuer. Cette chronique est mon avis personnel. Comme je le mentionne souvent, rien de mieux que de vous faire votre propre avis en le lisant. Peut-être que vous, vous allez adorer. Qui sait?


    
Merci à Hachette Canada et City Éditions pour l’envoi de ce livre!