L'accro du shopping T.1 Confessions d'une accro du shopping / Sophie Kinsella

Titre original: Confessions of a shopaholic
Auteur(e): Sophie Kinsella
Parution: 2002
Nationalité: Anglaise
Éditions: Pocket
Nombre de pages: 371

Ma note:

"Selon Rebecca Bloomwood, "Si l'on pouvait porter des vêtements neufs tous les jours, la dépression nerveuse n'existerait plus". Droguée au shopping, notre héroïne s'expose à un nombre de tracas aussi impressionnant que le montant du relevé de sa carte de crédit. Témoin de la riche correspondance qu'elle entretient avec son banquier... Comble de l'ironie: Beckie est journaliste à Réussir vos épargnes, où son travail consiste à expliquer à ses lecteurs comment gérer leur budget. Les dettes s'amoncellent... Un dernier shopping pour se remonter le moral ? Impossible, toutes ses cartes sont bloquées. De solutions empiriques en effroyables mensonges, c'est la panique. De quoi miner aussi son début d'histoire d'amour avec le séduisant homme d'affaires Luke Brandon. À ce stade, une issue heureuse ne tiendrait-elle pas du miracle?"


Depuis que j'ai commencé mon blog en 2012, vous savez que je voue un culte à Sophie Kinsella. C'est mon auteure préférée de tout les temps! Mais honte à moi de ne pas avoir lu un seul livre de sa série la plus connue! Ça y'est, j'ai sauté le pas et ce fut une excellente lecture. Dans ma PAL depuis... 2010 (même pas honte), il était temps que je le lise, franchement.

Becky est un personnage que j'ai tout simplement aimé d'amour. Je me suis vue en elle du début à la fin. Bon ok, je suis pas aussi drastique qu'elle dans mes choix ou dans ma manière de faire mais j'y ai vu quelques similitudes avec l'accro du shopping que je suis. Elle est si drôle, si mignonne et surtout, très créative. On ne peut pas ne PAS s'attacher à elle. Ou sinon vous n'avez pas d'âme. Luke Brandon est assez secondaire dans ce tome mais le peu que je l'ai vu, je l'ai adoré. Il est assez différent de Rebecca. Plus réfléchit, plus sérieux. C'est un personnage qui dégage quelque chose et ça l'a cliqué pour moi. J'espère qu'il sera un peu plus présent dans le second volume. À vrai dire, il n'y a pas de personnages que je n'ai pas aimé. Ils m'ont tous plu à leur façon. La plupart ont ajouté une petite touche agréable dans les aventures de Becky. Sophie Kinsella a un don pour créer des protagonistes frais et originaux. Je m'en lasse jamais!

Le livre en lui-même se lit d'un trait. C'est complètement addictif! Je regrette amèrement de ne pas l'avoir lu avant. L'histoire de Rebecca m'a fait réfléchir, émue mais m'a surtout fait rire. Aucun passages longuets et ennuyeux. Les actions s'enchaînent rapidement et les chapitres sont courts. Que demander de plus?

BREF, vous devez absolument pas manquer la plume de l'auteure. Je suis vraiment fan de son écriture, de ses univers et de son humour.  J'ai lu ce premier tome et je ne compte pas m'arrêter là! Je suis impatiente de découvrir d'autres péripéties de Becky aussi folles les unes des autres. Si vous cherchez un bon chick lit, un bon "feel good", ne cherchez plus! En plus avec l'été qui arrive, c'est le livre idéal.

PS: La chronique est un peu courte? Je sais. J'ai décidé de ne plus me forcer à écrire des critiques interminables que beaucoup d'entre vous ne devez pas lire jusqu'au bout, ah! Je mets ce qui me vient en tête sur le moment et mets le reste dans mon carnet de lecture. C'était l'idée de base lorsque j'ai crée ce blog. Lancer mes impressions positives et négatives sur mes lectures. Sans chichis. Et ça me plaisait comme ça. À force de vouloir m'insérer dans le moule et vouloir faire comme les autres (influençable que je suis), j'ai vraiment commencé à détester bloguer. Ça ne me ressemblait pas. Après un long hiatus de plusieurs mois à me demander si j'arrêtais ou non, j'ai décidé de continuer car j'aime écrire, j'aime partager... mais ça sera à ma sauce. Yep! Merci de me suivre!